Tudchentil

Les sources sur les gentilshommes bretons

Château de Bruc, en Guéméné-Penfao, berceau de la famille du même nom (XV-XVIIe siècles).
Photo A. de la Pinsonnais (2006).

La capitation de la noblesse de l’évêché de Quimper en 1720 (1/2)

Jeudi 20 novembre 2008, transcription de Amaury de la Pinsonnais.

Adhérez à Tudchentil !

Notice d'adhésion 2017 à Tudchentil, à remplir et à envoyer avec votre chèque au siège de l'association.

Catégories de l'article

Source

Archives départementales de Loire-Atlantique, B 3539.

Citer cet article

Archives départementales de Loire-Atlantique, B 3539, transcrit par Amaury de la Pinsonnais, 2008, en ligne sur Tudchentil.org, consulté le 26 juin 2017,
www.tudchentil.org/spip.php?article556.

Tel qu’il nous apparaît sous sa forme numérisée, le document se compose de vingt-quatre feuilles, écrites recto-verso, reliées, et d’une vingt-cinquième faisant office de couverture. Une feuille volante, récapitulant les sommes dues, se trouve entre les dernières pages (transcrite en fin de document). Toutes les pages, sauf la première et la feuille volante, sont numérotées en haut à gauche. Dans notre transcription, une barre horizontale indique un changement de feuillet.

L’écriture est aérée, très lisible, les rares erreurs du copiste ne sont pas rayées mais surchargées d’un trait plus épais, ne prêtant pas à confusion. Chaque page respecte une marge à gauche d’environ un quart de la largeur de la page, les noms suivis des sommes en toutes lettres sont inscrits sur une colonne dont la largeur fait environ la moitié de celle de la page, la marge à droite servant à indiquer les sommes en chiffres, verticalement alignés. En fin de chaque page, un sous-total est réalisé, et c’est à partir d’eux qu’est fait le total général de la feuille volante. Les noms et sommes en toutes lettres sont inscrits sur plusieurs lignes si nécessaire, et ces lignes sont toujours sur la même page, à l’exception de la dernière ligne de la page 26 qui se poursuit sur la page 27.

Toute information sourcée NB est issue de la base Noblesse Bretonne où on trouvera plus précisément, pour chaque personne, la liste des sources la concernant. La base a été consultée entre juin et septembre 2008. Nous n’avons volontairement pas inclus dans ce document toutes les informations que nous avons trouvées ou qui nous ont été communiquées, mais nous les avons insérées dans la base Noblesse Bretonne : nous y renvoyons le lecteur qui voudrais en savoir plus sur les personnes citées dans le document. Nous remercions les membres de la liste de discussion Noblesse Bretonne qui nous ont grandement aidé à identifier la plupart des personnes apparaissant dans ce rôle. On trouvera leurs noms au fil du document, et leurs communications complètes dans les archives du groupe Noblesse Bretonne. M. Jean-Luc Deuffic nous a aidé à identifier certaines paroisses. Nous avons aussi souvent eu recours aux Filiations Bretonnes, d’Henri Frotier de la Messelière, réédition de 1986. Lorsque c’est le cas, nous avons simplement indiqué Filiations Bretonnes en source, suivi du tome et du numéro de page.

Nous renvoyons le lecteur qui voudrait en savoir plus sur la capitation de la noblesse en Bretagne à l’ouvrage de Jean Meyer, La noblesse bretonne au XVIIIe siècle, 1966, pages 8 à 24.

L’édition électronique permet de corriger ou de faire évoluer rapidement un document tel que celui-ci. Nous vous invitons donc à nous communiquer les éventuel compléments, corrections ou commentaires que vous pouvez avoir sur ce document ou les personnes qui y sont citées.


Rolle de la Capitation de la noblesse de l’Evesché de Quimper pour l’année 1720 [1]

Rolle de Repartition
de la somme de dix mil cinq cent soixante quatre livres dix sols, que Messieurs les gentilshommes, leurs veuves, enfans et domestiques de l’Evêché de Quimper doivent payer pour leur capitation de la presente annee Mil sept cent vingt, conformement aux declarations du Roy des 21 mars 1701 et 9 juillet 1715 pour estre les sommes pour lesquelles chaque particulier se trouve imposé et compris audit Rolle payées en deux termes egaux des mains du sieur de Champripault receveur commis a cet effet par les Etats, le premier depuis l’arreste du present Rolle jusques au premier octobre Mil Sept cent vingt, Et le second depuis le premier novembre de la presente année jusques au premier Xbre prochain.

A laquelle Repartition a êté procedé par nous comme ensuit.

[Signé :] Feydeau

________________

deuxiême page

Ville et fauxbourg de Quimper

La dame veuve du sieur du Loch [2] et ses enfans trente livres 30.
domestiques quatre livres dix sols 4. 10
La dame veuve du sr de Guernisac [3] trente livres cy 30.
domestiques six livres 6.
Monsieur de Gouandour [4] quarente livres cy 40.
domestiques neuf livres dix sols 9. 10
Madame du Carpont [5] et ses enfans sept livres cy 7.
domestiques trente sols 1. 10
La veuve du sieur de Tremarec [6] vingt livres cy 20.
Les héritiers dudit sieur Tremarec quarente livres cy 40.
domestiques seize livres dix sols cy 16. 10
Monsieur de Guernisac [7] fils marié trente livres cy 30.
domestiques sept livres dix sols cy 7. 10
Deux cent quarente deux livres dix sols 242# 10 s

________________

troisiême page

Les heritiers de Mr de la Boissiere Provost [8] huit livres cy 8.
domestiques trente sols 1. 10
Les demoiselles du Perier et de Lestriagat [9] trente six livres dix sols 36. 10
domestiques trois livres dix sols 3. 10
Mademoiselle de la Villeneuve [10] sept livres dix sols 7. 10
domestiques trente sols 1. 10
Les demoiselles de K/charo [11] quarente livres cy 40.
domestiques sept livres dix sols 7. 10
Monsieur de Tremic [12] soixante livres 60.
domestiq. dix livres dix sols 10. 10
Monsieur de Guindeville sept livres dix sols cy 7. 10
domestiq. trente sols 1. 10
Monsieur de K/oüan Mahé [13] vingt livres cy 20.
domestiques six livres 6.
Madame de Crechjolain [14] doüairiere vingt livres cy 20.
domestiques sept livres dix sols cy 7. 10
Mademoiselle de K/anroch [15] dix livres cy 10.
Deux Cent quarente neuf livres 249 #

________________

quatriême page

Madame de L’Honnoré de Coetlogon [16] vingt une livres dix sols 21. 10
Madlle L’Honnoré sa fille onze livres dix sols 11. 10
domestiques trois livres dix sols 3. 10
Madame de L’Honnoré [17] la jeune trente livres dix sols 30. 10
domestiques trois livres cy 3.
Madame de la Salle Lezurec [18] quatre livres dix sols cy 4. 10
domestiques trente sols 1. 10
Monsieur de Tymoter quarente livres cy 40.
domestiques six livres 6.
Monsieur Moucheron [19] huit livres dix sols cy 8. 10
domestiques trente sols cy 1. 10
Monsieur de K/escan [20] sept livres dix sols 7. 10
domestiques trente sols 1. 10
Mademoiselle des Rochettes Ravard [21] et sa fille six livres dix sols 6. 10
Madame de K/strat [22] ve doüairiere soixante livres cy 60.
Mr son fils aisné cent livres 100.
La demoiselle K/srat vingt livres 20.
domestiques quinze livres 15.
Trois Cent quarente deux livres dix sols 342. 10

________________

cinquiême page

Monsieur de la Marche [23] fils aisné marié quatrevingt dix livres cy 90.
domestiques dix livres cy 10.
Les demoiselles de la Marche sœurs vingt livres dix sols 20. 10
Madame Euzeno [24] quarente livres 40.
domestiques sept livres dix sols 7. 10
Madlle de la Roche [25] trente livres 30.
domestiques six livres 6.
Madlle de Lanoster [26] quarente livres cy 40.
domestiques six livres 6.
Madame de Beaulouis onze livres dix sols 11. 10
domestiques trois livres 3.
Madame Anne de Poulmic [27] vingt livres cy 20.
domestiques trois livres 3.
Monsieur de K/dour [28] soixante livres cy 60.
domestiques dix livres cy 10.
Madame de K/ohan [29] veuve trente livres 30.
domestiques six livres 6.
Mademoiselle du Stangier [30] six livres cy 6.
Trois Cent quatrevingt dix neuf livre dix sols 399. 10

________________

sixiême page

Madame la doüairiere du Diernelez Lerousseau [31] vingt livres cy 20.
domestiques dix livres cy 10.

