Tudchentil

Les sources sur les gentilshommes bretons

Manoir du Vaumadeuc, en Pléven, possédé à l'origine par les Madeuc, seigneurs du Gué-Madeuc (XV-XVIIe siècles).
Photo A. de la Pinsonnais (2005).

Une montre en Normandie en 1484

Lundi 10 septembre 2007, texte saisi par Amaury de la Pinsonnais.

Adhérez à Tudchentil !

Notice d'adhésion 2017 à Tudchentil, à remplir et à envoyer avec votre chèque au siège de l'association.

Catégories de l'article

Source

Revue d’armes au XVe siècle, baron Hulot de Collart, Revue Historique de l’Ouest, Année 2 (1886), Documents, p. 81-89.

Citer cet article

Revue d’armes au XVe siècle, baron Hulot de Collart, Revue Historique de l’Ouest, Année 2 (1886), Documents, p. 81-89, 2007, en ligne sur Tudchentil.org, consulté le 23 octobre 2017,
www.tudchentil.org/spip.php?article425.

Télécharger l’article

Une montre en Normandie en 1484
58 ko.

Revue d’armes au XVe siècle

L’intérêt qui s’est attaché à la publication de montres d’armes bretonnes, faite par M. le vicomte O. de Poli dont la compétence en pareille matière est si appréciée, nous a amené à penser que les lecteurs de la Revue accueilleraient avec le même plaisir une autre montre d’armes également inédite, concernant des Bretons et des Normands.
Il est vraiment singulier de retrouver dans ces monuments des siècles lointains presque tous les noms que, chaque jour encore, nous entendons prononcer autour de nous. Cette persistance des races dans le pays d’origine, au milieu de bouleversements de toute sorte, est un des phénomènes les plus curieux à étudier. C’est à ce point que l’on peut citer comme exceptions les familles qui ont quitté le sol de la province.
Il nous a paru instructif de dégager cette vérité, en accompagnant la montre de quelques notes qui indiquent l’élection particulièrement habitée en 1668 par les principales familles citées et leur résidence connue aujourd’hui [1]. Beaucoup, il est vrai, sont éteintes et quelques-unes, même parmi celles que nous suivons plus longtemps, semblent disparues au commencement du siècle ; mais il en reste assez pour confirmer la règle.
Il eut été également intéressant de refaire l’histoire de certains de ces noms, à l’aide des nombreuses pièces authentiques pieusement conservées dans les archives particulières ou dans nos grands dépôts publics ; de remonter, par exemple, pour ceux de Tournebu et de Sainte-Marie, jusqu’à la conquête de l’Angleterre ; pour les maisons de Mathan et de Breuilly, jusqu’à l’an 1100 ; pour celle de Longuemare, jusqu’en 1150 ; pour celle de Croismare, jusqu’en 1270 ; mais cette étude demanderait de longs développements que ne comporte pas le cadre d’une revue.

1484

(Ce roolle est en parchemin.)

Roolle de ma monstre et reueue faite a Rouen, Mauai et Caen, les 22, 25 et 29e jrs de mars 1484, du nombre de 120 ll. fournies de petite paye establies et mises sus de par le Roy nostre sire en son pais et duché de Normandie au lieu de 80 lances fournies de la grande ordonnance dud. sgr, estans sous la charge et conduicte des capes cy après déclarés. C’est assauoir Mr le conte de Mauleurier grand seneschal de Normandie 30 lances, et sous Jean Martel [2] sgr de fleurs 12 lances et demy, et sous sr Colas de Moy [3] chlr et bailly de Rouen 16 lances, sous Mre Jean de Dreux chlr 16 lances, sous Mre Nicolas de la croix 12 lances et demie, sous Mre Jean de Vassy [4] chlr sgr de la forest 12 lances et demye et sous Mre Jehan de la Luiserne chlr 12 lances et demye et soubs Mre Guille de Rouille leurs personnes comprises, par mons Jean Mannourry [5] chlr sgr du mont de la vigne, coner et chambellan du Roy nostre sire commissre ordonné par Mrs les maraux de france comme par la commission plus aplain apparoir, icelle monstre et reueue seruant à l’acquit de Guillaume de la Croix conseiller et thrésorier des guerres dudit sieur pour un quartier d’an commencant le premier jour de januier dernier passé et finissant le dernier jour de ce présent mois de mars desqls hommes darmes et archers les noms et surnoms sensuiuent.

