Tudchentil

Les sources sur les gentilshommes bretons

L'histoire de Keroulas

Du Moyen Âge à nos jours

Par la famille de Keroulas.

Depuis le Moyen-Âge, le berceau de la famille de Keroulas se trouve au manoir de Keroulas à Brélès, en Pays de Léon. Plus de 6 siècles et près de 20 générations plus tard, cette belle demeure du XVIIe siècle est toujours la résidence de descendants de la famille.

Le manoir de Keroulas conserve de précieuses archives dont les plus anciennes datent de la fin des années 1300. Elles ont permis de remonter aux périodes les plus reculées de l’histoire familiale.

Le nom de famille de Keroulas s’est éteint en Pays de Léon au XVIIIe siècle. Les Keroulas d’aujourd’hui descendent de Ronan Mathurin de Keroulas (1730-1810) qui s’installe vers 1764 au manoir de Tal ar Roz au Juch près de Douarnenez. Sa nombreuse postérité estimée à plus de 5.000 personnes a surtout essaimé au Juch et dans les communes environnantes.

Ce beau livre illustré, travail collectif de plusieurs enfants de la famille, vous invite à plonger dans la destinée des Keroulas, à suivre son évolution au fil des siècles et à découvrir de nombreux épisodes parfois très surprenants.

Le livre est en vente chez l’éditeur aux éditions Récits au prix de 35 €.

Tudchentil a 20 ans !

De septembre 2002 à septembre 2022, 20 ans se sont écoulés.
Pour fêter cet anniversaire particulier, nous appuyons sur
l'accélérateur et publierons plus de 25 articles ce mois-ci !

Merci de votre fidélité et de votre soutien pour les 20 prochaines années !

Bonne année !

Joyeux Noël et bonne année !

Soutenez Tudchentil, en 2021, adhérez à notre association !

La Nativité tirée d'un livre d'heures à l'usage de Saint-Malo, © Bibliothèque Rennes Métropole, ms. 1510, f. 37, détail.

Le château de Suscinio, une des résidence des ducs de Bretagne (XIII-XVe siècle).
Photo A. de la Pinsonnais (2009).

Titres de famille

Les articles

  • Dachon - Contrat de mariage (1763)

    par Amaury de la Pinsonnais, le 17 avril 2024.

    Les Carrés d’Hozier conservent une copie résumée du contrat de mariage de François Dachon ou d’Achon, seigneur de Billiere, avec Françoise-Hélène Eustace, du 28 mai 1763.

  • Le Douarain - Certificat pour les pages de la Reine (1789)

    par Armand Chateaugiron, le 26 février 2024.

    Le généalogiste du roi, Ambroise-Louis-Marie d’Hozier, dresse un certificat d’admission comme page des écuries de la reine pour Jacques-Marie-Jospeh Le Douarain, fils de Jean-Marie Le Douarain, seigneur de Lemo, et de Marie Perrine Beaugeard, son épouse, à Paris le 14 mars 1789.

  • Louis-Pierre d’Hozier, généalogiste du roi, a rédigé un certificat permettant à Françoise, fille de Joseph Le Douarain et de Françoise de la Fresnaye, seigneur et dame de Lémo, d’être admise dans la maison royale de l’Enfant-Jésus, à Paris le 5 juin 1758.

  • Dachon / Bariller - Contrat de mariage (1661)

    par Amaury de la Pinsonnais, le 13 août 2023.

    Les Carrés d’Hozier conservent une copie du contrat de mariage de deux membres de familles présentes à la chambre des comptes de Nantes, celui d’Amand d’Achon, écuyer, sieur des Rigaudieres, avec damoiselle Anne Barillier, fille de Denis Barillier, écuyer, sieur du Saz, et de dame Louise Le Cocq.

  • Rouvre (du)-Houssaye (de la) - Contrat de mariage (1454)

    par Armand Chateaugiron, le 25 juillet 2022.

