Tudchentil

Les sources sur les gentilshommes bretons

Tromelin et Suffren

Un conflit entre marins

Par Claude-Youenn Roussel et Claude Forrer. Préface du contre-amiral Caron.

Au milieu de la guerre d'Amérique, dans l'océan Indien, des officiers aux bons états de service sont jetés à la porte de la Marine sur une appréciation colérique et dépréciative de Suffren, leur chef.

Parmi eux se trouve un Breton de Morlaix, Bernard Marie Boudin de Tromelin. Condamné sans jugement suite aux lettres venimeuses de son chef, il fait imprimer pour se défendre un Mémoire justificatif que personne n'accepte de lire dans les hautes sphères, l'empêchant ainsi de s'expliquer.

C'est ce texte rarissime qui est produit ici, empli d'une infinité de renseignements historiques, maritimes et militaires, commenté, annoté et analysé, accompagné de multiples autres documents dont les lettres officielles et privées de Suffren.

Claude-Youenn Roussel (membre de Tudchentil), spécialiste reconnu de la Bretagne et de la marine du XVIIIe siècle, a publié de nombreux livres (deux prix du Patrimoine maritime en 1992, prix de l'Académie de Marine en 2011, prix national de la Marine ACORAM en 2012). Le commandant Claude Forrer, capitaine au long cours en retraite, s'est passionné pour l'Histoire maritime ancienne et moderne. Il est l'auteur de diverses publications spécialisées.

En vente sur Amazon.fr au format broché (29€) ou au format Kindle (22,99€).

Joyeux Noël !

Tudchentil et toute son équipe vous souhaitent un joyeux Noël et une belle année 2020 !


Soutenez Tudchentil, en 2020, adhérez à notre association !

La Nativité tirée d'un livre d'heures à l'usage de Saint-Malo, © Bibliothèque Rennes Métropole, ms. 1510, f. 37, détail.

Château du Boisorcan, Noyal-sur-Vilaine, bâti par Julien Thierry, argentier de la duchesse Anne (XIV-XVe).
Photo A. de la Pinsonnais (2007).

Le Lay (de Villemarest) - Généalogie (d’après Ms français 32139)

Dimanche 24 avril 2011, transcription de Amaury de la Pinsonnais.

Adhérez à Tudchentil !

Notice d'adhésion 2018 à Tudchentil, à remplir et à envoyer avec votre chèque au siège de l'association.

Catégories de l'article

Source

Généalogies de parlementaires parisiens, BNF, Département des manuscrits, Français 32139, tome II, pages 51-52.

Citer cet article

Généalogies de parlementaires parisiens, BNF, Département des manuscrits, Français 32139, tome II, pages 51-52, transcrit par Amaury de la Pinsonnais, 2011, en ligne sur Tudchentil.org, consulté le 21 septembre 2019,
www.tudchentil.org/spip.php?article873.

Télécharger cet article

Le Lay (de Villemarest) - Généalogie (d’après Ms français 32139)
62.9 ko.

Originaires de Bretagne

Porte d’argent à la face d’azur accompagné en chef de trois annelets de gueulle rangés en face, et en pointe d’un aigle eployé de sable, becqué et membré de gueulle.

I degré.

Jean François Le Lay.

- Jean Bonavanture Le Lay, qui suit,
- Marie Magdeleine Le Lay.

II degré.

Jean Bonavanture Le Lay, seigneur de Villemarest, et de Guebriant, lieutenant des mareschaux de France en Bretagne, mort le 31e octobre 1743, agé de 84 ans, avoit epousé le ..... [1] Anne Crocq, morte le ... avril 1729 agée de ... ans, fille de .....

- Germain Le Lay, seigneur de Villemarest, receu conseiller au Parlement le 26e mars 1711, mort à Milan le 31e décembre 1714 faisant le voyage d’Italie, sans avoir eté marié,
- Paul Marie Bonaventure Le Lay qui suit,
- Jean Bonavanture Le Lay qui suivra après A.
- Françoise Richarde Le Lay mariée le 4e novembre 1714 à Nicolas Isoré d’Hervault marquis de Plumartin,
- Louise Françoise Le Lay mariée le ... avril 1729 à Pierre Poncet, seigneur de la Riviere, president au Parlement en la 5e Chambre des enquestes.

III degré.

Paul Marie Bonavanture Le Lay, seigneur du Plessis Le Lay, lieutenant des mareschaux de France en Bretagne, capitaine de cavalerie dans le regiment de Gasvre, et chevalier de l’ordre de St Louis, avoit epousé le 3e mars 1734 Marie Magdeleine Delpech, fille de Paul Delpech seigneur de Chaumot, receveur general des finances d’Auvergne, et de Magdeleine de Monehy dont il eut.

[La généalogie s’arrête ici pour ce degré]

[page 246] III degré.

Jean Bonavanture Le Lay, seigneur de Guebriant, receu Conseiller au Parlement le 27e aoust 1728 et depuis président en la 1ere Chambre des requestes du Palais le 2e septembre 1734, ensuitte lecteur de la Chambre du Roy, il s’est fait depuis abbé et a toujours conservé sa charge de president.


[1Ainsi en blanc. Nous indiquerons par la suite tous les blancs par des pointillés.