Argol, Audierne

point de gentilshommes

Banalec

Monsieur de Quimerch [32] cent cinqte livres cy 150.
domestiques vingt quatre livres dix sols 24. 10
Mademoiselle de Quimerch [33] quarante livres cy 40.
domestiques six livres 6.
Madame de K/guern [34] quatre livres 4.
Mrs ses enfans cinq livres cy 5.
domestiques trente sols 1. 10

Berien treve de Locmaria Uhelgoat

Monsieur de Botmeur [35] vingt livres cy 20.
domestiques six livres cy 6.
Madame de Coatquinec [36] trois livres 3.

Beuzec Cap Caval, St Guenolé, Beuzec Cap Sizun, Beuzec Concq Pontecroix

point de gentilshommes

Deux Cent quatrevingt dix livres 290.

________________

septiême page

Bey [37]

Monsieur de K/morial [38] mineur quatre livres cy 4.

Boder treve de La Harmoy, Bodivit

point de gentilshommes

Bothoa

Monsieur du Bois Bertelot [39] cinquante livres cy 50.
domestiques quinze livres 15.
Mr de Locguestas [40] treize livres dix sols cy 13. 10
domestiq. quatre livres dix sols 4. 10
Madame de St Bedan veuve [41] vingt livres cy 20.
domestiques quatre livres dix sols 4. 10

Braspars

point de gentilshommes

Briec

Monsieur de K/ver trente livres cy 30.
domestiques six livres cy 6.
Cent soixante cinq livres dix sols 165. 10

________________

huitiême page

Mr de la Boissiere de Rufazarou [42] douze livres cy 12.
domestiques trente sols 1. 10

Camaret Canihuel treve de Bothoa

point de gentilshommes

Carhaix

Les enfans mineurs de Mr du Halgoet [43] quarente livres cy 40.
Madame du Halgoët douze livres 12.
domestiques douze livres 12.
Mr de Sesy [44] trois livres 3.
domestiques six livres dix sols 6. 10
Mr de la Villeneuve Couriant [45] quarente livres 40.
domestiques six livres 6.
Mr du Boisglé le Bigot [46] trente six livres cy 36.
domestiques six livres 6.
Madame de Rizon [47] six livres cy 6.
domestique trois livres cy 3.
Cent quatrevingt quatre livres 184.

________________

neuviême page

Carnot [48]

Mr du Carpont [49] dix livres cy 10.
domestiques trente sols 1. 10
Mr de K/autem [50] vingt six livres cy 26.
domestiques six livres cy 6.

Cast

point de gentilshommes

Chateaulin et Loguionnet [51] ou St Idunec

Monsieur de Mesmeur Jouhan [52] trois livres cy 3.
domestiques trois livres cy 3.

Chateauneuf du Faou

Monsieur de Crechquerault [53] trois livres cy 3.

Cleden Cap Sizun [54]

Madame de Treanna [55] veuve quarente cinq livres cy 45.
domestiques dix livres 10.
Monsieur de Treanna [56] fils aisné marié cinquante livres cy 50.
Cent Soixante livres dix sols 160. 10

________________

dixiême page

domestiques six livres cy 6.
Monsieur de Mesuillac fils aisné [57] comme etant demissionnaire de
Madame de K/ourien quarente six livres cy
46
domestiques neuf livres dix sols 9. 10
Monsieur du Ster Lantivy [58] cinquante six livres cy 56.
domestiques neuf livres 9.

Cloar Carnot [59]

Monsieur de Roziou Geffroy [60] soixante neuf livres cy 69.
domestiques neuf livres dix sols 9. 10

Cloar Fouesnant

Madame la doüairiere de Cheffontaine [61] trente neuf livres cy 39.
les heritiers de Mr de Cheffontaine [62] cent soixante neuf livres dix sols 169. 10
domestiques trente sols 1. 10
Monsieur de Penhoat l’aisné trois livres cy 3.
domestiques trente sols 1. 10

Combrit et L’Isle Tudi

Madame de K/salaun [63] quarente neuf livres cy 49.
domestiques dix livres 10.
Quatre Cent quatre vingt douze livres 492 #

________________

Onziême page

Monsieur de K/salaun [64] trente neuf livres cy 39.
domestiques dix livres 10.
Monsieur de la Vieuxville [65] dix livres cy 10.
domestiques trente sols 1. 10
Madlle de K/salaun [66] huit livres 8.
domestiques trente sols 1. 10

Conquerneau et fauxbourg

Monsieur du Leslay [67] vingt cinq livres cy 25.
domestiques trois livres dix sols 3. 10
Monsieur de Selabissac [68] dix huit livres cy 18.
domestiques trente sols 1. 10

Corlay

Monsieur du Cosquer Pezron vingt neuf livres cy 29.
domestiques six livres cy 6.
Monsieur de K/autem du Cour [69] trente cinq livres cy 35.
domestiques trois livres cy 3.

Corray

Mr du Disquay [70] heritier de madame de K/meno a prendre sur les
biens de la succession, cent livres dix sols
100. 10
Deux cent quatrevingt onze livres dix sols 291. 10

________________

douziême page

domestiques dix livres cy 10.
Monsieur de St Tridan [71] fils aisné quatre livres cy 4.
domestiques trente sols 1. 10

Crauzon

Madame de K/mateano [72] trente six livres cy 36.
domestiques six livres 6.
Madlle sa sœur huit livres cy 8.
Madame de Penhoat veuve [73] et enfans six livres cy 6.
domestiques trente sols 1. 10
Monsieur de K/autret trois livres 3.
domestiques trente sols 1. 10
Monsieur de K/biriou Treden [74] trois livres cy 3.
domestiques trente sols 1. 10
La veuve de Monsieur de Quelern Le Gentil [75] vingt neuf livres 29.
domestiques trois livres 3.
Les heritiers dud. sieur de Quelern [76] vingt neuf livres cy 29.

Daoulaz

Monsieur de Roserf fils [77] trois livres cy 3.
domestiques trente sols 1. 10
Cent quarente sept livres dix sols 147 # 10 s

________________

treiziême page

Dineaul

point de gentilshommes

Direnon

Madame de Goezbriant et ses enfans [78] quarente neuf livres 49.
domestiques dix livres 10.
Monsieur de K/vern [79] dix livres 10.
domestiques trente sols 1. 10
Monsieur de Beuzidon le Veyer [80] trente livres cy 30.
domestiques six livres 6.

Duaut et treve

Monsieur de Coetconriden [81] huit livres cy 8.
domestiques trente sols 1. 10
Messieurs des Isles freres [82] dix livres cy 10.
domestiques trois livres 3.

Edern et treve de Goueven

Monsieur de K/anstret pere [83] vingt six livres 26.
domestiques six livres dix sols cy 6. 10
Cent soixante et une livres dix sols 161. 10

________________

quatorziême page

Mr de K/anstret fils [84] outre ce qu’il paye a la marine cinquante neuf
livres cy
59.
domestiques six livres dix sols 6. 10

Esliant et treves

Madame de Callan veuve [85] et ses enfans six livres cy 6.
domestiques cinquante sols 2. 10
Madame de Goarlot [86] quarente neuf livres cy 49.
domestiques six livres 6.
Madlle de Cressongar trente six livres cy 36.
domestiques six livres cy 6.

Ergué Armel

Monsieur de Trenner cinq livres dix sols 5. 10

Ergué Gaberit

Monsieur de Penanreun Geslin [87] trois livres cy 3.
domestiques cinquante sols 2. 10

Esquibien, Audierne sa treve

Madame du Menez ve quatre vingt six livres cy 86.
domestique douze livres 12.
Deux cent quatrevingt livres 280 #

________________

quinziême page

Monsieur de Lesquen Le Ny neuf livres cy 9.
domestiques trente sols 1. 10

Fouesnant

Monsieur de Coetlivarec unze livres dix sols 11. 10
domestiques trente sols 1. 10
Monsieur du Guermeur Marigo [88] vingt livres cy 20.
domestiques trois livres dix sols 3. 10

Forest Fouesnant

point de gentilshommes

Glomel

Madame de Pellan veuve [89] cinq livres cy 5.
Monsieur de Pontlo de Robien [90] trente cinq livres dix sols 35. 10
domestiques six livres cy 6.

