Tudchentil

Les sources sur les gentilshommes bretons

Tromelin et Suffren

Un conflit entre marins

Par Claude-Youenn Roussel et Claude Forrer. Préface du contre-amiral Caron.

Au milieu de la guerre d'Amérique, dans l'océan Indien, des officiers aux bons états de service sont jetés à la porte de la Marine sur une appréciation colérique et dépréciative de Suffren, leur chef.

Parmi eux se trouve un Breton de Morlaix, Bernard Marie Boudin de Tromelin. Condamné sans jugement suite aux lettres venimeuses de son chef, il fait imprimer pour se défendre un Mémoire justificatif que personne n'accepte de lire dans les hautes sphères, l'empêchant ainsi de s'expliquer.

C'est ce texte rarissime qui est produit ici, empli d'une infinité de renseignements historiques, maritimes et militaires, commenté, annoté et analysé, accompagné de multiples autres documents dont les lettres officielles et privées de Suffren.

Claude-Youenn Roussel (membre de Tudchentil), spécialiste reconnu de la Bretagne et de la marine du XVIIIe siècle, a publié de nombreux livres (deux prix du Patrimoine maritime en 1992, prix de l'Académie de Marine en 2011, prix national de la Marine ACORAM en 2012). Le commandant Claude Forrer, capitaine au long cours en retraite, s'est passionné pour l'Histoire maritime ancienne et moderne. Il est l'auteur de diverses publications spécialisées.

En vente sur Amazon.fr au format broché (29€) ou au format Kindle (22,99€).

Joyeux Noël !

Tudchentil et toute son équipe vous souhaitent un joyeux Noël et une belle année 2020 !


Soutenez Tudchentil, en 2020, adhérez à notre association !

La Nativité tirée d'un livre d'heures à l'usage de Saint-Malo, © Bibliothèque Rennes Métropole, ms. 1510, f. 37, détail.

Château du Boisorcan, Noyal-sur-Vilaine, bâti par Julien Thierry, argentier de la duchesse Anne (XIV-XVe).
Photo A. de la Pinsonnais (2007).

3 - Extrait des registres du Parlement de Bretagne

Mardi 3 janvier 2012, texte saisi par Amaury de la Pinsonnais.

Adhérez à Tudchentil !

Notice d'adhésion 2018 à Tudchentil, à remplir et à envoyer avec votre chèque au siège de l'association.

Catégories de l'article

Source

Extrait de La Noblesse de Bretagne devant la Chambre de la Réformation 1668-1671 – Comte de Rosmorduc, 1896, tome I, p. IX-X.

Citer cet article

Extrait de La Noblesse de Bretagne devant la Chambre de la Réformation 1668-1671 – Comte de Rosmorduc, 1896, tome I, p. IX-X, 2012, en ligne sur Tudchentil.org, consulté le 21 septembre 2019,
www.tudchentil.org/spip.php?article647.

Télécharger l’article

Extrait des registres du Parlement de Bretagne
54.6 ko.

Veu par la Cour, Chambres et semestres assemblez, suyvant l’arrest d’icelle du 8 de ce mois :

Les lettres patentes du Roy, en forme de Jussion, donnees à St-Germain en Laye, le [p. X] 27 May dernier, signees : LOUIS, et plus bas, par le Roy : de Lionne, et scellees du grand sceau de cire jaune sur simple queue.

Autres lettres de cachet de Sa Majesté, addressantes à ladite Cour, donnees aussi à St-Germain en Laye, ledit jour 27 May dernier, signees : LOUIS, et plus bas, par le Roy : de Lionne, par lesquelles ledit seigneur Roy mande à ladite Cour qu’ayant veu l’arrest d’icelle rendu, Chambres et Semestres assembles, le 14 May dernier, sur les lettres patentes de Sa Majesté en forme de commission du mois de Janvier dernier, contre les usurpateurs de noblesse, elle ait (nonobstant ledit arrest et sans s’arrester aux modifications portees par iceluy, et à tous autres empeschemens que Sadite Majesté a levez et ostez) à proceder à l’enregistrement pur et simple de sesdites lettres du 20 de Janvier dernier, et icelles faire executer selon leur forme et teneur, sans attendre autre jussion plus expresse.

La requeste des Gens des trois Estats de cette province, à ce qu’il pleust à la Cour leur adjuger coppies desdites lettres et icelles renvoyer, pour estre representees à leur prochaine assemblee et cependant en sursoir la verification et execution.

Conclusions du Procureur General du Roy et tout consideré.

La Cour a ordonné et ordonne que lesdites lettres de commission du mois de Janvier dernier 1668 et de Jussion du 27 May aussi dernier seront leues et publiees en l’audience publique de ladite Cour et registrees au Greffe d’icelle pour avoir effet suivant la volonté du Roy, et que coppie d’icelles et du present arrest seront, à la diligence dudit Procureur General du Roy, envoyees aux sieges presidiaux et royaux de ce ressort, pour à la diligence de ses substituts y estre pareillement leues et publiees, à ce que personne n’en ignore.

Fait en Parlement, à Rennes, Chambres et Semestres assemblez, le 30 Juin 1668.

Signé : d’Argouges.

J. des Cartes.

(Minute originale. - Archives du Parlement de Bretagne.)