Tudchentil

Les sources sur les gentilshommes bretons

Château de Blain (ou la Groulais), propriété de Clisson puis Rohan (XIII-XVIe siècles).
Photo A. de la Pinsonnais (2004).

Les articles

  • Rabasté - Maintenue au Conseil d’État (1672)

    par Amaury de la Pinsonnais, le 11 février 2017.

    Arrêt du Conseil d’État maintenant Charles Rabasté, sieur de la Besnelaye, Claude, sieur de la Chapelle, Guy, sieur de Ponthilly, ses frères puînés, René, sieur de la Rivière, et Arnaud, sieur de la Haute-Touche, dans leur noblesse. Ils avaient été déboutés par un arrêt du 18 décembre 1670 rendu par la Chambre de réformation de la noblesse en Bretagne.

  • Rado - Réformation de la noblesse (1668)

    par Amaury de la Pinsonnais, le 26 octobre 2014.

    Maintenue devant la Chambre de réformation de la noblesse en Bretagne de François Rado, écuyer, sieur du Matz, René Rado, écuyer, sieur de Coimena, et Jan Rado, écuyer, sieur de la Porte-Ville-Janvier, du 24 novembre 1668.

  • Raison - Réformation de la noblesse (1669)

    par Olivier de Kermoysan, le 3 avril 2012.

    Maintenue devant la Chambre de réformation de la noblesse en Bretagne de Pierre, Jacques, et Yves Raison, frères, Marc-Anthoine, sieur du Plessix, René, sieur de la Garde, Jean, sieur de Keryou, et Guy Raison, sieur de Kergoff, le 6 août 1669 à Rennes.

  • Regnon (de) - Réformation de la noblesse (1764)

    par Amaury de la Pinsonnais, le 19 décembre 2011.

    Extrait des minutes de l’ancien Parlement de Bretagne, déposées au greffe de la Cour impériale de Rennes.

  • Riou de Brambuan - Réformation de la noblesse (1668)

    par Amaury de la Pinsonnais, le 6 avril 2006.

    Arrêt des commissaires à la réformation de la noblesse rendue en faveur de MM. Riou de Brambuan et Riou de Caslou. Riou de Brambuan D’azur à trois épis d’orges d’or. 12 novembre 1668. Extraits des registres de la Chambre establie par le Roy pour (...)

  • Rivière (de la) - Preuves pour la grande Ecurie (1713)

    par Armand Chateaugiron, le 27 novembre 2016.

    Charles d’Hozier, généalogiste du roi, dresse le procès-verbal des preuves de noblesse de Charles-François-Maurice de la Rivière, fils de Charles de la Rivière, seigneur de Saint Germain, en vue de son admission comme page de la Grande Écurie, le 22 mars 1713.

  • Robinault du Boisbasset - Preuves pour Saint-Cyr (1745)

    par Loïc Le Marchant de Trigon, le 12 avril 2012.

    Preuves de la noblesse de demoiselle Marie Anne Rose Robinault du Boisbasset, agréée par le Roi pour être admise au nombre des filles demoiselles que Sa Majesté fait élever dans la Maison royale de St Louis fondée à St Cyr dans le parc de Versailles.

  • Robinaut - Réformation de la noblesse (1668)

    par Amaury de la Pinsonnais, le 12 novembre 2012.

    Maintenue devant la Chambre de réformation de la noblesse en Bretagne de Jean Robinaut, sieur de la Mollière, et Mathurin Robinaut, écuyer, sieur du Plessix, le 9 novembre 1668, à Rennes.

  • Rochaëzre (du) - Réformation de la noblesse (1670)

    par Amaury de la Pinsonnais, le 6 juin 2006.

    Rocha D’argent à trois croissants de gueules. Extrait des registres de la Chambre établie par le Roi pour la réformation de la noblesse du paÿs et duché de Bretaigne par Lettres patentes de Sa Majesté du mois de janvier 1668, vérifiées en parlement (...)

  • Roche (de la) - Réformation de la noblesse (1669)

    par Patrick Brangolo, le 18 avril 2012.

    Maintenue devant la Chambre de réformation de la noblesse en Bretagne de Louis de la Roche, chevalier, seigneur de la Roche-Saint-André, Louis de la Roche, son fils aîné, Claude et François de la Roche, ses enfants puînés, Jean et René de la Roche, chevaliers, ses frères puînés, le 28 février 1669.

  • Roche (de la) - Réformation de la noblesse (1669)

    par Amaury de la Pinsonnais, le 29 avril 2013.

    Maintenue devant la Chambre de réformation de la noblesse en Bretagne de François de la Roche, écuyer, sieur de Launay, du 7 juin 1669.

  • Roche (de la) - Réformation de la noblesse (1670)

    par Amaury de la Pinsonnais, le 2 mai 2013.

    Maintenue devant la Chambre de réformation de la noblesse en Bretagne de Paul de la Roche, écuyer, sieur de Kerandraon, fils aîné d’écuyer Vincent de la Roche, vivant sieur de Kemabaou, du 14 juin 1670.

  • Roche (de la) - Réformation de la noblesse (1670, II)

    par Amaury de la Pinsonnais, le 5 mai 2013.

    Maintenue devant la Chambre de réformation de la noblesse en Bretagne de François de la Roche, écuyer, sieur de Trémogan, et René de la Roche, écuyer, sieur de Gorecquer, son fils, du 24 octobre 1670.

  • Roche Saint-André (de la) - Preuves pour la Grande Ecurie (1715)

    par Amaury de la Pinsonnais, le 24 mai 2015.

