Tudchentil

Les sources sur les gentilshommes bretons

Tromelin et Suffren

Un conflit entre marins

Par Claude-Youenn Roussel et Claude Forrer. Préface du contre-amiral Caron.

Au milieu de la guerre d'Amérique, dans l'océan Indien, des officiers aux bons états de service sont jetés à la porte de la Marine sur une appréciation colérique et dépréciative de Suffren, leur chef.

Parmi eux se trouve un Breton de Morlaix, Bernard Marie Boudin de Tromelin. Condamné sans jugement suite aux lettres venimeuses de son chef, il fait imprimer pour se défendre un Mémoire justificatif que personne n'accepte de lire dans les hautes sphères, l'empêchant ainsi de s'expliquer.

C'est ce texte rarissime qui est produit ici, empli d'une infinité de renseignements historiques, maritimes et militaires, commenté, annoté et analysé, accompagné de multiples autres documents dont les lettres officielles et privées de Suffren.

Claude-Youenn Roussel (membre de Tudchentil), spécialiste reconnu de la Bretagne et de la marine du XVIIIe siècle, a publié de nombreux livres (deux prix du Patrimoine maritime en 1992, prix de l'Académie de Marine en 2011, prix national de la Marine ACORAM en 2012). Le commandant Claude Forrer, capitaine au long cours en retraite, s'est passionné pour l'Histoire maritime ancienne et moderne. Il est l'auteur de diverses publications spécialisées.

En vente sur Amazon.fr au format broché (29€) ou au format Kindle (22,99€).

Tudchentil a 20 ans !

De septembre 2002 à septembre 2022, 20 ans se sont écoulés.
Pour fêter cet anniversaire particulier, nous appuyons sur
l'accélérateur et publierons plus de 25 articles ce mois-ci !

Merci de votre fidélité et de votre soutien pour les 20 prochaines années !

Bonne année !

Joyeux Noël et bonne année !

Soutenez Tudchentil, en 2021, adhérez à notre association !

La Nativité tirée d'un livre d'heures à l'usage de Saint-Malo, © Bibliothèque Rennes Métropole, ms. 1510, f. 37, détail.

Château du Châteaugiron, principalement bâti par Jean de Derval (XVe) et la famille Le Prestre (XVIIIe).
Photo A. de la Pinsonnais (2007).

Bechenec - Lieutenants criminels de Rennes (1724, 1726 et 1752)

Jeudi 24 novembre 2022, transcription de Guillaume de Boudemange.

Adhérez à Tudchentil !

Notice d'adhésion 2022 à Tudchentil, à remplir et à envoyer avec votre chèque au siège de l'association.

Catégories de l'article

Source

Bibliothèque nationale de France, département des Manuscrits, Français 30306 (Carrés de d’Hozier 77) , folio 246.

Citer cet article

Bibliothèque nationale de France, département des Manuscrits, Français 30306 (Carrés de d’Hozier 77) , folio 246, transcrit par Guillaume de Boudemange, 2022, en ligne sur Tudchentil.org, consulté le 26 novembre 2022,
www.tudchentil.org/spip.php?article1562.

Bechenec - Lieutenants criminels de Rennes (1724, 1726 et 1752)

Télécharger ou imprimer cette transcription
119.2 ko.

Titre de Bechenec

du 23e mars 1724, Original en parchemin

 

Provisions de l’office de conseiller du roy, lieutenant criminel en la sénéchaussée et siège presidial de Rennes, vacant par la demission volontaire de sieur François Bechenec des Fougerais, données par Sa Majesté à Paris le 23e mars 1724 a son cher et bien amé le sieur Louis Marie Bechenec de Beuve, avocat en parlement, en faveur duquel ledit sieur des Fougerais, son pere, avoit fait sa demission par acte du 26 fevrier precedent, apres avoir rendu services pendant quarante six ans consecutives en l’exercice de laditte charge, pour en jouir par ledit sieur de Beuve pourvu qu’il ait atteint l’age de trente ans accomplis, suivant son extrait baptistaire du 11e janvier 1681, duement legalisé.

[folio 246v] Ces provisions signées sur le repli par le roy, Sainson, furent registrées sçavoir au greffe civil de la cour et scellées en execution d’arrest du 13 juin 1724, signé Courtoys ; en la chambre des comptes de Bretagne en vertu d’arrest du 12e septembre 1724, signé M. Le Horeau, premier greffier ; et en la généralité des finances de Bretagne suivant son ordonnance du 15e septembre 1724, signé Mellier.


 

[folio 247] Titre de Bechenec

du 2e juin 1726, Original en parchemin

 

Lettre d’honneur de l’office de conseiller du roy, lieutenant criminel en la sénéchaussée et siège présidial de Rennes données par Sa Majesté à Versailles le 2e de juin 1726, a son cher et bien amé le sieur François Bechenec des Fougerais ayant rendu service dans laditte charge pendant plus de 46 années consécutives depuis le 28e avril 1678 ; qu’il y avoit été reçu sur les provisions qu’il en avoit obtenues jusqu’au 12 juin 1724 ; que le sieur Louis Bechenec de Beuve, son fils, y avoit pareillement été reçu en son lieu et place sur les provisions que Sa Majesté lui avoit accordées le 23 mars [folio 247v] precedent.

Ces lettres signées Louis et plus bas, par le roy, Phelypeaux, et scellées.


 

[folio 248] Titre de Bechenec

Du 19e mars 1752, Original en parchemin

 

Lettres d’honneur de l’office de conseiller, lieutenant civil et criminel en la sénéchaussée et siège presidial de Rennes, données par Sa Majesté à Versailles le 19e mars 1752, a son amé et feal le sieur Louis-Marie Bechenec de Beuve, en considération des services qu’il luy avoit rendus et au public avec beaucoup de distinction pendant plus de 27 ans dans l’exercice dudit office dont il avoit été pourvu le 23 mars 1724 et auquel il avoit été reçu le 12 juin suivant au lieu et place du sieur François Bechenec des Fougerais, son père, qui avoit exercé le dit office avec honneur [folio 248v] et integrité pendant 46 années consécutives ; Sa Majesté ayant agrée la resignation que ledit sieur de Bechenec de Beuve en avoit faite en ses mains et en faveur de son cher et bien amé Joseph Hyacinte Jullien Varin auquel elle avoit accordé ses lettres de provisions le 22 janvier precedent, en conséquence desquelles il avoit aussy été reçu le 10e fevrier aussy dernier.

Ces lettres signées Louis et plus bas, par le roy, Phelypeaux et scellées, furent enregistrées au greffe civil de la cour le 4 may 1752 suivant l’arrest d’icelle.

Signé Le Clavier.