Tudchentil

Les sources sur les gentilshommes bretons

Nantes, château des ducs de Bretagne, lucarnes du Grand Logis (XVIe s.).
Photo A. de la Pinsonnais (2007).

André-Yves Bourgès

Ses articles

  • On prête à Mgr de Quélen, alors archevêque de Paris (1821-1839), la sortie suivante dont l’humour (involontaire) a assuré la fortune : « Non seulement Jésus-Christ était fils de Dieu, mais encore il était d’excellente (...)

  • Cet article est la propriété exclusive de son auteur. Plusieurs familles de l’aristocratie bretonne se sont réclamé, à un moment ou à un autre et en le justifiant par des arguments généalogiques, de la protection (...)

  • Cet article est la propriété exclusive de son auteur. Si, à la demande expresse de Bernard Tanguy, mon maître et mon ami depuis près de vingt ans, j’ai accepté de prendre le risque de traiter des origines de la famille Du (...)

  • Cet article est la propriété exclusive de son auteur. Les vicomtes de Léon et, en même temps qu’eux, les évêques-comtes qui siégeaient à Saint-Pol-de-Léon — lesquels avaient sans doute institué cet office de vicomte pour (...)

  • Les villes de Lannion et de Lanmeur sont attestées comme chef-lieux de châtellenie ducale depuis le règne de Pierre de Dreux ; leurs noms, avec la préposition d’origine ou de possession, ont été portés par des familles qui, au XVIIe siècle, se disaient issues des anciens seigneurs locaux et prétendaient même que ceux-ci avaient été respectivement décorés du titre de « comte » et de celui de « prince ».

  • Cet article est la propriété exclusive de ses auteurs qui en détiennent la version complète avec apparat critique. On dispose de plusieurs généalogies manuscrites des vicomtes de Léon. La plus ancienne, rédigée par (...)