Tudchentil

Les sources sur les gentilshommes bretons

Tromelin et Suffren

Un conflit entre marins

Par Claude-Youenn Roussel et Claude Forrer. Préface du contre-amiral Caron.

Au milieu de la guerre d'Amérique, dans l'océan Indien, des officiers aux bons états de service sont jetés à la porte de la Marine sur une appréciation colérique et dépréciative de Suffren, leur chef.

Parmi eux se trouve un Breton de Morlaix, Bernard Marie Boudin de Tromelin. Condamné sans jugement suite aux lettres venimeuses de son chef, il fait imprimer pour se défendre un Mémoire justificatif que personne n'accepte de lire dans les hautes sphères, l'empêchant ainsi de s'expliquer.

C'est ce texte rarissime qui est produit ici, empli d'une infinité de renseignements historiques, maritimes et militaires, commenté, annoté et analysé, accompagné de multiples autres documents dont les lettres officielles et privées de Suffren.

Claude-Youenn Roussel (membre de Tudchentil), spécialiste reconnu de la Bretagne et de la marine du XVIIIe siècle, a publié de nombreux livres (deux prix du Patrimoine maritime en 1992, prix de l'Académie de Marine en 2011, prix national de la Marine ACORAM en 2012). Le commandant Claude Forrer, capitaine au long cours en retraite, s'est passionné pour l'Histoire maritime ancienne et moderne. Il est l'auteur de diverses publications spécialisées.

En vente sur Amazon.fr au format broché (29€) ou au format Kindle (22,99€).

Joyeux Noël !

Tudchentil et toute son équipe vous souhaitent un joyeux Noël et une belle année 2020 !


Soutenez Tudchentil, en 2020, adhérez à notre association !

La Nativité tirée d'un livre d'heures à l'usage de Saint-Malo, © Bibliothèque Rennes Métropole, ms. 1510, f. 37, détail.

Château de Bogard, Quessoy, bâti par Guillaume-François de la Nouë (fin XVIIIe).
Photo A. de la Pinsonnais (2007).

Droit, justice et institutions

Les articles

  • Jusqu’à la transformation des fonctions municipales en offices vénaux, les officiers de la Chambre des comptes ne dédaignent pas les postes du corps de ville de Nantes. Le divorce, total au XVIIIe siècle, s’amorce plus vite dans l’échevinage qu’au niveau de la présidence du bureau de ville.

  • L’exclusion des roturiers du parlement de Bretagne dès les années 1670 passe pour un des faits les mieux établis de l’histoire sociale bretonne. Gauthier Aubert revient sur les circonstances de sa naissance et montre que la fermeture en question semble cependant avoir souffert bien des exceptions. Le propos entend revenir sur les mécanismes internes de reproduction sociale dans un corps doté d’une forte cohérence par-delà les lignes de fracture internes qui le traversent.

  • L’ancienne institution féodale du ban et de l’arrière-ban devient en Bretagne au XVIe siècle une institution militaire à part entière. Antoine Rivault étudie sa transformation et les enjeux sociaux et politiques liés au port des armes du second ordre durant les troubles de religion dans notre province.

  • [p. 388] Dans son Histoire de Bretagne, M. de La Borderie place l’entrée du « Tiers » aux États de Bretagne en 1315. Cette date lui est fournie par une sorte de procès-verbal d’une déclaration ou plutôt d’une reconnaissance de souveraineté délivrée par (...)

  • Analyser les règlements des conflits de succession de la noblesse bretonne au XIIIe siècle est particulièrement intéressant car cela équivaut à contraindre l’historien à appréhender l’histoire d’une autre manière, à avoir un regard différent sur les (...)

  • Les actes du colloque sont toujours proposés à la vente à la bibliothèque du CRBC. [p. 59] Au sein de l’appareil monarchique, l’ordre des apparats ne tient pas seulement une fonction de graduation dans l’honorabilité : il sert au gouvernement des (...)

  • Le Livre des Ostz (1294)

    par Frédéric Morvan, le 8 octobre 2008.

    La vocation militaire de la noblesse persiste au Moyen-Âge central. Frédéric Morvan nous présente le Livre des Ostz, dressé en 1294 à Ploërmel, qui constitue le plus ancien témoin dans les archives ducales du service que doivent les vassaux directs du duc à leur seigneur féodal.

  • L’ost de Bretagne au XIIIe siècle

    par Hervé Torchet, le 18 mai 2008.

    L’ost est une troupe composée des vassaux d’un seigneur. Une liste récapitulant la totalité d’une assemblée de cette troupe est évidemment un précieux renseignement. J’ai découvert en publiant l’Histoire de Bretagne de Bertrand d’Argentré dans sa version (...)