Goueznach

point de gentilshommes

Gouezec

Les enfants de Mr de Poulpicquet [91] trois livres cy 3.
domestiques trente sols 1. 10

Goulien

point de gentilshommes

Quatrevingt dix huit livres 98.

________________

seiziême page

Gourin

Madame de K/stang K/guz veuve [92] vingt six livres cy 26.
domestiques sept livres dix sols 7. 10
Madame de Tronjoly veuve [93] vingt livres cy 20.
Mr son fils [94] vingt cinq livres 25.
domestiques dix livres 10.
Mr de K/bleizec [95] trois livres 3.
domestiques trente sols 1. 10
Madame du Diernelez du Chesnay [96] cent trente six livres cy 136.
domestiques quinze livres cy 15.
Madame de K/guz et Mr son fils [97] douze livres dix sols 12. 10
domestiques trente sols 1. 10
Monsieur du Plessix Lolivier [98] trois livres cy 3.
domestiques trente sols 1. 10

Guengat

Monsieur de St Aloüarn [99] vingt livres cy 20.
domestiques quatre livres dix sols 4. 10
Monsieur de St Guinec [100] douze livres dix sols 12. 10
domestiques trois livres dix sols 3. 10
Trois cent trois livres 303 #

________________

dix septiême page

Messieurs ses freres et sœurs dix livres cy 10.
Les enfants non mariés de Madame de Kberet [101] trois livres 3.
domestiques trois livres dix sols 3. 10
Mr Thomas de K/venozael [102] trente six livres dix sols cy 36. 10
domestiques trois livres dix sols 3. 10
Monsieur de K/beret fils marié trois livres cy 3.
domestiques trois livres dix sols 3. 10

Hanvec

Monsieur de K/liver de Carné [103] cent vingt six livres cy 126.
domestiques quinze livres dix sols 15. 10
Madlle de K/liver [104] dix huit livres cy 18.
domestiques trois livres dix sols 3. 10
Monsieur de K/ohan de Quelen [105] cent livres cy 100.
domestiques quinze livres dix sols 15. 10

Haut Corlay

Mr de Grand Isle de Poulmic [106] trente livres 30.
domestiques quatre livres dix sols 4. 10
Mr de Bocozel Guisquet [107] quatre vingt trois livres cy 83.
Quatre Cent Cinquante neuf livres 459 #

________________

dix huite page

domestiques douze livres cy 12.

La Feuillée Landevennec Lababan, Landelleau, Langonnet

point de gentilshommes

Landrevarzec

La veuve de Monsieur de K/anroch de K/guelen [108] quarente livres cy 40.
domestiques trois livres dix sols 3. 10
Monsieur de K/anroch fils [109] dix huit livres cy 18.
domestiques trente sols 1. 10
Monsieur de K/huon [110] et Madame sa mere trois livres 3.
domestiques trois livres cy 3.

Landudec

Madame de Ploeuc et Madlle sa fille [111] cent trente livres 130.
domestiques quinze livres dix sols cy 15. 10

Landigan [112] treve de Duaut, Lanedern

point de gentilshommes non plus qu’à Lanevegen [113]

Deux Cent vingt six livres dix sols 226. 10

________________

dixneuviême page

Laniscat

Monsieur de Corec des Cognets [114] cent livres cy 100.
domestiques quinze livres 15.
Mr de Corec fils [115] et les dlles ses sœurs dix huit livres dix sols 18. 10
Monsieur de K/riolet Gourdel [116] trente cinq livres 35.
domestiques quatre livres dix sols 4. 10
Monsieur son fils dix huit livres dix sols cy 18. 10

Riec

Monsieur du Quesne cent cinquante livres cy 150.
domestiques neuf livres dix sols 9. 10

Lanriven [117] treve de Bothoa

Monsieur du Peron du Rocair [118] douze livres dix sols cy 12. 10
domestiques trente sols 1. 10

Lanvern

Nihil

Trois Cent soixante cinq livres 365 #

________________

vingtiême page

Laz

Monsieur le marquis de la Roche [119] cent livres cy 100.
domestiques quinze livres dix sols 15. 10
Les cadets de Monsieur le marquis de la Roche, trente cinq livres
dix sols
35. 10
Madame la Marquise de la Roche [120] Cent livres cy 100.
pour son homme d’affaires 10.
domestiques douze livres 12.

Le Faou, le Moustoir, le Faouet, le Quiliou

Nihil

Le Saint

Monsieur du Liscoet Cent cinquante six livres cy 156.
domestiques dix livres dix sols cy 10. 10

Lennon

Monsieur du Brignen trois livres cy 3.
domestiques trente sols 1. 10
Monsieur de Sigure [121] trois livres cy 3.
domestiques trente sols 1. 10
Quatre Cent quarente huit livres dix sols 448 # 10 s

________________

vingt uniême page

Leuhan, Locmaria a Quimper prieuré

Nihil

Loqueffret

Monsieur du Chastel de K/lech [122] trente livres dix sols 30. 10
domestiques sept livres dix sols 7. 10
Monsieur Guillaume de K/nezne [123] trois livres cy 3.
domestiques trente sols 1. 10

Loquenollay [124] Logoman Locronan, Nihil

Logonna [125]

Monsieur de Rosmorduc [126] trente six livres cy 36.
domestiques trois livres dix sols 3. 10

Loperec

Monsieur de Penguern [127] trois livres cy 3.
domestiques trente sols 1. 10
Monsieur de Penanguern Penquer trois livres cy 3.
Quatrevingt neuf livres dix sols 89 # 10

________________

vingt deuxiême page.

Loperhet, Lothea Trelivalezre, Nihil

Lothey

Monsieur de K/goet du Guilly [128] soixante trois livres cy 63.
domestiques douze livres cy 12.
Monsieur le Chevalier de K/goët [129] six livres cy 6

(...à suivre...)


[1Source : Archives Départementales de Loire-Atlantique, B 3539. Transcription et annotations par Amaury de la Pinsonnais en juin 2008 pour Tudchentil, d’après une copie numérique réalisée par Mme Viviane Jeuvrey et aimablement communiquée par M. Vincent Prudor.

[2Il s’agit du manoir du Loch, en Kerfeunteun, possédé par Jean Le Saulx (alias de Saux), fils de Michel (lui-même fils de Charles de Saux et Françoise de Kermerien, dame de Lanthon) et Marie Treouret, qui avait fourni aveu pour le manoir en 1664. Jean de Saux, seigneur du Loch, est mort en 1714, il avait épousé Marie Charlotte Elisabeth Merel, dont six enfants nés à Quimper entre 1684 et 1694. La dame veuve du sieur du Loch est donc cette demoiselle Merel, dont l’acte de décès en 1727 à Quimper précise « veuve douairière de Jean de Saux, seigneur du Loch » (communication de Mme Anne-Françoise Grall-Pérès, d’après René HENRY, Les manoirs de Kerfeunteun et leurs légendes). Voir aussi NB.

[3C’est peut-être Thérèse de Kerménou, qui avait épousé en 1687 René de Guernisac, dont elle avait eu entre autres un fils François Joseph, né en 1688 (NB).

[4Cette famille portait jusqu’au début du XVe siècle le nom de Gourgon (Pol POTIER DE COURCY, Nobiliaire et Armorial de Bretagne, 3e édition, tome II, page 461).

[5Marie-Anne de Tréanna, née en 1674 et décédée en 1747 à Quimper, fille d’Olivier, sieur de Brigneau et de Françoise Cariou. Elle avait épousé en 1699 François-Anne de Kerguelen, seigneur du Carpont, né en 1666, capitaine au régiment de Quercy, décédé en 1705. De cette alliance naquirent au moins trois fils cités dans un acte de tutelle du 11 août 1705 : Guillaume-Marie, François-Guillaume et François-Louis (communication de M. Jean-François Coënt).

[6Marie de Guer, fille de Sébastien-Olivier de Guer et de Thomine Glémarec, qui avait épousé à Pont-L’Abbé en 1685 Julien-Corentin de Kerguelen, seigneur de Tremarec (en Briec) et de Kermathéano, né en 1659, décédé à Quimper en 1718, capitaine d’infanterie. Marie de Guer demeurait rue Sallé (sic) en la paroisse Saint-Sauveur de Quimper (communications de MM. Jean-Yves Marjou et Jean-François Coënt, d’après les registres paroissiaux de Pont-L’Abbé et de Quimper et Archives Départementales de Loire-Atlantique, B2035 et B2938).