Et premièrement [6],

Hommes d’armes.

- Le grand séneschal.
- Mre Colas de Moy chlr.
- Mre Jean de Dreux, chlr.
- Mre Nicolas de la Croix chlr.
- Mre Guille de Rouille chlr.
- Mre Jean Martel chlr.
- Mre Phle de Rassay chlr.
- Mre Jean de la Luiserne chlr.
- Mre Henry Carbonnel [7] chlr.
- Mre Gauuain de Dreux chlr.
- Mre Jean de Colligny [8] chlr.
- Mre Jean de Vausemer chlr.
- Gilles Daillon [9].
- Jean Baucher.
- Jean de Normanuille [10].
- ferrant de Brézé.
- Jacques Martel.
- Jean de Breauté.
- Jacques Dargouges [11].
- Le bourg de Brézé.
- Rogier de Normanuille.
- Guille d’Espeuille.
- le bastart Warlin.
- Christophle le bouteiller.
- Bertrand Ayeul.
- Arnoul Desproquilles.
- Pierre de Rassé.
- Jean Maesseline.
- Le brun de Sallenelles.
- Guille Dorsure.
- Jean de Pommereul [12].
- Phles de la Garenne [13].
- Lois de Tournebu [14].
- Guille Gazeau [15].
- Denisot des Essars.
- Guille du Brouillet.
- Guille de Saint Aignen [16].
- Guille de Courcy [17].
- Richart du Quesnoy.
- huguet du Pestein.
- Gaspart bastart de Clére.
- Jean le Monnier.
- Jean dupont.
- Martin delynay.
- dauid le preuost.
- Robinet de la haye.
- Richart Braquemont.
- Jean de Quenouille [18].
- Règne de St Ouen [19].
- Jean de Normanuille.
- Curdinot des Essars.
- Gauuain d’Ouuenel.
- Jaques de Bethancourt [20].
- Jeanne de Beaucourt [21].
- Adrien d’Abancourt [22].
- Pierre de Croismare [23].
- Jean d’Orbec.
- Alexandre la Caille.
- Martin la Caille.
- Jean des Prés.
- Berenger Charles.
- Jacques de Dreux.
- Rogier herez.
- Pierre de fontaines.
- Thibaut de Pietres.
- Hector Berengier.
- Tassin de l’estre.
- Anthoine du Mesnil.
- Jean destourtis.
- Alain de Recusson.
- Guille Regnart.
- Louis le bouteiller.
- Robinet bellart.
- Guille Marguerie [24].
- Nicolas bastart d’Assigny.
- Robert de St Bellimont.
- Guille de herhouuille [25].
- Guille de Moncy [26].
- Laurent de Ceneuelles.
- Jean de Malluille [27].
- Raoullequin Aubourg.
- Jean du Souche.
- Guion de bouteuille.
- Pierre le roy.
- Jean Carnel.
- Jean le Cerf.
- Jean de la lende.
- Jean de Bures.
- Guille de Lengauinoy [28].
- Gilles de Mathan [29].
- Rogier de Montagu.
- Richart de Troismons [30].
- François de Lesernerac [31].
- Lois de Tieruille.
- Jean Pellerie.
- Charles des Essars.
- Gardin des Essars.
- Jaques de Rupierre [32].
- Morice Suhart [33].
- Pierre Saffray.
- Fouquet le Quen [34].
- Marguerin de Ste Marie [35].
- Jean Patrice.
- Guille de la Pré.
- Thomas de Bordeaux.
- Michel de la haye.
- Philippes de Tieruille.
- Guille de Ste Mère eglise [36].
- Jean Teffin [37].
- Richerot du Buret.
- Jean de Pierrepont [38].
- Pierre de Thionuille.
- Pierre de Grimouuille [39].
- Samson de St Germain.
- Jean de Langonne.
- Jean de Ste Marie.
- Gautier Bazan [40].
- Hervé de Longaulnoy.
- Benoist de la Bretonnière [41].

