Tudchentil

Les sources sur les gentilshommes bretons

L'histoire de Keroulas

Du Moyen Âge à nos jours

Par la famille de Keroulas.

Depuis le Moyen-Âge, le berceau de la famille de Keroulas se trouve au manoir de Keroulas à Brélès, en Pays de Léon. Plus de 6 siècles et près de 20 générations plus tard, cette belle demeure du XVIIe siècle est toujours la résidence de descendants de la famille.

Le manoir de Keroulas conserve de précieuses archives dont les plus anciennes datent de la fin des années 1300. Elles ont permis de remonter aux périodes les plus reculées de l’histoire familiale.

Le nom de famille de Keroulas s’est éteint en Pays de Léon au XVIIIe siècle. Les Keroulas d’aujourd’hui descendent de Ronan Mathurin de Keroulas (1730-1810) qui s’installe vers 1764 au manoir de Tal ar Roz au Juch près de Douarnenez. Sa nombreuse postérité estimée à plus de 5.000 personnes a surtout essaimé au Juch et dans les communes environnantes.

Ce beau livre illustré, travail collectif de plusieurs enfants de la famille, vous invite à plonger dans la destinée des Keroulas, à suivre son évolution au fil des siècles et à découvrir de nombreux épisodes parfois très surprenants.

Le livre est en vente chez l’éditeur aux éditions Récits au prix de 35 €.

Tudchentil a 20 ans !

De septembre 2002 à septembre 2022, 20 ans se sont écoulés.
Pour fêter cet anniversaire particulier, nous appuyons sur
l'accélérateur et publierons plus de 25 articles ce mois-ci !

Merci de votre fidélité et de votre soutien pour les 20 prochaines années !

Bonne année !

Joyeux Noël et bonne année !

Soutenez Tudchentil, en 2021, adhérez à notre association !

La Nativité tirée d'un livre d'heures à l'usage de Saint-Malo, © Bibliothèque Rennes Métropole, ms. 1510, f. 37, détail.

Château de Blain (ou la Groulais), propriété de Clisson puis Rohan (XIII-XVIe siècles).
Photo A. de la Pinsonnais (2004).

Association Tudchentil

Ses articles

  • Histoire de Rennes

    le 29 décembre 2019.

    Voici un beau livre très agréable à lire et à feuilleter, concocté par les meilleurs spécialistes de Rennes et sa région. Ce livre fait l’histoire de Rennes à partir du langage de l’image. Grâce à son iconographie exceptionnelle, il fait vivre Rennes des origines jusqu’au début du XXIe siècle. Rennes qui avait tout pour être sans histoire, sauf que l’histoire en a fait une capitale, puis lui a donné un illustre Parlement. Elle a connu le plus terrible incendie d’une ville en temps de paix, elle a accueilli le procès du capitaine Dreyfus et est devenu, paraît-il, la plus petite ville dotée d’un métro.

  • Dans cet essai d’histoire évènementielle, Gauthier Aubert retrace les causes et les étapes des révoltes « du papier timbré », de l’émeute antifiscale bordelaise aux Bonnets rouges et à l’embrasement du pays, pour finir au processus de sortie de crise. Grâce à l’utilisation d’archives peu connues jusqu’ici, l’auteur arrache cette rébellion à sa mémoire flamboyante et, loin des images trop simples, essaye de la replacer dans le contexte français et européen.

  • Le siècle de Louis XIV

    le 8 décembre 2019.

    Un vaste panorama qui englobe le roi comme le royaume et présente le plus long règne de l’histoire de France (1643-1715) sous tous ses aspects : le gouvernement, la cour, la société, l’économie, la religion, la diplomatie et la guerre, les arts et les lettres. Pour réussir ce tour de force, Jean-Christian Petitfils s’est entouré des meilleurs historiens actuels du Grand Siècle.

  • L’opération généalogique

    le 5 décembre 2019.

    Cultures et pratiques européennes entre XVe et XVIIIe siècle.
    Ce livre donne un échantillon de la diversité des cultures généalogiques anglaises, allemandes, espagnoles, italiennes et françaises. Pour cela, il s’attache à des manières de faire et à des manières de penser, en étudiant à la fois des modèles de représentations des ascendances, des modalités de la preuve, des genres spécifiques ou des styles d’investigation. Au-delà des transformations qui affectent le travail d’un monde de lettrés, de savants et d’érudits, la question centrale reste la crédibilité des ascendances et des enjeux qu’elle représente pour les groupes, les familles et les individus engagés dans ces recherches généalogiques.

  • La Bretagne continentale actuelle doit son nom à l’immigration de Bretons originaires de Grande-Bretagne, durant l’Antiquité tardive et le très haut Moyen Âge. Ce livre s’efforce de préciser les modalités, les différentes causes, l’importance numérique et ethnique, les effets linguistiques, culturels, économiques, technologiques ou religieux de ces mouvements de population successifs.

  • À partir du château de Suscinio (Morbihan), ce livre offre un riche panorama des modes de vie aristocratiques en Bretagne à l’époque de l’émergence des conceptions nouvelles de la Renaissance. Fortifié et militaire, le château est aussi une demeure de plaisance, où s’expriment des modes d’être et de paraître. Il est le lieu d’un riche décor qui participe de la distinction des espaces, de la hiérarchie des accès comme du statut du propriétaire.

  • Noblesse et pauvreté

    le 21 octobre 2019.

    Réédition de la thèse de Michel Nassiet soutenue en 1989 à l’université de Paris 4, sous la direction de Jean Meyer.

  • Messieurs de Saint-Malo

    le 17 octobre 2019.

    Réédition du livre issu de la thèse de doctorat en Histoire soutenue par A. Lespagnol en 1989 à l’Université de Rennes 2 sous la direction de Jean Delumeau.

  • Tromelin et Suffren

    le 14 octobre 2019.

    Biographie et Mémoire justificatif inédit du capitaine de vaisseau Bernard Marie Boudin de Tromelin (1735-1815), officier de marine aux bons états de service injustement congédié par Suffren au beau milieu de la guerre d’Amérique.

  • Suite à un problème lors de l’impression, la page 21 publiée dans le bulletin est erronée. Vous trouverez ci-joint la page rectifiée que vous pourrez imprimer et placer dans l’ouvrage pour en compléter la (...)