Tudchentil

Les sources sur les gentilshommes bretons

Tromelin et Suffren

Un conflit entre marins

Par Claude-Youenn Roussel et Claude Forrer. Préface du contre-amiral Caron.

Au milieu de la guerre d'Amérique, dans l'océan Indien, des officiers aux bons états de service sont jetés à la porte de la Marine sur une appréciation colérique et dépréciative de Suffren, leur chef.

Parmi eux se trouve un Breton de Morlaix, Bernard Marie Boudin de Tromelin. Condamné sans jugement suite aux lettres venimeuses de son chef, il fait imprimer pour se défendre un Mémoire justificatif que personne n'accepte de lire dans les hautes sphères, l'empêchant ainsi de s'expliquer.

C'est ce texte rarissime qui est produit ici, empli d'une infinité de renseignements historiques, maritimes et militaires, commenté, annoté et analysé, accompagné de multiples autres documents dont les lettres officielles et privées de Suffren.

Claude-Youenn Roussel (membre de Tudchentil), spécialiste reconnu de la Bretagne et de la marine du XVIIIe siècle, a publié de nombreux livres (deux prix du Patrimoine maritime en 1992, prix de l'Académie de Marine en 2011, prix national de la Marine ACORAM en 2012). Le commandant Claude Forrer, capitaine au long cours en retraite, s'est passionné pour l'Histoire maritime ancienne et moderne. Il est l'auteur de diverses publications spécialisées.

En vente sur Amazon.fr au format broché (29€) ou au format Kindle (22,99€).

Bonne année !

Joyeux Noël et bonne année !

Soutenez Tudchentil, en 2021, adhérez à notre association !

La Nativité tirée d'un livre d'heures à l'usage de Saint-Malo, © Bibliothèque Rennes Métropole, ms. 1510, f. 37, détail.

Château de Bogard, Quessoy, bâti par Guillaume-François de la Nouë (fin XVIIIe).
Photo A. de la Pinsonnais (2007).

Noël de Rochledan - Réformation de la noblesse (1670)

Vendredi 1er janvier 2021, transcription de Armand Chateaugiron.

Adhérez à Tudchentil !

Notice d'adhésion 2021 à Tudchentil, à remplir et à envoyer avec votre règlement au siège de l'association.

Catégories de l'article

Source

Archives privées du château du Bois-de-la-Salle (Pléguien) - Yann de Saint Pierre.

Citer cet article

Archives privées du château du Bois-de-la-Salle (Pléguien) - Yann de Saint Pierre, transcrit par Armand Chateaugiron, 2021, en ligne sur Tudchentil.org, consulté le 13 mai 2021,
www.tudchentil.org/spip.php?article1461.

Noël de Rochledan - Réformation de la noblesse (1670)

Télécharger ou imprimer cette transcription
258.7 ko.

 

21 novembre 1670

 

Extrait de l’arret de noblesse de messieurs Noël de Rochledan, Noël de K/mouster et autres [1].

 

Extrait des registres de la Chambre etablye par le roy pour la refformation de la noblesse en la province de Bretaigne, par lettres patantes de Sa Majesté du mois de janvier mil six cent soixante et huit, verifié en parlement le trentieme juin suivant,

Entre le procureur general du roy, demandeur d’une part, et Ollivier Noël, ecuyer, sieur de Rochledan, demeurant en son manoir de Rochledan, paroisse de Plourin, eveché de Treguier, resort de Morlaix, deffandeur.

Veu par la dite Chambre la declaration faite au greffe d’icelle par le dit deffandeur de soutenir la qualité de noble et d’escuier de tres antien extraction, et avoir pour armes de sable au cerf passant d’or, du dix huit juillet dernier, signé Clavier greffier.

Induction du dit Ollivier Noël, deffandeur, sur le seigne de maitre Robert Forgeraye, son procureur, signifié au procureur general du roy par Davy, huissier, le vingt neuf dudit mois, par laquelle il soutient estre noble, issus [folio 1v] d’ancien extraction noble et comme tel devoir estre luy et sa posterité né et à naitre en loyal mariage, maintenus dans la qualité d’ecuier et dans tous les droits, privileges, préeminances, exemption, imunitté, honneur, prerogatives et advantages attribués aux antiens et veritables nobles de cette province, et qu’à cet effet il soit employé au rolle et catalogue des dits nobles de la juridiction royalle de Morlaix etc.