G v j x x

Archiers.

- Jaques d’Espeuilles.
- Denis Boudin.
- Jean Casteloigue.
- Vincent d’Auennes [42].
- Pierre le Clerc.
- Le bastart d’Estichen.
- Robinet de Brissac [43].
- Anthoine Melac.
- Guille le Moyne.
- Pierre le Preuost.
- Jean Bense [44].
- Jean Dore.
- Guille Defay.
- Jean destaquerons.
- Jean d’Assier [45].
- Jean de Bulletot.
- Pierre Poissonnet.
- Pierre le Gorgias.
- Mery de Fauerolles.
- Guille de Villenefve.
- Jean Cuisse.
- Jaques Hanart [46].
- Jean Gazeau.
- Guille bastart du Conec.
- Huille de Houtot [47].
- Guille de la Tillaye.
- Guille de Coucy.
- Jean Stollin le pape.
- Guille fournier.
- Gilles de Mauterne.
- Jeannet de la Tillaye.
- Mace Sauare.
- Estienne fontaines.
- Pierre du houx [48].
- Jeandu Long de la heuze.
- Colin Richier.
- Bernard de Nancelles.
- Christofle de Bailleul [49].
- Jean de Manuille.
- Jaques de Bedasne.
- Jaquin de Thionuille.
- Jaques Harcambourg.
- Bernard leroy.
- Robinet Broquart.
- Guion de Collegan.
- Jean depiment.
- Michau Caharet [50].
- Jacques Manterne.
- François de Longaulnoy.
- Henry le Marchant.
- Colin Andis.
- Guille Vibert.
- Jean de Besnel.
- Jean hudebert.
- Colas hermen.
- Colas Tombelon.
- Jen Mallet [51].
- Pierre de Manneuille [52].
- Alain le Hauteux.
- Jaques Hoichmen.
- henry Pieries.
- Jaques Estart.
- Robinet Tardif [53].
- Estienne des Champs.
- Guille Busnet [54].
- Jean de Chamboy.
- Richart Picot.
- Gillot Marguerie.
- François de Cugnart.
- Marguerin de Pons.
- Thomas Ausire.
- Jean Bazan.
- Guille Cornegrüe.
- Christophe Manourry.
- Pierre le Normant.
- Raoul d’Estampes [55].
- Colin Guerye.
- Jean Piquet.
- Le bastart de Mathan.
- Thomas Platel.
- Marguerin de la Serre.
- Guille le Cerf.
- Jacquet dumont.
- Jourdain Paris.
- Richart Cantel.
- Robinet Sallaire.
- Adam Bellec.
- Jean de Vernon [56].
- Macé bon corps.
- Guille le preuost.
- Henry Malortye [57].
- Pierre Thibault.
- Jean Thibault.
- Jaques Thibault.
- Guille le Nom.
- Jaques Godart.
- Christophle Bigot.
- Thomas de Morant [58].
- Regne de Longuemare [59].
- Tassin Monton.
- Estienne de Morant.
- Thomas de Bouilly.
- Jean Roguart.
- Jean Loyson.
- Jean le Masson.
- Philibert Quenalier.
- Colin Brunet.
- Nicolas Bigot.
- Petit Jean Nyollet.
- Gieffroy de la caque.
- Cardin Papillon.
- Gillet de Fains.
- Jean Godart.
- Martin Menneiser.
- Henry le Corne.
- Raoul quenalier.
- Jean Maniuel.
- Guille d’Auoynes.
- Nicolas La Caille.
- Thomas de Lannoy [60].