[7D’après la note suivante, il pourrait s’agir de François-Joseph de Guernisac, marié en 1714 avec Angélique de Kermellec, et père entre autres de Marie Josèphe Marquise (NB).

[8Il doit s’agir d’Edouard Charles Daniel Provost et de sa sœur Thérèse Françoise Agathe. Le premier, seigneur de la Boissière, épousera vers 1740-1750 Marie Josèphe Marquise de Guernisac, née vers 1721 (NB).

[9On trouve René du Haffont, seigneur de Lestrédiagat au milieu du XVIIe siècle (NB). Voir aussi à la paroisse de Treffiagat ci-dessous.

[10Il s’agit peut-être d’une fille de Jean Hyacinthe L’Honoré et d’Anne Marie de Coëtlogon (voir ci-dessous), qu’on retrouve plus loin, les L’Honoré ayant possédé la Villeneuve en Ploemeur (communication de M. Etienne de Beaurepaire).

[11D’après l’Armorial Breton de Guy LE BORGNE, les Ploeuc possédaient cette terre dès avant 1667. Il doit s’agir des filles de Nicolas Joseph de Ploeuc, seigneur de Kerharo (Beuzec-Cap-Sizun), né en 1658, et de Louise Allain, née en 1667, fille de Jacques, sieur de la Marre, et de Marie Coroller (Filiations Bretonnes, tome IV page 381). Voir aussi la paroisse de Landulec ci-dessous.

[12Il peut s’agir d’Yves René de Trémic, chevalier, seigneur de Keranéisan (ou Kernizan, Keranyzan, en Plonéour, communication de M. Jean-Luc Deuffic).

[13On trouve Sébastien Mahé, seigneur de Kerouant, officier au régiment de Kergroadez, qui épouse Corentine Claude de Kerguélen, puis (ou son fils aussi prénomé Sébastien) épouse en secondes noces Anne Nicole Papias. De l’un ou l’autre de ces couples est issu François-Vincent Corentin Mahé, écuyer, seigneur de Kerouant, qui épouse Marguerite Claude Lohéac, et/ou Ignace Hyacinthe Mahé, seigneur de Kerouant, capitaine au régiment de Piémont, qui épouse Marie Pauline Le Ribault, dont au moins un fils, Claude-Ignace, né en 1749 à Rennes et conseiller au Parlement (NB et Filiations Bretonnes, tome III, page 607).

[14Roberte de Kerloaguen, veuve en 1679 de Guénolé de Quélen, seigneur de Kerguelénen en Pouldergat. Leur fils aîné Vincent-Louis de Quélen, décédé sans postérité en 1715, eut pour héritier son frère puîné Alain-Maurice de Quélen (voir à la paroisse de Pouldergat) (communication de Mikaël Le Bras, d’après les notes de Conen de Saint-Luc).

[15Nous n’avons trouvé qu’une mention de Keranroc’h, terre possédée au XVe siècle par les Kerguélen (NB).

[16L’Honoré, en breton L’Enoret. Anne Marie de Coëtlogon, fille de Sébastien de Coëtlogon et de Michelle du Liepvre, avait épousé à Rennes en 1672 Jean Hyacinthe L’Honoré, sieur de Kerambiquet, né à Quimper en 1652 et décédé en 1696 (NB). On retrouve une de ses filles pour la paroisse de Guengat.

[17Il s’agit probablement de Marie Michelle Le Saulx, qui avait épousé en 1709 François-Paul L’Honoré, fils des précédent, décédé en 1710 (NB).

[18Doit être de la famille du Ménez, probablement Charlotte Jeanne du Boisguéhenneuc, épouse en 1696 d’Yves du Ménez, sieur des Salles, fils d’autre Yves du Ménez, sieur de Lezurec, et de Marguerite du Bouilly (communication de M. Jean-Luc Deuffic).

[19Il peut s’agir de plusieurs personnes, soit de Guillaume Hilarion de Moucheron, seigneur de Premenu, qui épousera en 1732 Marie Rose de Kernezne, soit de son père Jean Guillaume de Moucheron, époux en 1692 d’Anne Louise Furic, de son oncle Vincent Alexandre de Moucheron, époux d’une demoiselle de Guieaznou, ou encore d’un autre membre de cette nombreuse famille... (d’après une communication de M. Jean-Luc Deuffic et la généalogie Moucheron donnée sur le site www.xs4all.nl/ touwslag/moucheron.htm).

[20Les Kerescant furent déboutés à la réformation de 1671 (Pol POTIER DE COURCY, Nobiliaire..., tome 2, p. 84).

[21La famille Ravart possédait la terre de la Rochette près de Lamballe (Pol POTIER DE COURCY, Nobiliaire..., tome 3, p. 24).

[22Anne de la Roche, fille de François de la Roche et de Jeanne de Launay, avait épousé en 1685 Joseph Hyacinythe de Tréouret, seigneur de Kerstrat. Leur fils serait peut-être Joseph Louis, chevalier de Notre-Dame du Mont-Carmel et chevalier de Saint-Lazare, et leur fille Marie-Rose, qui épouse en 1722 François Hyacinthe de Tinténiac puis Joseph de Névet (NB).

[23Il existait dans le diocèse de Quimper une famille de la Marche, sieurs de la Marche en Brasparts (Pol POTIER DE COURCY, Nobiliaire..., tome 2, p. 232), dont François-Louis de La Marche, seigneur de Kerfors, Lezergué, Botmeur ..., chevalier de l’Ordre de Saint Lazare et du Mont-Carmel, époux de Marie Anne du Botmeur, qui pourrait être la personne ici citée (communication de M. Jean-Luc Deuffic).

[24Ce pourrait être Marie de la Pierre, fille de François de la Pierre et de Marguerite Pélagie Ebérard, qui avait épousé Jean-Joseph Euzénou, seigneur de Kersalaün et capitaine des gardes-côte de Concarneau, ou bien la mère de ce dernier, Anne-Corentine Le Lagadec, fille de Jean Le Lagadec et de Françoise de Laudrain, qui épouse en 1679 à Plougonven Jean Euzénou, seigneur de Kersalaün, mort en 1744 (NB). Voir aussi aux paroisses de Combrit et Logonna-Daoulas.

[25Il peut s’agir de Corentine Thérèse de Kernezne, sœur de Luc de Kernezne, seigneur de la Roche et Laz, et fille de Charles II de Kernezne, ancien gouverneur de Quimper. Née en 1647, elle est décédée sans alliance en 1724 à Quimper, son cœur ayant été inhumé en juillet de cette année en la chapelle saint Ugen située près du château de Trevaré. A cette occasion, elle est qualifiée de demoiselle de la Roche (archives de la Roche & Laz, communications de M. Goulven Péron et Mme Yvette Roussin).

[26Peut-être Pélagie Agnès Innocent Gourio, héritière de Lannoster, fille de Jean Gabriel Gourio, seigneur de Lannoster, et d’Agnès Pélagie Parcevaux. Elle a épousé en premières noces Pierre Jean Marigo, et en secondes noces en 1721 à Rennes Jacques de Farcy (NB).

[27Elle était imposée à 15 livres en 1710, où elle est dite veuve du sieur du Tonquay (Jean MEYER, La noblesse bretonne au XVIIIe siècle, tome I, page 13). C’est en fait la seconde épouse de Jacques de Lécluse, seigneur de Longrais, né à Saint-Lô, décédé en 1702 à Quimper, fils de Jacques de Lécluse et de Jeanne Dauphin. Elle était la fille de Maurice de Poulmic et de Jacquette Le Ponthois (communication de MM. Jean-Yves Marjou et François du Fou, NB, et Filiations Bretonnes, tome III, page 444).

[28Kerdour, en Ploumelin a appartenu à la famille Le Torcol (Pol POTIER DE COURCY, Nobiliaire..., tome 3, p. 163).

[29Peut-être Marie Le Couriault, qui avait épousé en 1666 Hervé de Quélen, seigneur de Kerhoant (Hanvec), fils de Tanguy de Quélen et de sa seconde femme Marie de Coëtlosquet (Filiations Bretonnes, tome IV, page 522).

[30Cornouaille, d’une famille bien connue à Quimper (communication de M. Jean-Luc Deuffic).

[31Jeanne-Renée Huby, fille de Jean Huby sieur de Kerguyo et de Jeanne Nouvel, avait épousé Colomban Le Rousseau, seigneur du Diarnelès (paroisse du Faouët) (NB).

