Tudchentil

Les sources sur les gentilshommes bretons

Château de Lorge, en l'Hermitage, bâti au XVIIIe siècle par Guy-Nicolas de Durfort.
Photo A. de la Pinsonnais (2007).

Treouret (de) - Preuves pour la Petite Écurie (1764)

Lundi 5 février 2018, transcription de Karl Enz.

Adhérez à Tudchentil !

Notice d'adhésion 2018 à Tudchentil, à remplir et à envoyer avec votre chèque au siège de l'association.

Catégories de l'article

Source

Bibliothèque nationale de France, Département des manuscrits, Français 32117, no 79.

Citer cet article

Bibliothèque nationale de France, Département des manuscrits, Français 32117, no 79, transcrit par Karl Enz, 2018, en ligne sur Tudchentil.org, consulté le 17 juillet 2018,
www.tudchentil.org/spip.php?article323.

Télécharger cet article

Treouret (de) - Preuves pour la Petite Écurie (1764)
1.8 Mo.

Bretagne, 13 juin 1764

Preuves pour la noblesse de Joseph Louis Hyacinthe de Treourret de Kerstrat agréé pour etre elevé page du roy dans sa Petite Écurie sous la charge de M. le marquis de Beringhen, premier ecuyer de Sa Majesté.

Ier degré – Produisant. Joseph Louis Hyacinthe de Treourret de Kerstrat, 1745. D’argent à un sanglier de sable passant.

Extrait des registres des batemes de la treve de Langolen, paroisse de Briec, eveché de Quimper, portant que Joseph Louis Hyacinthe fils de Joseph Louis de Treouret, ecuyer, seigneur de Kerstrat, chevalier des ordres militaires et hospitaliers de St Lazare et du Mont-Carmel, et de demoiselle Marie-Mathurine Elisabeth Hiacinthe Renée Anne de Robien, dame de Kerstrat, sa femme, naquit le 20 octobre 1745 et fut batisé le lendemain. Cet extrait signé Lozach, curé de Langolen, et legalisé.

IIe degré – Pere et mere. Joseph-Louis de Treourret, seigneur de Kerstrat, Hiacinthe de Robien sa femme, 1734. D’azur à dix billettes d’argent, posées quatre, [trois] [1], deux et une.

Contrat de mariage de messire Joseph Louis de Treourret, seigneur de Kerstrat, Trohanet, la Motte, Coetloret etc., fils de feus messire Joseph Hiacinthe de Treourret et dame Anne de la Roche, accordé le 4 decembre 1734 avec demoiselle Hyacinthe de Robien, dame de Kervegant, du Coatdon, de la Boullais etc., fille unique heritiere principale et noble de feu messire Joseph Hiacinthe de Robien, seigneur dudit lieu, et de dame Jeanne Françoise Marie Anne de Visdelou. Ce contrat passé devant Sohier et Le Loué, notaires royaux a Rennes.

Extrait des registres des batemes de la ville et parroisse de Chateaulin, portant que Joseph Louis, fils de messire Joseph Hiacinthe de Treourret et de demoiselle Anne de la Roche sa femme, seigneur et dame de Kerstrat, Coatguiller, Chef du Bois etc., fut batisé le 23 octobre 1693. Cet extrait signé Bornie, vicaire des villes et paroisses de Chateaulin et legalisé.

IIIe degré – Ayeul. Joseph Hiacinthe de Treourret, seigneur de Kerstrat, Anne de la Roche sa femme, 1685. De sable, semé de billettes d’argent, la première chargée d’une moucheture d’hermine de sable, et au lion d’argent, sur le tout.

Contrat de mariage de messire Joseph Hiacinthe de Treourret, seigneur dudit lieu, fils ainé de messire Urbain de Treourret, seigneur de Querstrat, conseiller du roy et son senechal à Chateaulin, et de dame Françoise Le Gouvello sa femme, accordé [fo 163 verso] le 16 may 1685 avec demoiselle Anne de la Roche, fille de feus messire François de la Roche et dame Jeanne de Trogoff, seigneur et dame de Launay-Ploerdut. Ce contrat passé à Kergaurant devant Le Souchu et Le Bailliff, notaires de la cour de la principauté de Guemené.

Partage fait le 22 mars 1707 entre dame Anne de la Roche, femme de messire Joseph Hiacinthe de Treourret, seigneur de Kerstrat, heritier principal et noble de messire Urbain de Treourret et dame Françoise Le Gouvello ses pere et mere, stipulant pour sondit mari d’une part, et ecuyer Urbain Louis de Treourret, seigneur dudit lieu tant en son nom que pour dame Marguerite de Treourret sa sœur, veuve de messire Prigent Corentin de Treanna, seigneur dudit lieu, tous deux puisnés dudit seigneur de Kerstrat, savoir de la succession des dits feus seigneur et dame de Treourret leurs pere et mere communs. Cet acte passé devant Gaudemer et Le Barbier, notaires royaux à Rennes.

IVe degré – Bisayeul. Urbain de Treourret, seigneur de Kerstrat, Françoise Le Gouvello sa femme, 1653. D’argent, à un fer de mulet de gueules accompagné de trois molettes de même posées deux en chef et l’autre en pointe.

Contrat de mariage de messire Urbain de Treourret, seigneur de Kerstrat et de Cheff du Bois, conseiller du roy, senechal et premier magistrat de la ville et jurisdiction de Chateaulin, procedant du consentement de dame Louise de Moelien sa mere, dame douairiere de Kerstrat, accordé le 27 novembre 1653 avec demoiselle Françoise Le Gouvello, dame de Lezelé, fille de Jean Le Gouvello, ecuyer, seigneur de Rosmeur, Kerantrech, etc., et de dame Perrine de la Coudray. Ce contrat passé devant Ponnic et de Baubes, notaires royaux en la senechaussée et jurisdiction royalle d’Auray.