 

De sable au cerf passant d’or.

La Chambre, faisant droit sur l’instance, en consequence de l’arret du trentieme aout mil six cent soixante neuf, [a] declaré et declare le dit Ollivier Noël ou Nedellec noble, issus d’extraction noble, et comme tel luy a permis et à ses descendans en mariage legitime de prendre la qualité d’écuyer, et l’a maintenu au droit d’avoir armes et ecusson timbré appartenans à la dite qualité et à jouir de tous droits franchises privileges et preeminances attribué aux nobles de cette province [folio 2] et ordonné que son nom sera employé au rolle et cattalogue des dits nobles de la juridiction royale de Morlaix.

Fait en la dite chambre à Rennes le vingt un novembre mil six cent soixante dix.

Ainsy signé J. Le Clavier.

 

J’ai soubsigné ecuier Joseph Nouël de Rochledan, certiffie avoir fidellement transomté et collationné le presant extrait d’arret de noblesse à l’original dont je suis saisi, et dellivré à ecuier Michel René Nouël sieur de K/mouster mon neveu, et promet comme etant son ainé lui communiquer en cas de besoin la dite original d’arret.

A Rochledan ce jour, 5 feubvrier 1740.

[Signé] Nouël de Rochledan.


 

[Suit une copie de cette copie]

 

21 novembre 1670

 

Extrait de l’arret de noblesse de messieurs Noël de Rochledan et Noël de K/mouster et autres [2].

 

Extrait des registres de la Chambre etably par le roy pour la reformation de la noblesse en la province de Bretagne, par lettres patantes de Sa Majesté du mois de janvier mil six cent soixante et huit verifié en parlement le trentieme juin suivant,

Entre le procureur general du roy demendeur d’une part, et Ollivier Noël, ecuyer, sieur de Rochledan, demeurant en son manoir de Rochledan, paroisse de Plourin, eveché de Treguier resort de Morlaix deffendeur.

Veu par la ditte Chambre la declaration faite au greffe d’icelle par le dit deffendeur de soutenir la qualittée de noble et d’écuyer de tres entien extraction et avoir pour armes de sable au cerf passant d’or, du dix [folio 1v] huit juillet dernier, signé Le Clavier greffier.

Induction du dit Ollivier Noël deffendeur sur le seigne de maitre Robert Forgeraye, son procureur, signifié au procureur general du roy par Davy, huissier, le vingt neuf dudit mois, par laquelle il soutient etre noble, issus d’encien extraction noble, et comme tel devoir estre luy et sa posterittée né et à n’aitre en loyal mariage, maintenus dans la qualittée d’écuyer et dans tous les droits, privileges, préeminances, exemption, imunité, honneu,r prerogatives et advantages attribués aux enciens et veritables nobles de cette province, et qu’à cet effet il soit employez au rolle et cattalogue des dits nobles de la juridiction royalle de Morlaix etc. etc. [folio 2]

 

La Chambre, faisant droit sur l’instance, en consequence de l’arret du trente aoust mil six cent soixante neuf, [a] declarée et declare le dit Ollivier Noël ou Nedellec noble, issus d’extraction noble, et comme tel luy a permis et à ses descendans en mariage legitime de prendre la qualittée d’écuyer, et l’a maintenu au droits d’avoir armes et ecusson timbré appartenant à la ditte qualittée et à jouir de tous droits, franchisse, privileges, et preeminances attribué aux nobles de cette province, et ordonnée que son nom sera employé au rolle et cattalogue des dits nobles de la juridiction royalle de Morlaix.

Faite en la ditte Chambre à Rennes le vingt un novembre mil six cent soixante dix.

Ainsy signé Le Clavier.

 

J’ay sousignée ecuyer Joseph Noël [folio 2v] de Rochledan certifie avoir fidellement transomté et collationnée le presant extrait d’arret de noblesse à l’original dont je suis saisis, et delivrée à ecuyer Michel René Noël, sieur de K/mouster, mon neveu, et promet comme etant son ainé luy communiquer en cas de besoin la ditte original d’arrest.

A Rochledan ce jour, cinq fevrier 1740.

Ainsy signé Nouël de Rochledan.


[1Erreur, l’arrêt ne concerne qu’une seule personne, Olivier Noël de Rochledan.

[2Idem.