[32Joseph Hyacinthe François de Tinténiac, né en 1653, seigneur de Quimerc’h (alias Kerimerc’h) et baron de Combourg, fils de René de Tinténiac et de Louise de Guer, avait épousé en 1694 Louise Ursule Allain, dame du Hellez, née en 1673, fille de Jacques Allain et de Marie Le Coroller (NB et Filiations Bretonnes, tome V, page 243).

[33Il s’agit très probablement de la sœur du précédent, Corentine-Marie de Tinténiac (NB).

[34Louise Le Roy, fille d’Olivier et de Louise Gaugelin, avait épousé en 1688 à Bannalec Olivier Grégoire de Kerguern, sieur de Kermoal, dont au moins un fils René Grégoire né vers 1689, cité en 1731 comme possesseur de plusieurs tenues nobles en Bannalec, décédé en 1756 à Quimper. René Grégoire (alias Grégoire) avait épousé en 1728 à Quimperlé Anne du Vergier, fille de Jean et de Claire de Moellien, et en 1736 Marie Joseph de Boutillic, de Kerfeunteun, décédée en 1764 à Quimper (communications de MM. Jean-Yves Marjou, Archives Départementales de Loire-Atlantique, B2958, et Rémy Le Martret).

[35Jacques de Botmeur, seigneur du Botmeur (en Berrien), né vers 1668, épouse en 1692 à Ploubezre Constance de Coatsanscour, veuve de Toussaint de Lesormel, d’où deux filles dont Anne de Botmeur, hérite du Botmeur, et est en 1754 veuve de François de la Marche, seigneur de Kerfort et de Lesquiriou (communications de MM. Jean-Yves Marjou, Archives Départementales de Loire-Atlantique, B1177, et Rémy Le Martret).

[36Ou Coëtguennec, en Berrien. Cette terre appartenait à la famille de Lesquelen, peut-être Marie Le Coaïl (1680-1760), qui avait épousé en 1700 Jouhan de Lesquelen, seigneur de Kermenec, écuyer du roi (1677-1739) (communication de M. Jean-Luc Deuffic).

[37Baye

[38La famille de Kermorial a possédé la terre du même nom en Baye. Ce mineur en 1720 est peut-être le futur lieutenant des maréchaux de France à Quimper cité par Pol POTIER DE COURCY (Nobiliaire..., tome 2, p. 114).

[39Peut-être Guillaume Jacques Auguste du Bois-Berthelot (le Bois-Berthelot est sis en Bothoa), né en 1694 à Lanloup, fils de Claude du Bois-Berthelot et de Suzanne Calloët. Il avait épousé Thomasse Richer (NB).

[40Loqueltas, au nord-est de Bothoa. Il s’agit de Jean-François de Becmeur, qui avaient épousé Jeanne Corentine Jouhannic en 1707 à Canihuel, où les Jouhannic possédaient le Glazan (communication de M. Jean-François Coënt).

[41Françoise Le Coz, fille de Maurice, sieur de Coetlan, et de Catherine Poullain, baptisée en 1652 à Bothoa, et décédée en 1730 au manoir de Keravel-Mello (Bothoa), avait épousé en premières noces Etienne Marie Claude Guiller, sieur de Kerfily, et en secondes noces Gilles Urvoy, chevalier, seigneur de Saint-Bedan, né en 1665 à Dingé, veuf de Claude Olive de Keremar (communication de M. Rémy Le Martret).

[42Il doit s’agit soit de Vincent de la Bouëxiere, né en 1655, qui vivait encore en 1709 et probablement décédé en 1722, époux de Marie de Suberville, fille de Gabriel et d’Hélène de la Garaine (communication de Mme Marie-Danièle Paillard-Colin et Filiations Bretonnes, tome IV, page 498). Voir aussi à la paroisse de Landrevarzec.

[43A ne pas confondre avec les Poulpiquet du Halgouët : en 1720, il n’y avait pas d’enfants mineurs dans la branche aînée des Poulpiquet, seigneurs du Halgouët (DENIS LANDAU, Les descendants de Guyomarc’h Poulpiquet, version 2, 2000, pages 13-14). François-Joseph du Halgouët est né en 1694 à Carhaix, Charles-Grégoire en 1701, et Marie-Joseèphe en 1704 (communication de M. Jean-François Coënt).

[44Henry Albert de Saisy, chevalier, seigneur de Kerampuil en Carhaix, né en 1680 à Kerampuil, décédé à Rennes en 1748, fils aîné de Guillaume de Kerampuil et de Jacquette Le Lart, épouse en 1711 à Rennes Anne Perrine Colin, fille de Pierre Colin, seigneur de la Biochaye, et d’Anne-Elisabeth de la Mouche, puis en 1733 Jacquette Malescot, veuve de Jean-Louis de Guersanz et fille de Guillaume Malescot et Françoise Guyon (NB et Filiations Bretonnes, tome V page 94).

[45Bertrand Le Couriault, sieur de la Villeneuve, né en 1641 à Quimperlé, épouse en 1671 à Carhaix Gabrielle Veller dont au moins Jean, né en 1676 à Carhaix et Gabriel Bertrand en 1679, qui semble décédé peu après (communication de M. Rémy Le Martret).

[46Charles Le Bigot, fils de René Le Bigot, sieur du Boisglé, demeurant en Plouguer-Carhaix, et de Françoise du Rochcaëzre (cités dans l’arrêt de maintenue de noblesse de la famille du Rochcaëzre, archives privées, publié sur Tudchentil.net). Il avait épousé en 1701 à Carhaix Claude Olymant de Kerneguez (communication de M. Jean-François Coënt).

[47Il peut s’agir de Sylvie Vachet, qui a épousé en 1680 à Carhaix Joseph de Rison ou bien leur fille Sylvie de Rison qui épouse en 1711 à Glomel Charles René de Saisy, né en 1683, frère cadet d’Henry Albert de Saisy cité plus haut (NB).

[48Carnoët.

[49Guillaume de Kerguélen, seigneur du Carpont et de Trémarec, fils de François de Kerguélen et de Marie-Anne de Tréanna, né en 1701 et décédé à Quimper en 1750, avait épousé Constance Morice (NB).

[50Louis de Kermerc’hou, fils de Jean-Baptiste, seigneur du Cosquer, et d’Elizabeth Le Calvez de Kersallou, né en 1698 et décédé en 1772. Il épouse, premières noces de Jeanne de Kerautem, fille unique de Pierre de Kerautem et de Marie du Bot, puis en 1747 Suzanne-Françoise Le Scaffenec (NB et Filiations Bretonnes, tome III, page 280).

[51Loguionnet ou Saint-Idunet, ancien prieuré de Châteaulin, trève de Plounévezel.

[52Mathieu Jouhan, sieur de Mesmeur, lieuteant de la juridiction de Châteaulin, avait épousé Jeanne Polart, dont Corentin, né en 1657 à Dirinon et François, né en 1669 à Châteaulin et qui y a épousé en 1700 Renée Lespron (communication de M. Rémy Le Martret).

[53Il peut s’agir de Jean Baptiste de Creac’hquérault, fils d’Olivier de Creac’hquérault et de Louise du Plessis, né en 1699, qui épouse en 1755 à Plougonvern Hélène Françoise Le Bihan (NB).

[54Couvre aussi Cleden Poher. Ces deux paroisses sont pourtant disctinctes et séparées de près de 80 kilomètres... Monsieur de Messuillac, Madame de Kerourien et Monsieur du Ster Lantivy sont tous à Cleden Poher. Il doit s’agir d’un oubli du copiste, qui aurait du inscrire entre les domestiques de Tréanna fils et M. de Mussillac le nom de la paroisse de Cleden Poher (nous remercions MM. Jean-François Coënt et Jean-Yves Marjou qui nous ont signalé cette anomalie).

[55Marguerite de Tréouret, héritière de Kerazan (Cléden-Cap-Sizun) en 1712, fille d’Urbain de Tréouret et de Françoise Le Gouvello, avait épousé en 1680 Prigent Corentin de Tréanna, né en 1664 à Daoulas et y décédé en 1698.

[56[Urbain Marie de Tréanna, qui épousera en 1735 Claire Descazaux.

