Tudchentil

Les sources sur les gentilshommes bretons

L'histoire de Keroulas

Du Moyen Âge à nos jours

Par la famille de Keroulas.

Depuis le Moyen-Âge, le berceau de la famille de Keroulas se trouve au manoir de Keroulas à Brélès, en Pays de Léon. Plus de 6 siècles et près de 20 générations plus tard, cette belle demeure du XVIIe siècle est toujours la résidence de descendants de la famille.

Le manoir de Keroulas conserve de précieuses archives dont les plus anciennes datent de la fin des années 1300. Elles ont permis de remonter aux périodes les plus reculées de l’histoire familiale.

Le nom de famille de Keroulas s’est éteint en Pays de Léon au XVIIIe siècle. Les Keroulas d’aujourd’hui descendent de Ronan Mathurin de Keroulas (1730-1810) qui s’installe vers 1764 au manoir de Tal ar Roz au Juch près de Douarnenez. Sa nombreuse postérité estimée à plus de 5.000 personnes a surtout essaimé au Juch et dans les communes environnantes.

Ce beau livre illustré, travail collectif de plusieurs enfants de la famille, vous invite à plonger dans la destinée des Keroulas, à suivre son évolution au fil des siècles et à découvrir de nombreux épisodes parfois très surprenants.

Le livre est en vente chez l’éditeur aux éditions Récits au prix de 35 €.

Tudchentil a 20 ans !

De septembre 2002 à septembre 2022, 20 ans se sont écoulés.
Pour fêter cet anniversaire particulier, nous appuyons sur
l'accélérateur et publierons plus de 25 articles ce mois-ci !

Merci de votre fidélité et de votre soutien pour les 20 prochaines années !

Bonne année !

Joyeux Noël et bonne année !

Soutenez Tudchentil, en 2021, adhérez à notre association !

La Nativité tirée d'un livre d'heures à l'usage de Saint-Malo, © Bibliothèque Rennes Métropole, ms. 1510, f. 37, détail.

Château de Blain (ou la Groulais), propriété de Clisson puis Rohan (XIII-XVIe siècles).
Photo A. de la Pinsonnais (2004).

Vous êtes ici

Outils de travail

Les articles

  • Manuscrits de la Bibliothèque de Rennes

    par Amaury de la Pinsonnais, le 2 juillet 2009.

    Traités du blason, nobiliaires, généalogies diverses, etc...

  • Inventaire des papiers de Dom Alexis Lobineau

    par Mikael Le Bars, le 4 janvier 2009.

    DÉLIBÉRATION DES ÉTATS DE BRETAGNE [1] (Rennes, 29 octobre 1728.) Du vendredy 29 octobre 1728, 9 h. du matin. Monseigneur l’Evêque de Rennes. Monseigneur le prince, comte et baron de Léon. Monsieur le senêchal de Rennes. Pour ce qui (...)

  • Jules Machet de La Martinière décrit dans le bulletin de la Société Polymathique du Morbihan de 1922 le recueil de généalogies du cabinet Lannion, dont un fac-similé est déposé aux Archives départementales du Morbihan.

  • Table de correspondance entre les communes, paroisses et trèves de l’évêché de Tréguier.

  • À propos du nobiliaire de Pol de Courcy

    par Bertrand Yeurc’h, le 1er septembre 2007.

    Remarques de René de Laigue en 1908 sur l’Armorial et nobiliaire de Pol Potier de Courcy.

  • Annoblissement par charge en Bretagne

    par Bertrand Yeurc’h, le 5 septembre 2006.

    Sources utilisées : – François Bluche & Pierre Durye, L’anoblissement par charges avant 1789, 2003, p. 36-37, 72 & 75 – Loic de Couville, "La Chancellerie près le Parlement de Bretagne et ses officiers", Bulletin et Mémoire de la (...)

  • Le Nobiliaire et Armorial de Bretagne (NAB) est incontestablement l’œuvre de sa vie. Voici les étages de son évolution : – 1846 est le point de départ avec la première édition à Saint-Pol-de-Léon avec le libraire Cocaign et le typographe Ch. (...)