    Preuves de la noblesse de René de la Roche Saint-André, présenté pour être reçu page du roi dans sa grande Écurie sous le commandement de Son Altesse monseigneur le comte d’Armagnac, Grand Écuyer de France.

  • Preuves de la noblesse d’Alexandre-Louis de la Roche de Saint-André, agréé par le roi pour être admis au nombre des gentilshommes que Sa Majesté fait élever dans le collège royal de la Flèche.

  • Procès-verbal des preuves de la noblesse de Charles-René de la Roche de Saint-André, agréé par le roi pour être admis au nombre des gentilshommes que Sa Majesté fait élever dans le collège royal de la Flèche.

  • Louis Bechameil de Nointel, intendant de Bretagne, décharge Jacques du Rocher, écuyer, sieur de Saint Riveul, du payement de la taxe de 2000 livres à laquelle sa tante Guillemette du Rocher avait été condamnée pour usurpation de noblesse à cause de son défunt mari, le 10 novembre 1698 à Rennes.

  • Rocher (du) - Réformation de la noblesse (1669)

    par Amaury de la Pinsonnais, le 8 décembre 2006.

    Arrêt des commissaires à la réformation de la noblesse rendu en faveur de MM. du Rocher du Quengo.

  • Rogon - Preuves pour la Petite Écurie (1729)

    par Jean-Claude Bourgeois, le 6 septembre 2011.

    Preuves de la noblesse de Louis-Jean Rogon de Carcaradec agréé pour estre reçu Page du Roi dans la Petite Écurie sous la charge de monsieur le marquis de Béninghen, Premier ecuyer de sa Majesté.

  • Rolland - Maintenue de noblesse à l’Intendance (1699)

    par Armand Chateaugiron, le 19 octobre 2016.

    Louis Bechameil de Nointel, intendant de Bretagne, décharge Charles Rolland, sieur du Mesnil, du payment de la somme de 2 400 livres à laquelle il avait été taxé comme usurpateur de noblesse, et le maintient dans sa noblesse, le 1er juillet 1699 à Rennes.

  • Rolland - Preuves pour le Collège de la Flèche (1771)

    par Amaury de la Pinsonnais, le 19 mai 2014.

    Procès-verbal des preuves de la noblesse de Félix-Marie Rolland de Rengervé, agréé par le roi pour être admis au nombre des gentilshommes que Sa Majesté fait élever dans le collège royal de la Flèche.

  • Rolland - Réformation de la noblesse (1668)

    par Marie-Dominique Dolo, le 20 janvier 2013.

    Maintenue devant la Chambre de réformation de la noblesse en Bretagne de Julien Rolland, écuyer, sieur du Rocher, Antoine Rolland, sieur des Aulnais, son père, et Jean Rolland, sieur de Belloriand, son frère puîné, le 10 novembre 1668.

  • En marge : Induction de Jan de Romar escuyer sieur de Keroualan fournie le 22e juin 1669, et jugée par arrest du 1er juillet ensuyvant Rosmar (de) D’azur au chevron brisé d’argent, accompagné de trois molettes du même. Induction d’actes que faict (...)

  • Rosnyvinen (de) - Preuves pour Saint-Cyr (1745)

    par Loïc Le Marchant de Trigon, le 26 mars 2012.

    Preuves de la noblesse de demoiselle Louise Félicité de Rosnyvinen, agréée par le Roi pour être admise au nombre des filles demoiselles que Sa Majesté fait élever dans la Maison royale de St Louis fondée à St Cyr dans le parc de Versailles.

  • Rosnyvinen (de) - Réformation de la noblesse (1669)

    par Philippe Caron, le 20 octobre 2007.

    Arrêt de maintenue de noblesse en faveur de MM. de Rosnyvinen, rendu par la Chambre de réformation de la noblesse en Bretagne en 1669.

  • Rouaud - Réformation de la noblesse (1669)

    par Amaury de la Pinsonnais, le 19 octobre 2014.

    Maintenue devant la Chambre de réformation de la noblesse en Bretagne de René Rouaud, écuyer, sieur de Trégueul, le 13 mars 1669.

  • Roue (de la) - Réformation de la noblesse (1669)

    par Amaury de la Pinsonnais, le 6 septembre 2013.

    Maintenue devant la Chambre de réformation de la noblesse en Bretagne de Charles de la Roue, chevalier, sieur de la Ville-Hervé, Nicolas, Jean et Jacques de la Roue, ses frères puînés, Alain de la Roue, sieur des Aulnays, leur oncle, et Guy de la Roue son fils, le 7 juillet 1669.

  • Rouxeau - Réformation de la noblesse (1669)

    par Amaury de la Pinsonnais, le 3 juin 2013.

    Maintenue devant la Chambre de réformation de la noblesse en Bretagne d’Alexandre Rouxeau, écuyer, sieur de la Houssaye, et René Rouxeau, écuyer, sieur du Plessix, son frère puîsné, le 13 juillet 1669 à Rennes.

  • Rufflay (du) - Réformation de la noblesse (1669)

    par Laurent Chauvin, le 3 mars 2013.

    Maintenue devant la Chambre de réformation de la noblesse en Bretagne d’André du Rufflay, chevalier, seigneur de la Cornilière, le 27 juillet 1669.

  • Ruis (de) - Preuves pour Saint-Cyr (1715)

    par Loïc Le Marchant de Trigon, le 11 novembre 2011.

    Preuves de la noblesse de demoiselle Marie Anne Sidonie de Ruis, presentée pour estre reçue au nombre des filles demoiselles de la Maison de Saint Louis, fondée par le Roi, à Saint-Cir, dans le parc de Versailles.