[57Jacques Hervé Joseph, comte de Musillac, baron de Treanna, seigneur de Pratulo, lieutenant-colonel de Dauphin Dragons, né vers 1691 à Cleden Poher, y décède en juin 1763. Il était fils de René et de Jeanne de Trégoazec (voir à la paroisse de Saint-Mayeux) et avait épousé en 1716 à Elliant Marie Suzanne Harquin, née en 1702 à Elliant et décédée en 1776 à Penhars, fille de Gilles Claude, seigneur de Kerourien et de Marie Rose Thérèse de Tinténiac (qui est peut-être la dame de Kerourien citée ici) (communication de M. Rémy Le Martret).

[58Le manoir du Ster, en Cleden-Poher, appartenait lors de la réformation du papier terrier dans les années 1680 à Jacques de Lantivy (Archives Départementales de Loire-Atlantique, B.1198) et en 1740 à François de Lantivy (communication de M. Jean-François Coënt).

[59Clohars-Carnoët.

[60Ce pourrait être René-François Geffroy, seigneur de la Villeblanche, époux d’Anne Le Livec, ou plutôt leur fils aussi prénommé René François, né vers 1689, décédé après 1743, conseiller au Parlement de 1710 à 1736, et qui épouse en 1711 à Hennebont Catherine Ursule du Bahuno (NB et Filiations Bretonnes, tome II, page 466). Ce sont ces Geffroy-ci qui sont, selon POTIER DE COURCY (Nobiliaire..., tome 1, p. 440), seigneurs du Roziou.

[61Marie-Jeanne de Guinguémé (Guinguené) a épousé en 1717 à Clohars François Hyacinthe de Penfentenyo, seigneur de Cheffontaines en Clohars-Fouesnant, veuf de Corentine de Penfentenyo. Elle en eut deux fils, son mari décédant dès 1718 (NB et Filiations Bretonnes , tome IV, pages 304-305).

[62De son premier mariage, François Hyacinthe de Penfentenyo avait eu trois fils morts jeunes, et deux du second mariage, dont François Hyacinthe Louis, né en 1717, qui héritera de la fortune paternelle (NB).

[63La famille Euzénou possédait alors Kersalaün, Voir la famille Euzénou à Quimper, il s’agit certainement de l’une de ces deux personnes. Voir aussi la paroisse de Poullan.

[64C’est probablement le beau-père ou le gendre de la précédent, soit Jean Euzénou, seigneur de Kersalaün, né en 1653 et mort en 1744 à Quimper, soit son fils Jean-Joseph Euzénou, seigneur de Kersalaün et capitaine des gardes-côte de Concarneau (NB).

[65Probablement un autre membre de cette famille Euzénou, qui étaient également seigneurs du Cosquer (Vieuxville en français) en Combrit.

[66Il doit s’agir d’une soeur de Jean-Joseph Euzénou, peut-être Claude, née en 1680 (NB).

[67Une famille de Leslay a vécu en Cornouaille, mais ce peut aussi être un membre de la famille Pezron, sieurs du Leslay en Ponfscorff, qu’on retrouve à Corlay. Sébastien du Leslay, né en 1691, décédé à Carhaix en 1741, avait épousé en 1715 à Vannes Anne Jégou. Leur fils aîné Sébastion François est né en 1720. Un de ses cousins, Jean-Sébastien du Leslay, est né vers 1690, et est décédé en 1736 à Rostrenen (NB).

[68Il pourrait s’agir de Louis d’Esclabissac, natif d’Aurillac, qui épouse en 1713 à Concarneau Louise Charlotte (de) Lohéac, née en 1698 et décédée en 1777, fille de Charles, sieur du Guilly et d’Anne Riou (communication de M. Remy Le Martret).

[69François Claude de Kerautem, chevalier, seigneur des Cours, né en 1670 et décédé en 170, avait épousé en 1712 Pétronille Le Gardien, fille de François et Claude Le Gonidec. Ils eurent six enfant dont le dernier, aussi prénommé François-Claude, né en 1723, fut le seul héritier (communication de M. Remy Le Martret).

[70Françoise du Disquay, décédée en 1714, avait épousé Charles de Kermenou. Conen de Saint-Luc (manuscrit, Archives Départementales du Finistère, 16J59, écrit qu’« après elle, le riche patrimoine des du Disquay fit retour à la branche cadette de cette maison représentée par Jacques du Disquay ». Il s’agit d’un petit-fils de Louis du Disquay, oncle de ladite Françoise (NB).

[71Saint Dridan en Coray appartient aux Le Rouxeau. En 1720, Alain Le Rouxeau, sieur de Saint-Dridan, né vers 1663, est trop âgé pour être appelé fils aîné. Il est décédé en 1731. Il doit donc s’agir de Pierre-Marie, fils qu’il a eu de son union avec Catherine Le Veyer, qui est né en 1691 et qui épouse à Coray en 1712 Annette Paule de la Garde (communications de MM. Vital Le Dez, Remy Le Martret et Goulven Peron et Filiations Bretonnes, tome V, page 20).

[72Kermateano est aux Kerguelen, et Guillaume, fils de François Anne de Kerguélen et de Marie-Anne de Tréanna en sera seigneur. Mais il ne se marie qu’en 1727, il ne peut donc s’agir de son épouse. Peut-être d’une tante (NB) ? C’est peut-être Marguerite de Kerleuguy, veuve de Germain de Kerguelen lui-même fils d’Yves et de Marguerite Le Saux (communication de M. Jean-François Coënt).

[73Philippe du Guermeur, sieur de Penhoat, était parrain en 1714 à Crozon (communication de M. Rémy Le Martret).

[74Il doit s’agir de Joseph de Tredern, seigneur de Kerbiriou, né en 1699, fils de Paul et de Renée de Kerguiziau, dame de Kerbiriou, et époux de Peronnelle Taniou (fille de Joseph Taniou, sieur de Tremaria, et de Marie Huelvan), ou de son fils aussi prénommé Joseph, qui épouse en 1727 Etiennette du Ma(i)ns, fille de Michel Nicolas du Mains, sénéchal de Châteaulin, et de Martine Coustard (communication de M. Remy Le Martret et Filiations Bretonnes, tome V, page 265).

[75Clothilde Le Rousseau, veuve de Jacques Le Gentil, seigneur de Quelern (en Crozon), fils de Tanguy Le Gentil et de Françoise Esther Goulherzre, dame de Querlern, qu’elle avait épousé en 1689 (NB).

[76Tanguy Le Gentil, seigneur de Kerlern, fils des précédent, épouse en 1726 Anne Yvonne Daniel, dont au moins deux fils, et sa soeur Marguerite Le Gentil qui épouse en 1724 René de la Fruglaye (NB).

[77Jean Louis Le Dourguy, sieur de Roscerf, né en 1688 à Landerneau, épouse avant 1716 Marie Madeleine Olivier, puis en secondes noces en 1719 à Trébrivan Françoise Jacquette de Boassier (ou Boissière) (communication de M. Rémy Le Martret). Voir aussi la paroisse d’Irvillac.

[78Françoise-Gabrielle de Kerguezay avait épousé en 1657 Yves de Goësbriand, mort en 1718, fils de Pierre et Marie Simon. Étant née au plus tard en 1629 (année du décès de son père, Marc-Antoine de Kerguezay), elle devait avoir près de 90 ans en 1720. C’est peut-être en réalité la femme de leur fils Louis-Vincent, qui est décédé en 1744, et qui, étant gouverneur de Verdun et grand bailli du pays Verdunois, ne devait pas habiter à ce moment avec sa famille. Il fut ensuite gouverneur du château du Taureau (NB et Filiations Bretonnes, tome II, page 510).

[79Il pourrait s’agir de Guillaume de Kerguern, sieur dudit lieu en Dirinon et y demeurant en 1727, né vers 1650 et décédé en 1732 à Daoulas. Il avait épousé Marie Tanguy, puis en secondes noces en 1727 à Dirinon Marie Le Beschec (communication de M. Remy Le Martret).

[80Jean-Baptiste Le Veyer, seigneur de Beuzidou, né vers 1677, décédé à Daoulas en 1755, avait épousé en 1752 à Daoulas Catherine Gabrielle Le Parc (communication de M. Remy Le Martret).

[81François Sébastien de Coatgoureden, fils de François et d’Alanette Le Bouedec, né à Burthulet en 1659, y décède en 1687. Il a épousé en 1687 Anne de Launay, puis en 1706 à Burthulet Marguerite Françoise Le Toux. Yves Gilles de Coatgoureden, son fils du premier mariage, épouse avant 1715 Jacquette Le Roux. Ils vivent au manoir de Kermathéan en Burthulet, ce manoir sera détruit en 1720 suite à un incendie et la famille de Coatgoureden va alors acheter le manoir de Lespoul en Duault (qui appartient alors à la famille Jehan, cf note suivante). Toutefois, les Coatgoureden seront signalés à Kermathean jusqu’aux années 1760 (communication de M. Vincent Prudor, voir aussi Filiations Bretonnes, tome I, page 656).