- Jean Paon.
- Jean le Normant.
- Michelet le Gallont.
- Le bastart Vandelle [61].
- Bardin Caumin.
- Toussaint Bosquet.
- Richart Quidel.
- Jeannet Sombert.
- Girardin Guéroult [62].
- Richart Chanu.
- Guille de la Cousture [63].
- Thassin Feron [64].
- La Trompette.
- Pierre Morel.
- Martin Barette.
- Jehannequin Tardif.
- Jean d’Estin.
- Jean bastard de Segrie [65].
- Guille le Pelletier.
- Jean Sallart.
- Pierre Gruel.
- Estienne Onaury.
- Jaquet Bonnart.
- Gabriel Luxembourg.
- Gieffroy Bennart.
- Robert de Clamorgan [66].
- Guille le riche.
- Minault Thierry.
- Guille Rouxel [67].
- Guille Beauuissige.
- Colin Boytel [68].
- Jaques de Sainctouen.
Gaultier d’Aulnoy [69].
- Guyon de Longuyon.
- Robinet de Lourmel [70].
- Mace Criquet.
- Blanchet Coignet.
- Adam Carpe.
- Jaques Landigois.
- Robin le Clerc.
- Pierre Oquier.
- Machault Lambert.
- Colin le deure.
- Jean de Strepagny.
- Thomas Robin.
- Roger des Aches.
- Guille le Roy.
- Guille Goret.
- Jean de la lande.
- Guille d’Argences [71].
- Jean de Cailly [72].
- Pierre de Cailly.
- Girard de Rondes [73].
- Pierre fremin.
- Jean Tassel.
- Simon de Longuemare.
- Jean Basquet.
- Nicolas de la Mote.
- Loys de Rouille.
- Mahiet de la Vosue.
- Lois le Roux.
- Guille hesuart.
- Jean de Mathen.
- Jean Gambier.
- Guille de Loucelles [74].
- Pierre fanneau.
- Tomas de Ronnay [75].
- Denisot de myharenc [76].
- Jaquet le Bouteiller.
- Oliuierd Bonard.
- Richart du Crueil.
- petit jean le Gros.
- Guille Terree.
- Charlet Regnault.
- Clément Agastoing.
- Jean bastart de Creuilly [77].
- Germain de Manneuille.
- Guille des Noctes.
- Robinet Tallon.
- Pierre Suhart [78].
- Jean Prouaine.
- Robert Sauuaige.
- Baltasard bastard de Cordey [79].
- Richart leualloir.
- Loys de lisle [80].
- Richart de Bourbon.
- Robert Pinel.
- Guille Berruyer [81].
- Nicolas du Broys.
- Jaques corps domme.
- Guille Durant.
- Colinet Raoul.
- Jean de Haigneul.
- Simonnet Tirel.
- Benart de Baqueille.
- Jean Larcher.
- Benard de la Roque [82].
- Thomas de la Motte.
- Guille Marye.
- Mace de Brueilly [83].
- Pierre Gamas.
- François le Gendre.
- Colin Veau.
- Jean le breton [84].
- Jean Jean.
- Jaquet Vaubrun.
- Gilles de la Luserne [85].
- Jean de Baqueuille.
- Guille Teuen.
- Robert de Bechon.
- Gillet le hogays.
- Pierre Pinel.
- Thomas Sannograin.
- Jean Beron.
- Thomas de Glatigny [86].
- Thomas le Cheualier, Richart le Gros, Jean de Herbouille, Jean Poisson.