    Contrat de mariage de noble et puissant Etienne du Rouvre, seigneur du Rouvre et du Boisboissel, et de Jeanne de la Houssais, fille de noble et puissant Eustache de la Houssaye, et sœur d’Alain de la Houssaye.

  • Keremar-Le Long - Contrat de mariage (1630)

    par Armand Chateaugiron, le 18 mars 2022.

    Contrat de mariage de Jean de Keremar, sieur de Kerdonic, et de Marie Le Long, dame du Collecteriou, fille de François Le Long et Jeanne Le Voyer, sieur et dame de Baupré, à Quintin le 15 février 1630.

  • Lestang (de) - Contrat de mariage (1552)

    par Armand Chateaugiron, le 6 mars 2022.

    Contrat de mariage de Guillaume de Lestang, seigneur du Rusquec, et de dame Françoise du Bois, fille d’Olivier du Bois et de Françoise Le Roux.

  • Guillaume - Testament (1597)

    par Armand Chateaugiron, le 2 mars 2022.

    Testament et dernières volontés de noble homme Yves Guillaume, sieur de Kerdren, à Brelevenez (Lannion) le 13 juin 1597.

  • Huon-Trousson - Contrat de mariage et acte d’émancipation (1494)

    par Armand Chateaugiron, le 16 février 2022.

    Contrat de mariage de Louis Huon, fils aîné de Yvon Huon, seigneur de Kerezellec, avec Marie Trousson, fille de Philippe Trousson, seigneur de Kerfentenyou, et de Catherine Kerdeffret, du 16 février 1494. Cet acte contient aussi l’acte d’émancipation de Louis Huon du 17 janvier 1494.

  • Lestang (de) - Tutelle (1565)

    par Armand Chateaugiron, le 22 janvier 2022.

    Françoise du Boys, veuve de Guillaume de Lestang, sieur du Rusquec, est pourvue de la tutelle de leur fils François, en 1565.

  • Perrien (de)/Le Chaponnier - Contrat de mariage du 16 novembre 1620

    par Armand Chateaugiron, le 6 janvier 2022.

    Contrat de mariage d’Yves de Perrien, seigneur de Tropont, et de Françoise Le Chaponnier, dame de Kerguezec et de Kerninon, passé le 16 novembre 1620 au manoir de Kerguezec, en Trédarzec.

  • Huon - Partage de biens en Ploudiry, Guisseny et Dirinon (1653)

    par Armand Chateaugiron, le 29 décembre 2021.

    Ce document est issu du chartier de Kerézellec, il règle le partage entre Alain Huon, seigneur de Kerézellec, et sa sœur Marguerite, dame de Kerhuon, des successions de leurs parents autre Alain Huon, seigneur de Kerézellec, et Jeanne de Lesguern, sa seconde femme.

  • Lestang (de) - Contrat de partage (1631)

    par Armand Chateaugiron, le 14 décembre 2021.

    Le chartrier de Kerézellec conserve un partage de la succession de François de Lestang et Anne Poulpiquet, seigneur et dame du Rusquec, fait par leur fils aîné Hervé et donné à ses frères juveigneurs Guillaume et Christophe, et leur soeur Anne, épouse d’Yves du Boys.

  • Forget - Testament de Renée Forget (1668)

    par Armand Chateaugiron, le 30 juin 2020.

    Renée Forget était fille aînée et seule héritière de noble homme Jean Forget, écuyer, sieur de Kerlan, et de Claude Carne. Elle épousa en 1621 René de Lescoët, puis en 1656 Vincent Le Borgne, seigneur de Lesquiffiou.

  • Testament de Marie de Guengat (1587)

    par Armand Chateaugiron, le 24 mai 2020.

    Marie de Guengat, protestante, fille et de Jacques et de Jeanne de Talhouët, et veuve de Guy d’Avaugour, seigneur de Vay, fait son testament à la Rochelle le premier mai 1587. Elle lègue ses principaux biens à son neveu Charles d’Avaugour, seigneur de Cargrois, et la terre de Guengat à son cousin germain, le sieur de Livinot.

