Tudchentil

Les sources sur les gentilshommes bretons

L'histoire de Keroulas

Du Moyen Âge à nos jours

Par la famille de Keroulas.

Depuis le Moyen-Âge, le berceau de la famille de Keroulas se trouve au manoir de Keroulas à Brélès, en Pays de Léon. Plus de 6 siècles et près de 20 générations plus tard, cette belle demeure du XVIIe siècle est toujours la résidence de descendants de la famille.

Le manoir de Keroulas conserve de précieuses archives dont les plus anciennes datent de la fin des années 1300. Elles ont permis de remonter aux périodes les plus reculées de l’histoire familiale.

Le nom de famille de Keroulas s’est éteint en Pays de Léon au XVIIIe siècle. Les Keroulas d’aujourd’hui descendent de Ronan Mathurin de Keroulas (1730-1810) qui s’installe vers 1764 au manoir de Tal ar Roz au Juch près de Douarnenez. Sa nombreuse postérité estimée à plus de 5.000 personnes a surtout essaimé au Juch et dans les communes environnantes.

Ce beau livre illustré, travail collectif de plusieurs enfants de la famille, vous invite à plonger dans la destinée des Keroulas, à suivre son évolution au fil des siècles et à découvrir de nombreux épisodes parfois très surprenants.

Le livre est en vente chez l’éditeur aux éditions Récits au prix de 35 €.

Tudchentil a 20 ans !

De septembre 2002 à septembre 2022, 20 ans se sont écoulés.
Pour fêter cet anniversaire particulier, nous appuyons sur
l'accélérateur et publierons plus de 25 articles ce mois-ci !

Merci de votre fidélité et de votre soutien pour les 20 prochaines années !

Bonne année !

Joyeux Noël et bonne année !

Soutenez Tudchentil, en 2021, adhérez à notre association !

La Nativité tirée d'un livre d'heures à l'usage de Saint-Malo, © Bibliothèque Rennes Métropole, ms. 1510, f. 37, détail.

Cathédrale de Nantes, armes de la Bretagne.
Photo A. de la Pinsonnais (2007).

Une montre à Arras en 1489

Mercredi 2 septembre 2009, texte saisi par Amaury de la Pinsonnais.

Adhérez à Tudchentil !

Notice d'adhésion 2023 à Tudchentil, à remplir et à envoyer avec votre chèque au siège de l'association.

Catégories de l'article

Source

Preuves pour servir à l’histoire de Bretagne, Dom Morice, 1642-6, Vol. III, 634.

Citer cet article

Preuves pour servir à l’histoire de Bretagne, Dom Morice, 1642-6, Vol. III, 634, 2009, en ligne sur Tudchentil.org, consulté le 18 avril 2024,
www.tudchentil.org/spip.php?article496.

Télécharger cet article

Une montre à Arras en 1489
5.8 kio.

Une montre à Arras en 1489

C’est la monstre [1] & reveue faicte en la ville d’Arras le 4. jour de Mars 1489. de 25. hommes d’armes & 50. archiers de l’ordonnance du Roy nostre Sire, estans soubz la charge & conduite de Messire Jehan de Karquelenant Chevalier, Conseiller & Chambellan du Roy, par nous Pierre Danche Seigneur de la Brosse, Escuyer d’Escuirie dudit Seign.

Hommes d’armes,
 1. Le Capitaine Karquelenant.
 2. Michel du Ploisy.
 3. Guillaume du Fou.
 4. Olivier Channy.
 5. Christofle de Coitivy.
 6. Jehan de Vaulx.
 7. Pierre Sallahin.
 8. Pierre d’Autruche.
 9. Simonet de la Cousture.
 10. Jehan de Gratemesnil.
 11. Richart Turgis.
 12. Guillaume le Moyne.
 13. Hotelu de Lambres.
 14. Ligier du Bois.
 15. Pierre de Chantelou.
 16. Bastien de Viesville.
 17. François du Fou.
 18. Ant. de la Fontaine.
 19. Jacques Cosne.
 20. Jeh. de Griboual.
 21. Franç. de Launay.
 22. Jeh. de Neufville.
 23. Georges Renard [2].

Archiers,
 24. Franç. Trompette.
 25. Christof. du Fou.
 26. Christofle de Bassompierre.
 27. Jeh. Pocaire.
 28. Yvon de Guicano.
 29. Thomas de S. Clement.
 30. Yvon Plenon.
 31. Jehan Choguet.
 32. Petit Jehan de Gomer.
 33. Pierre Rivet.
 34. Le Simple.
 35. Jehan Hatron.
 36. Yvon Languehet.
 37. Le bastart de la Hunaudaye.
 38. Jeh. Denis.
 39. Vincent le Barbu.
 40. Perrot de Luppe.
 41. Nicolas de Vaulx.
 42. Gilet l’Anglois.
 43. Guill. de Ferrieres.
 44. Pierre Bigourdin.
 45. Robinet du Plessiz.
 46. Hardy de l’Espronniere.
 47. Petit Jehan le Saulnier.
 48. Nicolas de Fontenay.
 49. Colinet du Ru.
 50. Henry de Sailly.
 51. Mathieu Thorault.
 52. Didier de Bassompierre.
&c. Ibidem.

Dans une quittance dudit de Kerquelenan du 28. Novembre 1489. on voit un sceau de lui ; où l’on ne discerne plus qu’un chevron. Ibid. Dans une autre du 6. Septembre 1482, le sceau est soustenu de deux lions, & surmonté d’un casque de front, avec lambrequins. Ibid.


[1Le texte original est présenté sous la forme d’un seul paragraphe : nous avons choisi présenter les noms sous la forme d’une liste numérotée pour une meilleure lisibilité. Texte saisi par Amaury de la Pinsonnais pour Tudchentil.net.

[2La liste ne donne que le nom de 23 hommes d’armes et non 25.