G. xijxx

Nous Jean Mannoury chlr sgr du mont de la vigne, coner et chambellan du roy nostre sire commissre en cette partie cy dessus nommé, certifie à nos srs des comptes et tous autres ql apartiendra q. nous auons eu et nisité par forme de monstre et reueue tous les six vingts hommes d’armes et douze uints archers cy dessus escrits estans de l’ordonnance du roy nostre d. sire sous la charge et conduitte des capnes cy dessus nommez et escrits, lesqls auons treuvé en bon et suffisant habillement de guerre pr seruir le Roy nostre sire au fait de ses guerres et partout ailleurs ou il luy plaira et capables d’auoir et receuoir les gages et souldes a eux ordonnées par le Roy nostre d. sire pr ce présent quartier de januier, feurier et mars. En tesmoing de ce nous auons signé ce présent roolle de nostre main et fait seller du scel de nos armes et jors et ans dessus d.

Mannourry.

En la présence de moy Richart Leuesque, commis de Me Jaques Berzeau notre et secretre du roy nostre sire et secretre de sa guerre, tous les 120 hommes d’ar. et douze uingts archers de l’ordonnance du Roy nostre s. de petite paye calans sous la charge et conduite des capes particuliers cy dessus nommés et escrits ont confessé avoir eu et receu de Guille de la croix, coner dud. sire et threer de ses guerres la somme de 7200 ltx pour leurs gages et soulde de ce présent quartier de janer, feu. et mars qui est au feur de 10 ltx pr chascun desd archers par mois, de laqle somme de 7200 ltz les dessus-d. hommes d’ar. et arch. et chascun d’eux particulièrement se sont tenus et tiennent pr contens et biens payez et en ont quitté et quittent led. tréser des guerres et tous autres ql apartiendra, tesmoing mon seing manuel cy mis le der jr de mars l’an 1484 auant pasques.

Levesque.

Bibliothèque nationale. Cabinet des titres. Recueil 1079, intitulé : « d’Hozier, Armoriaux et Généalogies », folios 160-168.

Baron Hulot de Collart.


[1NDT : C’est-à-dire au moment de la rédaction de l’article par le baron Hulot de Collart, en 1886.

[2Martel. Six familles de ce nom résidaient en Normandie en 1668, deux étaient représentées en Bretagne.

[3De Moy. Election d’Arques, en 1668 : de gueules, fretté d’or. Cette famille, originaire de Picardie, réside aujourd’hui à Paris.

[4De Vassy de la Forest. Election de Falaise : d’argent à trois tourteaux de sable. Représentant actuel à Paris.

[5Mannoury. Elections d’Argentan et de Falaise en 1668 : d’argent à trois mouchetures de sable. Représentants actuels : MM. Mannoury de Croisilles, à Argentan.

[6NDT : Nous avons respecté l’orthographe et la ponctuation de l’article original, mais nous avons aéré la présentation : les listes de noms qui suivent forment des paragraphe compacts dans l’original.

[7Carbonnel de Canisy. Election de Coutances en 1668 : coupé de gueules et d’azur, à trois besants d’hermine, 2 et 1. Les représentants actuels habitent la Manche.

[8De Colligny. Bourgogne et Bretagne : de gueules à l’aigle d’argent membré et couronné d’azur. Eteints.

[9Daillon. Anjou et Bretagne : d’azur à la croix engreslée d’argent. Eteints.

[10De Normanville. Election de Caudebec en 1668 : d’azur à trois mollettes d’éperon d’or.

[11D’Argouges. Elections de Bernay et de Coutances : écartelé d’or et d’azur, à trois quintefeuilles de gueules brochant. Famille représentée aussi en Bretagne en 1668. Les descendants actuels résident à Mahé (Indre).

[12De Pommereul. Election de Conches : de gueules, au chevron d’or accompagné de trois molettes d’éperon de même. Cette famille réside aujourd’hui près Saint-Brice-en-Coglès (Ille-et-Vilaine).

[13De la Garenne. Election de Chaumont en 1668 : d’argent à deux chevrons brisés à droite et à gauche de deux pièces de sable, accompagnés de trois coquilles de gueules. Éteints.

[14De Tournebu. Election de Vire : d’argent, à la bande d’azur. Représentants actuels : le baron de Tournebu, château de Langrune (Calvados) ; autres branches dans le même département.

[15Gazeau. Bretagne : d’or, à l’aigle éployée de sable. Éteints.

[16De Saint-Aignan. Genéralité d’Alençon : d’argent, à trois feuilles de chêne de sinople.

[17De Courcy. Election d’Evreux : d’azur, fretté d’or.

[18De Quenouville. Election de Gisors : d’argent, à la croix ancrée de gueules, au chef de sable. Eteints.

[19De Saint-Ouen. Alection d’Arques : d’azur, au sautoir d’argent, cantonné de quatre aiglettes, au vol abaissé, du même. Famille représentée au château de Heuze, par Bellencombre ; Seine-Inferieure).

[20De Bethencourt. Election d’Arques : d’argent, au lion de sable, armé et lampassé de gueules. Eteints.

[21De Beaucourt. Généralité de Rouen : d’argent, à l’aigle au vol abaissé de gueules. Représentant actuel : le comte de Beaucourt, château de Blangy (Calvados).

[22D’Abancourt. Elections de Chaumont et Magny : de gueules, à l’aigle d’argent. Représentés en 1873 à Mortagne (Eure).

[23De Croismare. Elections d’Andelys et de Caen en 1668 : d’azur, au lion léopardé d’or. Représenté aujourd’hui dans la Seine-Inférieure et à Versailles.