Arrest de la chambre etablie pour la reformation de la noblesse en Bretagne rendu le 11 juillet 1669 par lequel, veu les titres representés par messire Urbain de Treourret, sieur de Kerstrat, senechal de la jurisdiction royale de Chasteaulin, chef du nom et armes de Treourret, fils de Louis de Treourret et de dame Louise de Mollien et faisant tant pour luy que pour Joseph Hiacinthe et Urbain Louis de Treourret, ses enfans nés de son mariage avec dame Françoise Le Gouvello, laditte chambre declare lesdits Urbain de Treourret et Joseph Hiacinthe et Urbain Louis de Treourret ses enfans, nobles et issus de nobles race et [fo 164] lignée et comme tels leur permet de prendre la qualité de nobles et d’ecuyers. Cet arrest signé Malescol.

Ve degré – Trisayeul. Louis de Treourret seigneur de Coatguiller, Louise de Moelien sa femme, 1619. D’azur, à un annelet d’argent renfermant trois [fers] de lance de même pointés en pairle.

Contrat post nuptial de mariage de Louis de Treourret, ecuyer, sieur de Coetguiller, fils unique, heritier principal et noble de nobles gens Guillaume de Treourret et Jeanne Omnes sa femme, sieur et dame de Kerstrat, accordé le 29 avril 1619 avec demoiselle Louise de Moalien, fille ainée de defunts nobles gens Louis de Moalien et Claude de Lanros sa femme, sieur et dame de Moalien, Cheff du Bois, le Ros etc. Ce contrat par lequel il est dit que ce mariage avait été celebré ledit jour 29 avril 1619, passé devant Breton et Quoëtsquiriou, notaires royaux et tabellions gardes nottes de la juridiction royale de Chasteaulin.

VIe degré – 4e ayeul. Guillaume de Treourret, seigneur de Kerstrat, Jeanne Omnes sa femme, 1584.

Employ du contrat de mariage de Louis de Treourret, ecuyer, sieur de Coetguiller, du 29 avril 1619 cy dessus enoncé par lequel il paroit que nobles gens Guillaume de Treourret, sieur de Kerstrat, avoit epousé Jeanne Omnès. Ce contrat passé devant Breton et Quoëtsquiriou, notaires royaux en la jurisdiction de Chateaulin.

Transaction faite le 9 septembre 1584 entre Guillaume de Treourret, ecuyer, sieur de Kerstrat, d’une part, et demoiselle Jeanne de Kerguz, veuve de Jean de Treourret, ecuyer, sieur dudit Kerstrat, et pere dudit Guillaume, en son nom et comme garde de demoiselle Claude de Treourret sa fille, au sujet de la succession dudit feu Jean de Treourret que les parties reconnoissent etre nobles et de gouvernement noble. Cet acte par lequel il fut delaissé audit sieur de Kerstrat quelques biens qui etoient communs entre feue demoiselle Anne Buzic sa mere et ledit feu Jean de Treourret son pere. Passé devant Le Joncour et Cadiou, notaires à Quimpercorentin.

VIIe degré – 5e ayeul. Jean de Treourret seigneur de Kerstrat, Anne Buzic sa femme, 1554. [Aux] 2 et 3 de gueules à six annelets d’argent, posés trois, deux [et] un ; écartelé au 1 et 4 d’or [au] léopard de gueules.

Contrat post nuptial du mariage de noble Jean de Treourret, seigneur de Kerstrat, accordé le 26 septembre 1554 avec demoiselle Anne Buzic, fille de noble Nicolas Buzic, seigneur de Kerdoulas, et de noble demoiselle Françoise de Quilyfyry sa veuve. Ce contrat passé au bourg de Chasteaulin devant Hirgarz et Quelennet, notaires de la cour dudit Chasteaulin.

[fo 164 verso] Partage fait le 9 avril 1580 entre Jean de Treourret, ecuyer, sieur de Kerstrat, d’une part, et François de Treourret, ecuyer, d’autre part, savoir de la succession de Jean Treourret le jeune et demoiselle Clemence Poulmic sa femme, leurs pere et mere, lesquels ainsi que leurs predecesseurs etoient nobles gens d’extraction et gouvernement noble. Cet acte passé au manoir de Kerstrat lez Chateaulin, devant Poullmarch et Tregoasec, notaires des cours de Chateaulin et du prieuré dudit Chateaulin.

Nous, Louis Pierre d’Hozier, chevalier, conseiller du roy en ses conseils, juge d’armes de la noblesse de France et commissaire de Sa Majesté pour luy certifier la noblesse de ses ecuyers et de ses pages,

Certifions au roy et a messire Henry Camille, marquis de Beringhen, premier ecuyer de Sa Majesté, chevalier commandeur de ses ordres, lieutenant general au gouvernement de Bourgogne et gouverneur des ville et citadelle de Chalon-sur-Saone, que Jean-Louis-Hyacinthe de Treourret de Kerstrat a la noblesse necessaire pour etre admis au nombre des pages que Sa Majesté fait elever dans sa Petite Écurie, comme il est justifié par les actes enoncés dans cette preuve que nous avons verifiée et dressée à Paris le treizieme jour du mois de juin de l’an mil sept cent soixante quatre.

[Signé] d’Hozier.


[1La numérisation de la BNF a laissé quelques mots illisibles dans la marge.