  • Testament de René de Guengat (1564)

    par Armand Chateaugiron, le 13 mai 2020.

    René de Guengat, sieur de Livinot, fils d’Alain de Guengat et de Marie de Tromelin, fait son testament le 25 avril 1564, règlant la garde de ses enfants et laissant des instructions pour régler ses affaires.

  • Bouexière (de la) - Testament et dernières volontés de Morice de la Bouexière (1543)

    par Armand Chateaugiron, Pascal Lorant, le 3 avril 2020.

    Morice de la Boessière ou Bouexière, sieur de Kerazloant, fils aîné de Bertrand de la Boessiere et d’Alliete de Kerliviou, sans postérité de son mariage avec Catherine Forget, eut pour héritier son frère Charles.

  • Trogoff de Kerlessy - Mémoire pour la tutelle de Marie de Trogoff (1510)

    par Jean-Pierre Brunterc’h, le 23 juillet 2019.

    Conservé aux Archives nationales, à Pierrefitte-sur-Seine, ce document découvert et transcrit par Jean-Pierre Brunterc’h, est une copie d’un acte de tutelle de 1510. Louis Urvoy de Portzamparc, dans son « Origine et généalogie de la maison de Trogoff », cite ce document dans le développement qu’il consacre à la branche de Kerlessy, et édite en pièces justificatives un « Mémoire concernant la branche de Kerlessy », où est analysé ce document.

  • Jean de Kersulguen, sieur de Kerlozrec, partage la succession de ses parents Jean de Kersulguen et Françoise du Chastel avec Catherine de Kersulguen sa sœur, épouse de Guillaume Mol, sieur de Kerjan.

  • Copie du contrat de mariage de François de Cossé, duc de Brissac, fils de Charles de Cossé, duc de Brissac, pair et maréchal de France, avec demoiselle Guyonne (de) Ruellan, fille de Gilles Ruellan, seigneur du Rocher, le 16 février 1621.

  • Le Gac - Retrait lignager (1776)

    par Mikael Le Bars, le 16 novembre 2014.

    Ce document énumère les preuves nécessaires à Pierre Claude Louis Le Gac de Lansalut pour pouvoir faire son retrait lignager, c’est-à-dire prouver qu’il a un ancêtre commun avec Amaury de Villeneuve. Il s’agit sans doute d’une pièce de la procédure.

  • Le Carme (Kerme) - Testament d’Anne Le Carme (1608)

    par Amaury de la Pinsonnais, le 13 juin 2014.

    Testament de dame Anne Le Carme (Kerme en breton), fille de Guillaume Le Carme, sieur des Salles, et Jeanne Le Goff, femme de Gilles de Crésolles, sieur de la Villeneuve, en date du 20 octobre 1608.

  • Partage par Sébastien de Querhoent. Le document est constitué d’une feuille double papier timbré pliée en deux, les trois premières pages sont de la même main (sauf la mention du greffier) et sont contemporaines de l’acte, la quatrième, plus tardive (après 1744) est écrite d’une autre main uniquement sur la moitié droite de la page.

  • Turnegouet - Tutelle d’Isabeau Turnegouet (1549)

    par Pascal Lorant, le 16 février 2011.

    15 janvier 1549 Du jugement de la Court Seculliere de Sainct Brieuc Devant saige et pourveu Me Thomas Le Ribault sr du Vaubriant, Monsieur Le lieutenant ordinaire d’icelle …… suivant la lu…. de lad cour sont comparus Jean de Neant sr du Val, (...)

  • Quelen (de) - Testament d’Yves de Quelen (1590)

    par Vincent Prudor, le 10 février 2011.

    Testament Yves de Quelen – 26 novembre 1590 - Copie authentifiée [1]. Yves de Quelen, issu d’une branche cadette, est seigneur de Loguevel (ou Loquevel) en Locarn. Il est le fils d’Yves et de Jeanne du Perrier et l’époux Julienne du Cosquer( (...)