[24Marguerie. Famille représentée en Normandie et en Bretagne en 1668 : d’azur, à 3 marguerites d’argent. Existe aujourd’hui dans le Calvados et à Paris.

[25D’Herbauville. Généralité de Rouen : de gueules, à la fleur de lis d’or. Un membre présent à l’assemblée de la noblesse pour le baillage d’Arques en 1789. Eteints depuis.

[26De Moussy. Bretagne : d’azur, à la croix ancrée d’or, au croissant de même en pointe. Eteints.

[27De Malleville. Election de Caudebe : d’azur, au chef denché d’argent, chargé d’un lion léopardé de gueules. Famille représentée à Paris.

[28De Longaunay. Election de Bayeux : d’azur, au sautoir d’argent. Eteints.

[29De Mathan. Election de Bayeux : de gueules, à deux jumelles d’or, accompagnées en chef d’un lion passant de même. Représentant actuel : le marquis de Mathan, château de Caubes, près Caen.

[30De Troismonts. Généralité de Caen : d’azur, à une épée d’argent en pal, garnie d’or et accostée de deux fleurs de lis du même. Eteints.

[31De Lesnerac. Famille de Bretagne, originaire du pays de Guérande : D’azur à la tête et demi col de griffon coupée d’argent. (Sceau de 1383.) - Fondue au XVIe siècle dans du Dreyseuc. - La seigneurie de Lesnerac près Guérande, fut transmise par les Le Pennec, héritiers des du Dreuseuc, aux de Sesmaisons en 1743. NDT : Sur cette famille, les du Dreseuc et les Le Pennec, voir Guérande au Moyen-Âge, André Gallicé, PUR, 2005.

[32De Rupierre. Election de Pont-Audemer : palé d’or et d’azur. Eteints.

[33Suhart. Famille de Bretagne (ramage de Penthièvre), résidant au diocèse de Saint-Brieuc.

[34Le Queu : de sinople, au chien passant d’or, colleté de sable, surmonté d’une palme d’argent en fasce. Famille originaire de Picardie, établie en Bretagne dès 1431 et représentée de nos jours à Cambon et Guérande.

[35De Sainte-Marie. Election de Falaise : de gueules, à la fleur de lis d’argent. Descendants actuels à Caen et au château de Cresserons (Calvados).

[36De Sainte-Mère-Eglise. Election de Valognes : d’azur, à six aiglettes d’or. Eteints.

[37Tuffin, vicomte de la Rouërie en 1613. Famille originaire de Saint-Ouen la Rouërie, évêché de Rennes : D’argent à la bande de sable chargée de 3 croissants d’argent. Famille éteinte.

[38De Pierrepont. Famille de Normandie : De gueules au chef dentelé d’or.

[39De Grimouville. Famille de Normandie portant : De gueules à trois étoiles d’argent.

[40Bazan. Election de Valognes : d’azur à trois jumelles d’argent surmontées d’un lion léopardé de même.

[41De la Bretonnière. Bretagne : de gueules à cinq fascées [lire fusées] d’or, accollées en bande.

[42D’Avennes. Champagne : De sable, à trois fasces d’or chargées de six tourteaux de gueules.

[43De Brissac. De gueules, à la bande ondée d’or, accompagnée en chef d’un lion léopardé d’argent. Famille représentée dans l’Eure et à Paris.

[44Bense. Généralité de Rouen : De gueules, à la fasce d’argent accompagnée de trois molettes d’éperon d’or.

[45D’Assier, lisez plutôt : d’Assye. Election de Mortagne : D’argent, à deux lions léopardés de sable, lampassés de gueules. Famille éteinte.

[46Havart. Famille originaire de la paroisse d’Acigné, évêché de Rennes : D’argent à deux harets (hameçons) de gueules en sautoir.

[47De Hetot. Election de Bayeux : D’argent, à la fasce d’azur, accompagnée de quatre aiglettes de sable.

[48Du Houx. Bretagne : D’argent à six feuilles de houx de sinople.

[49De Bailleul. Election d’Argentan : Parti d’hermine et de gueules. Famille représentée à Paris.