[82Gilles et François Jehan, sieurs de Saint-Gilles et des Isles. François Jehan est né en novembre 1646 au manoir du Donnant en St-Norvez, de Charles Jehan, sieur de Kerpabu, et de Mauricette Le Rouge, dame de Lespoul (en Duault). Ils sont doux-deux cités en 1717 à l’enterrement de leur sœur Mauricette Jehan, née en 1641. François est qualifié de sieur de Lespoul en 1721 lorsqu’il décède. Ils avaient un frère aîné, Yves, décédé en 1704. Lespoul était aux Jehan depuis 1640 jusqu’après 1721 au moins, et n’a pas appartenu à la famille Laisné/Lesné, comme l’écrit Frotier de la Messelière (communication de M. Vincent Prudor).

[83Jean-Baptiste de Penandreff, seigneur de Keranstret, et de Marie Madelaine Guillaume, héritière de Kergeffroy (NB).

[84Jean-Baptiste de Penandreff, chevalier, seigneur de Keranstret, né en 1677, mort avant juillet 1738, fils du précédent. Il a épousé en 1734 Jeanne-Lucrèce Salaün, née en 1714, fille de Charles Salaün et de Françoise Rosalie Morel (NB).

[85Claude ou Anne-Claudine Guilloroux, née vers 1657, décédée en 1729 à Quimper, fille de Jean et de Catherine Brichet, femme d’Yves de la Lande, fils cadet de René de la Lande et de Marie de Tanouarn, mort à Elliant en 1717. Ils eurent au moins un fils, Jean-François, né en 1703 à Elliant (communication de M. Remy Le Martret et Filiations Bretonnes, tome III, page 376). Un aveu de 1738 indique que le manoir et la métairie noble de Landanet étaient possédés par le fils d’Yves de la Lande Calan (Communication de M. Jean-Yves Marjou).

[86Goarlot est aux Guernissac au XVIIIe siècle, dont René, sieur du Stang, décédé en 1717 à Quimper, qui avait épousé Marie Thérèse Olive de Kermeno, décédée en 1723 à Quimper (communication de M. Rémy Le Martret).

[87En 1701, Jean-Baptiste Geslin est sieur de Penanrun.

[88Joseph du Marigo, seigneur du Guermeur, fils de Claude de Marigo et d’Anne Lagadec, avait épousé en A709 Marie Renée de Guernisac, fille de René de Guernisac et de Thérèse de Kerménou (NB).

[89Peut-être Marguerite Jacquette Gouyon, veuve de Jean-Baptiste de Lantivy en 1709, qui épouse en 1711 Sébastien-Alain Fournier, seigneur de Pellan, veuf de Françoise Rollande Courriolle. Elle était la fille de René-Charles Gouyon, seigneur de Legoumar, et de Louise Lezot (Filiations Bretonnes, tome II, page 351).

[90Charles Pierre de Robien, chevalier, seigneur et vicomte du Pontlo, fils de Jacques de Robien et de Françoise Thérèse Le Trancher, avait épousé en 1705 à Glomel Marie-Thérèse Thibault, fille de Jean-Gabriel Thibault et d’Estiennette Le Termillier, dont neuf enfants. Il était né à Plourhan en 1678 et y décéda en 1766. Il possédait le manoir de Bodeno à Glomel, et sa femme celui de Coatcouraval, aussi en Glomel (communications de MM. Jean-François Coënt et Roger Le Floch).

[91Les enfants de Jean-Marie de Poulpiquet, seigneur de Lanveguen en Gouëzec, qui y est né en 1666 et décédé avant 1713, fils de Françoise de Poulpiquet et Marie Le Forestier. Il avait épousé Marie Paule Renée de Laigle, née vers 1676 et décédée en 1719, fille de Hervé Laigle, sieur de Crasseron et de Marion Le Borgne. De leurs huit enfants, au moins deux fils (Louis-François, né en 1697, et Charles-Claude, en 1702) subsistaient en 1720, où ils furent émancipés (DENIS LANDAU, Les descendants de Guyomarc’h Poulpiquet, version 2, 2000, page 51).

[92Il pourrait s’agir de Charlotte de Langourla, vivante en 1691, et seconde épouse de Jacques de Kerguz, seigneur de Kerstang. Celui-ci avait épousé en premières noces Hélène Thérèse de Kergoat et leur fils aîné, Jean-Sébastien, est né en 1656. Jean-Sébastien de Kerguz n’est décédé qu’en 1738, il ne s’agit donc pas de sa femme Marie-Anne de Visdelou qu’il a épousé en 1695 et qui n’était pas veuve en 1720 (NB et Archives Départementales du Morbihan, communication de M. Yves Le Jaoen).

[93Anne de Kerguz épouse en 1690 à Gourin Sébastien Anasthase L’Ollivier, sieur de Lochrist. L’année suivante, ils sont qualifiés de seigneur et dame de Tronjolly à l’occasion du baptême de leur fils François Claude. Sébastien L’Ollivier décède en 1693 à Gourin, sa veuve y vivait encore en 1720, où elle est maraine de sa petite-fille Anne (Archives Départementales du Morbihan, communication de M. Yves Le Jaoen).

[94François Claude L’Ollivier, seigneur de Tronjolly, né en 1691 à Gourin, avait épousé Angélique de la Pierre, dont au moins une fille Anne baptisée en 1720 à Gourin (Archives Départementales du Morbihan, communication de M. Yves Le Jaoen).

[95Guillaume-Jacques du Coëdic (alias Couëdic), écuyer, sieur de Kerbleizec qui épousa Marie Moricette Jouan dont de nombreux enfants nés en ce manoir, aujourd’hui rasé (communication de M. Jean-François Coënt). Il était fils de Nicolas du Coëdic et de Catherine Pierre (communication de M. Yves Le Jaoen).

[96En 1715, Jeanne Renée Huby, dame de Diarnelez, est marraine à Gourin d’un fils de Guillaume Jacques du Coëdic (voir ci-dessus, communication de M. Yves Le Jaoen).

[97Il peut s’agir de Marie-Anne Visdelou et d’un de ses fils, tous deux morts avant 1738 (voir la première note de Gourin).

[98Peut-être Jacques-François L’Ollivier, né en 1681 et vivant en 1726, fils de Pierre L’Ollivier, sieur du Plessis, et de Catherine Pierre. Cette dernière, née en 1653 et décédée en 1699, avait épousé en premières noces en 1671 Nicolas du Coëdic, sieur de Kerbleizec (voir note 97, Archives Départementales du Morbihan, communication de M. Yves Le Jaoen).

[99René Alleno, seigneur de Saint-Alouarn (en Guengat), né en 1678 à Saint-Alouarn, décédé en 1723, fils de Pierre Alleno, seigneur de Saint-Alouarn, et de Marie-Robine Barbier. Il avait épousé Claude L’Honoré en 1701, fille de Jean-Hyacinthe L’Honoré et Anne Marie de Coëtlogon (voir à Quimper, la famille L’Honnoré, NB).

[100Saint-Guénolé. Peut-être Félix Marie Anastase du Cambout, seigneur de Saint-Guénolé, qui est parrain en 1754 (NB).

[101Kerliret ? Kerlerec ?

[102Thomas semble être un prénom attaché à cette terre de Kervénozael, depuis au moins Thomas de Kervénozael dont la fille Béatrice, héritière de Kervénozael, épouse en 1598 Alain de Gouandour, dont un fils Thomas, sieur de Kervénozaël. Depuis 1687, cette terre est dans la famille Jouan, par le mariage de René Jouan (décédé après 1740) avec Marie-Anne du Vergier, dame de Kervenozael, fille de Jérôme du Vergier et de Mauricette de Gouandour. Thomas est peut-être le prénom de leur fils aîné (Filiations Bretonnes, tome III, page 199). C’est probablement le Thomas de Kervénozaël cité par Frédéric SAULNIER (Le Parlement de Bretagne, 1909, page 706) et Filiations Bretonnes (tome IV, page 381) qui épouse Jeanne Gauguelin, et dont la fille Marie Françoise épouse en 1731 à Guiscriff Nicolas Louis de Ploeuc. Ces derniers comme les Jouan habitent Guiscriff.

