Tudchentil

Les sources sur les gentilshommes bretons

Tromelin et Suffren

Un conflit entre marins

Par Claude-Youenn Roussel et Claude Forrer. Préface du contre-amiral Caron.

Au milieu de la guerre d'Amérique, dans l'océan Indien, des officiers aux bons états de service sont jetés à la porte de la Marine sur une appréciation colérique et dépréciative de Suffren, leur chef.

Parmi eux se trouve un Breton de Morlaix, Bernard Marie Boudin de Tromelin. Condamné sans jugement suite aux lettres venimeuses de son chef, il fait imprimer pour se défendre un Mémoire justificatif que personne n'accepte de lire dans les hautes sphères, l'empêchant ainsi de s'expliquer.

C'est ce texte rarissime qui est produit ici, empli d'une infinité de renseignements historiques, maritimes et militaires, commenté, annoté et analysé, accompagné de multiples autres documents dont les lettres officielles et privées de Suffren.

Claude-Youenn Roussel (membre de Tudchentil), spécialiste reconnu de la Bretagne et de la marine du XVIIIe siècle, a publié de nombreux livres (deux prix du Patrimoine maritime en 1992, prix de l'Académie de Marine en 2011, prix national de la Marine ACORAM en 2012). Le commandant Claude Forrer, capitaine au long cours en retraite, s'est passionné pour l'Histoire maritime ancienne et moderne. Il est l'auteur de diverses publications spécialisées.

En vente sur Amazon.fr au format broché (29€) ou au format Kindle (22,99€).

Tudchentil a 20 ans !

De septembre 2002 à septembre 2022, 20 ans se sont écoulés.
Pour fêter cet anniversaire particulier, nous appuyons sur
l'accélérateur et publierons plus de 25 articles ce mois-ci !

Merci de votre fidélité et de votre soutien pour les 20 prochaines années !

Bonne année !

Joyeux Noël et bonne année !

Soutenez Tudchentil, en 2021, adhérez à notre association !

La Nativité tirée d'un livre d'heures à l'usage de Saint-Malo, © Bibliothèque Rennes Métropole, ms. 1510, f. 37, détail.

Manoir de la Touche-Brandineuf, en Plouguenast, bâti par Gilles de Kermené (XVe siècle).
Photo A. de la Pinsonnais (2007).

Lestang (de) - Tutelle (1565)

Samedi 22 janvier 2022, transcription de Armand Chateaugiron.

Adhérez à Tudchentil !

Notice d'adhésion 2022 à Tudchentil, à remplir et à envoyer avec votre chèque au siège de l'association.

Catégories de l'article

Source

Archives départementales du Finistère, Chartrier de Kerezellec, AF 32J1.

Citer cet article

Archives départementales du Finistère, Chartrier de Kerezellec, AF 32J1, transcrit par Armand Chateaugiron, 2022, en ligne sur Tudchentil.org, consulté le 30 septembre 2022,
www.tudchentil.org/spip.php?article1489.

Estang (de l’) - Tutelle (1565)

Télécharger ou imprimer cette transcription
150.9 ko.

Tutelle à la mort de Guillaume de Lestang [1].

Procedant à la provision de noble escuier François de Lestang, sieur de Rusquec, fils myneur ainé de feu messire Guillaume de Lestang, naguyeres decedé, seigneur en son temps dudict lieu de Rusquec, sont ce jour dix neuffiesme de juillet l’an mil cinq cent soixante cinq comparus par devant noble homme maitre Laurens Demay, sieur de K/junctel, monseigneur le bailly de la court de Daudour, les nommés cy amprès parantz, affins, alliez et bienveullantz dudict myneur de l’aage d’environ sept ans instant, et requerant maitre Jehan K/sainctgily, sieur de Mesprigent, substitud de noble maitre Yves Lannuzouarn, sieur dudict lieu, monseigneur … [2] de ladicte court, sçavoir damoiselle Françoise du Boys, veufve dudict decedé, mere dudict myneur laquelle presantement interrogée, si elle veult prendre la cherge de tutelle de sondict fils et ses biens, et respondu qu’elle veult avoir la dicte cherge, moyenant l’advis des presents et decret de sa justice, et presantement ont esté les cy amprès nommés jurés dire verité, sçavoir nobles homs Allain K/hoant, sieur de Tronheon, Allain du Louet, sieur de K/ron, maitre Hervé de K/sainctgily, sieur de K/uzoret, Françoys de Lestang, sieur dudict lieu, Guillaume du Boys, sieur Besgnon, Paoul de Lestang, sieur de K/rangon, maitre Jehan de K/sainctgily, sieur de Mesprigent, Christofle Guernisac, sieur de Baud, maitre Jehan Geffroy, sieur de la Villeneuffve, Jacques de Guernisac, sieur de K/fraval, Laurens Dourdu, sieur de Coetcren, maitre Tanguy Coetangars, sieur de Coz Roudour, maitre Jehan Bigodou, Jacques du Boys, sieur de K/huon, lesquieulx et chacun d’eulx come parentz amys, affins et alliez et bienveuillantz audict deffunct, presentement interrogés et separements jurés dire verité par mondict sieur le bally, ont dict et decrecté ladicte du Boys veufve surdicte estre digne et suffisante d’avoir ladicte charge de sondict fils, et que seroit le prouffict et utilité dudict myneur d’avoir sadicte mere à tutricse et garde pour regir et gouverner sa personne et biens, par quoy o l’avis et oppinions des dessusdicts parentz et amys, a esté ladicte Françoise du Boys misse, créée et instituée à tutricse et garde de sondict filz, par le caution qu’elle presentement baille de se bien porter en icelle cherge, ce qu’elle a juré faire et le prouffict de sondict filz à son pouvoir faire, et son domaige eviter esquieulx sieurs de K/rom et Boysyvon, et chacun se sont mys en ladicte plevigne, et se sont soubzmys et se soubzmectent et prorogent ladicte jurisdiction de ladicte court de Daoudour seur iceulx et leurs biens choisissants leur domicille au mannoir de … [3], desmeurance de ladicte veuffve, quant à l’entherinance de cestedicte pasce que ladicte veuffve a permis les indampniser à ladicte cause, à laquelle tutricse est donné pouvoir de instituer procureurs o faire pouvoir qu’elle vera avoir affaire et hostera ladicte court faire perte ne domaige durant ladicte cherge, et est ordonné à ladicte tutricse prendre les biens dudict myneur par inventaire et pour icelle faire sont les juges de ladicte court et Hervé, sieur de K/uzoret, et chacun comis appelé, le greffier de ladicte court ou son comis, et pour doner pareilles voix et advis ont lesdicts parentz et chacun institué leurs procureurs messieurs … [4] o tout pouvoir à ce requis, et pour faire et jurer et leurs amis parentz sermentz, ont ladicte veuffve et sesdicts parants [5] institués à leurs procureurs messieurs … [6] o tout pouvoir à ce requis partirent promectantz et s’obligeantz avoir agréé de ce que par leursdicts procureurs sera faict ce touchant.

Faict comme dessus lesdicts jour et an.

[Signé] en l’absence du greffier, Le Bastart.


[1Tudchentil remercie Monsieur Jérôme Caouën pour son aide à la relecture de cette transcription.

[2Un mot illisible.

[3Le manuscrit est tâché à cet endroit, il doit s’agir du manoir du Rusquec.

[4Ainsi en blanc.

[5Ce mot est marqué d’une tâche.

[6Ainsi en blanc.