Tudchentil

Les sources sur les gentilshommes bretons

L'histoire de Keroulas

Du Moyen Âge à nos jours

Par la famille de Keroulas.

Depuis le Moyen-Âge, le berceau de la famille de Keroulas se trouve au manoir de Keroulas à Brélès, en Pays de Léon. Plus de 6 siècles et près de 20 générations plus tard, cette belle demeure du XVIIe siècle est toujours la résidence de descendants de la famille.

Le manoir de Keroulas conserve de précieuses archives dont les plus anciennes datent de la fin des années 1300. Elles ont permis de remonter aux périodes les plus reculées de l’histoire familiale.

Le nom de famille de Keroulas s’est éteint en Pays de Léon au XVIIIe siècle. Les Keroulas d’aujourd’hui descendent de Ronan Mathurin de Keroulas (1730-1810) qui s’installe vers 1764 au manoir de Tal ar Roz au Juch près de Douarnenez. Sa nombreuse postérité estimée à plus de 5.000 personnes a surtout essaimé au Juch et dans les communes environnantes.

Ce beau livre illustré, travail collectif de plusieurs enfants de la famille, vous invite à plonger dans la destinée des Keroulas, à suivre son évolution au fil des siècles et à découvrir de nombreux épisodes parfois très surprenants.

Le livre est en vente chez l’éditeur aux éditions Récits au prix de 35 €.

Tudchentil a 20 ans !

De septembre 2002 à septembre 2022, 20 ans se sont écoulés.
Pour fêter cet anniversaire particulier, nous appuyons sur
l'accélérateur et publierons plus de 25 articles ce mois-ci !

Merci de votre fidélité et de votre soutien pour les 20 prochaines années !

Bonne année !

Joyeux Noël et bonne année !

Soutenez Tudchentil, en 2021, adhérez à notre association !

La Nativité tirée d'un livre d'heures à l'usage de Saint-Malo, © Bibliothèque Rennes Métropole, ms. 1510, f. 37, détail.

Château du Boisorcan, Noyal-sur-Vilaine, bâti par Julien Thierry, argentier de la duchesse Anne (XIV-XVe).
Photo A. de la Pinsonnais (2007).

Chronique de l’Etat breton - Addenda & Corrigenda

Mardi 10 juillet 2007, par Jean-Michel Cauneau.

Adhérez à Tudchentil !

Notice d'adhésion 2023 à Tudchentil, à remplir et à envoyer avec votre chèque au siège de l'association.

Catégories de l'article

Citer cet article

Jean-Michel Cauneau, Chronique de l’Etat breton - Addenda & Corrigenda, 2007, en ligne sur Tudchentil.org, consulté le 3 mars 2024,
www.tudchentil.org/spip.php?article419.

Télécharger l’article

Chronique de l’Etat breton - Addenda et Corrigenda - troisième version
115.6 kio.

Addenda & Corrigenda du livre de Jean-Michel Cauneau et Dominique Philippe (Chronique de l’Etat breton - Guillaume de Saint-André, Le bon Jehan et le Jeu des échecs, texte établi, traduit, présenté et annoté par).

Écrit avant 1385, le Libvre du bon Jehan duc de Bretaigne de Guillaume de Saint-André est sans doute le premier grand texte d’envergure de l’histoire et de l’identité bretonnes. Avec ses quelque cinq mille vers octosyllabes à la gloire du duc Jean IV, couvrant les années 1341-1381, il constitue une des principales sources pour la guerre de Succession, complétant, en particulier pour la période entre les deux paix de Guérande, les chroniques de Jean le Bel et de Froissart qui lui sont contemporaines.

Nous vous proposons de télécharger l’Addenda et Corrigenda de cet ouvrage.

Télécharger l’article
Chronique de l’Etat breton - Addenda et Corrigenda - troisième version

Retrouvez le livre sur le site des Presses Universitaires de Rennes : Chronique de l’État breton, Jean-Michel Cauneau et Dominique Philippe, 2005.

Egalement en ligne, le compte-rendu de D. Dominé-Cohn, « Le Livre du Bon Jehan, duc de Bretaigne, Jeu des échecs moralisé, Chronique de l’État breton », Cahiers de recherches médiévales, Comptes rendus.