[103Ce doit être François de Carné, seigneur de Kerliver, né vers 1649, époux de Mathurine de Brézal (NB), ou plutôt leur fils Guy, qui épouse en 1723 à Pinieuc Marie-Françoise du Bouëxic (site d’Alain de Carné, non sourcé).

[104François de Carné eut au moins une fille, Mathurine Charlotte, née vers 1681 et décédée en 1731. Mais mariée en 1718 à Charles de Kerménou, elle n’est probablement pas cette demoiselle (Frédéric SAULNIER, Le Parlement de Bretagne, 1909, page 550). Alain de Carné ne cite pas cette fille mais lui en donne une autre, Suzanne, qu’il dit être baronne (sic) de Kerviler et qui vivait encore en 1739...

[105Urbain Hervé de Quélen, seigneur de Kerhoant, né vers 1660, décédé en 1745, fils d’Hervé de Quélen et de Marie Le Couriault (du Quillio), épouse en 1699 Louise Thomé, fille de Jacques Thomé, seigneur de Keridec, et de Marie-Anne Calloët (NB et Filiations Bretonnes, tome IV, page 522).

[106Grand-Isle, en Saint-Bihy, appartient aux Poulmic. L’hésitation est permise entre François-Olivier de Poulmic qui en 1726 épousa Marie-Moricette Le Mintier, et Gilles de Poumic lequel épousa en 1702 Anne- Françoise Le Métayer (communication de M. Rémy Le Martret).

[107Le manoir de Bocozel appartenait à la famille Gouicquet, dont Thomas, vivant en 1751 (NB). Il pourrait donc s’agir de Sébastien-Jacques Gouicquet de Bocozel, chevau-léger de la garde du Roi en 1681 puis capitaine au régiment du Plessix-Bellière en 1683, maintenu noble en 1699 et décédé sans alliance, mais avant ou après 1720 ? Voir aussi à Saint-Colomban de Quimperlé (communication de M. Jean-François Coënt).

[108Il s’agit probablement d’Anne Henriette de Rougeart, veuve en 1719 de Corentin de Kerguélen, seigneur de Keranroc’h, qu’elle avait épousé en 1685 à Landrévarzec (NB).

[109Le couple précédent a eu au moins deux fils. L’aîné, Corentin, étant né et décédé en 1686, il peut s’agir de son frère Guillaume-Marie, né en 1698 (NB).

[110Peut-être Pierre Marie de la Bouëxière, seigneur de Kerhuon puis de Rulazarou (en Briec) a épousé 1° en 1709 Marie Françoise de Kersulguen (1687-1720), fille de Jean Eustache de Kersulguen et de Thomine Corentine Jahouen, puis 2° en 1725 Gabrielle Ursule Poulain. Il était fils de Vincent de la Bouëxière, seigneur de Rulazarou, décédé en 1722, et de Marie Françoise de Suberville (communication de M. Rémy Le Martret). Voir aussi à Camaret-Canihuel.

[111Louise Allain avait épousé Nicolas Joseph, marquis de Ploeuc et seigneur du Guilguiffin en Landudec, né au Guilguiffin en 1658 et inhumé à Landudec en 1695. La demoiselle ici citée est l’une de leur trois filles, soit Françoise, née en 1698, décédée en 1773 à Tréguier et qui avait épousé Charles de Tuomelin, soit Marie Renée, décédée en 1765 à Pleudaniel et qui avait épousé en 1724 Jean Charles Hingant, ou bien encore Marie, décédée en 1765 au palais épiscopal et rural de Lanniron (communication de M. François du Fou). Voir aussi la note 11. Louise Allain s’était remariée en 1721 avec Mathieu Jean de Sanzay (Filiations Bretonnes, tome IV, page 381).

[112Landugen.

[113Lanvénégen.

[114Toussaint des Cognets, seigneur de Correc, baptisé à Lantic en 1658, lieutenant des Maréchaux de France, décédé en 1725, a épousé 1° en 1681 Amaurye Tranchant, fille de Jean, seigneur du Tret, et de Renée Le Marchant, puis 2° en 1708 Renée Madeleine de Kerprijan, veuve de Christophe du Boisbilly (Filiations Bretonnes, tome I, page 672).

[115Toussaint Michel des Cognets, seigneur de Correc, né du premier lit du précédent, épouse Vincente Mathurine Olimant, dont au moins un fils René-Sébastien né en 1723 (Filiations Bretonnes, tome I, page 672).

[116Tanguy Gourdel, seigneur de Keriolet, né à Laniscat en 1679, y décède en 1724. Il avait épousé à Plouguernével en 1704 Marie Hamon (communications de MM. Jean-François Coënt et François du Fou).

[117Lanrivain.

[118Il faut y voir un membre de la famille du Roc’hcaëzre, peut-être Pierre, né en 1670 à Lanrivain et décédé en 1741 à Bothoa, il avait épousé en 1693 Françoise de Becmeur (communication de M. Rémy Le Martret).

[119Joseph Luc de Kernezne, marquis de la Roche-Helgomarc’h, seigneur de Laz, et autres lieux, impliqué dans la conjuration de Pontcallec (il fut libéré le 6 mars 1720), né en 1692 et nommé en 1698 à Laz, y décède en 1736. Il avait épousé en 1731 Françoise Thérèse de Lescouët, héritière de la vicomté du Boschet (communications de MM. Rémy Le Martret et Patrick Brangolo).

[120Le précédent avait au moins trois soeurs, Anne Corentine Thérèse (1696-1737), qui héritera de son frère aîné sans postérité ; Marie Angélique, dame de Coatarmoal, religieuse à St Yves de Rennes, née en 1698 à Laz, décédée en 1745 ; et Corentine Luce, demoiselle du Curru, probablement aussi carmélite à St Yves de Rennes, née en 1699 à Laz et décédée en 1743 à Rennes (communication de M. Jean-François Coënt).

[121Gabriel-François de Ségur, chevalier, né en 1680 à Landerneau, décédé en 1743 à Plonéis au manoir de Marhalla, fils de François et de Marie Françoise de Keranguen. Il était seigneur de Chaumillas et épousa Françoise-Gabrielle de La Boëssière, décédée le 6 juillet 1739, à Lennon. Ils possédaient Kermerrien, en Lennon, où on les retrouve comme parrain et marraine en 1718 et 1722 et l’un de leurs enfants, Jacquette-Françoise, épousa en 1739 Nicolas-Marie Pic de La Mirandole (communications de MM. Jean-François Coënt et Gilles Le Bozec).

[122Vers 1680, Cl. du Châtel, baron de Kerlech, possède le manoir et la métairie noble du Risquec en Loqueffret (communication de M. Jean-Yves Marjou, Archives Départementales de Loire-Atlantique, B1196).

[123Guillaume de Kernezne, seigneur de Lesmelec, maintenu noble en 1701, né vers 1662 et décédé en 1744 au manoir du Plessis, à Laz, fils de Vincent, seigneur de Penampont et de Jeanne Cécile Caro. Il épouse Marie Le Goff dont six enfants, deux étant nés au Quistillic en Loqueffret. Il subit une saisie par les moines de Saint Mathieu d’héritages au village de Kerdisien pour défaut de paiement de dîmes en 1689, il est imposé ici à trois livres, ce qui tend à montrer sa pauvreté (communication de M. Rémy Le Martret).

[124Locunolé.

[125Logonna-Daoulas.

[126Alain Le Gentil, seigneur de Rosmorduc (en Logonna), né en 1662 et décédé en 1724, avait épousé en 1677 Barbe Le Bigot. Leur fils Yves René (voir à la paroisse de Lotudi) leur succèda (NB).

[127Il peut s’agir ici de Jean de Penguern, seigneur de Penguern et de Rochuel, né en 1666, fils de Jacques et de Marie Le Stangier. Il épouse Louise Ursule de la Coudraye, d’où Gilles Paul Corentin, né en 1710 (communication de M. Rémy Le Martret). La famille de Penguern était propriétaire du manoir de ce nom en Loperec depuis le XVe siècle.

[128François de Kergoët, seigneur de Kergoët et de Guilly (en Lothey), fils de René François de Kergoët et de Marie du Dresnay, est né en 1689 au Guilly et y est décédé en 1726. Il avait épousé Marie-Josèphe du Chastel de Kerlec’h (NB et communication de M. Jean-Yves Marjou).

[129Il doit s’agir d’un frère (Jean-Baptiste, né en 1690, ou Charles François, né en 1693) du précédent.