[50Cahoret. Anjou : d’azur au chevron d’or accompagné de trois roses de même, posées 2, 1. Ce nom est aujourd’hui représenté dans le Finistère.

[51Mallet. Election de Domfront : D’azur au chevron d’or, accomapgné en chef de deux tours d’argent et en pointe d’un lion léopardé de même ; à la bordure de gueules chargée de trois fermaux d’or.

[52De Manneville. Trois familles de ce nom en Normandie en 1668. Celle de l’élection d’Arques portant : De sable, à l’aigle éployée d’argent, est représentée actuellement dans le Calvados et à Paris.

[53Tardif. Elections d’Avranches et de Carentan : d’azur à la croix d’or cantonnée en chef de deux roses d’argent et en pointe de deux coquilles de même. Le principal représentant actuel réside au château de Moidrey (Manche).

[54Busnel. Généralité d’Alençon : de gueules, à la fasce d’argent accompagnée de sept merletes de même. Eteints.

[55D’Estampes. Election de Pont-Audemer : d’azur à deux girons d’or, appointés en chevron, au chef d’argent chargé de trois couronnes ducales de gueules. Famille représentée par le marquis d’Estampes, au château de Péreux, par Charny (Yonne), et à Paris.

[56De Vernon. Famille d’origine normande, établie actuellement dans l’Ariège.

[57Malortie. Généralité de Rouen : d’azur à deux chevrons d’or, accompagnés de trois fers de lance d’argent, la pointe en bas. Cette famille habite l’Eure aujourd’hui.

[58De Morant. 1° Généralité de Caen : d’azur, à trois cygnes d’argent, becqués et membrés de gueules ; 2° Election d’Arques : de gueules à la bande d’argent chargée de cinq mouchetures [d’hermine] de sable. Ce nom est actuellement représenté dans le Rhône et à Paris.

[59De Longuemare. Election de Neufchâtel : d’or, au lion grimpant de sable, armé et lampassé de gueules. Famille représentée aujourd’hui par M. H. de Longuemare, à Caen (Calvados).

[60De Lannoy. D’argent, à l’aigle de sable. Famille résidant actuellement dans la Seine-Inférieure.

[61Le Normant. Picardie, Maine et Bretagne : D’or au chevron d’azur, accompagné de 3 merlettes de sable.

[62Guéroult. Neuf familles de ce nom en Normandie, en 1668, dont les seigneurs de Gohiere, élection de Mortagne. Cette terre est encore habitée aujourd’hui par leurs descendants : d’argent, au chevron de gueules, accompagné de trois glands tigés et feuillés de sinople.

[63De la Cousture. De sinople, à l’ancre d’or. Famille existant à Draguignan et à Lyon.

[64De Ferron. Famille de Bretagne : D’azur à 6 billettes d’argent, 3, 2, 1, au chef de gueules, chargé de 3 annelets d’or (sceau de 1371). - Devise : In hoc ferro, vinces.

[65De Segrie. Ce nom était encore représenté à l’assemblée de la noblesse du baillage d’Argentan, tenue le 19 mars 1789.

[66De Clamorgan. Election de Valognes et Carentan : d’argent, à l’aigle éployée de sable, languée, becquée et membrée d’or.

[67Rouxel. D’argent , à trois coqs de gueules, becqués et crêtés d’or. Famille bretonne, établie en Normandie au XVe siècle.

[68Colin Boytel. Petit-fils de Guillaume Boytel, vaillant chevalier au service du roi Charles V en 1370, avec son écuyer Jehan Estourbeillon, et l’un des héros de la bataille de Cocherel, qui tua le célèbre Jean Chandos au pont de Lussac, en Poitou, en 1369. Famille de Bretagne, portant : De sable chargé de sept losanges d’argent. (Sceau de 1379).

[69D’Aulnoy. Famille existant dans l’Ardèche et à Paris.

[70De Lourmel. Bretagne : d’or, à l’arbre de sinople sur une terrasse de même. Ce nom est porté dans le Côtes-du-Nord et la Loire-Inférieure.

[71D’Argences. Election de Bernay : De gueules, à la fleur de lys d’argent. Eteints.

[72De Cailly. D’argent, à trois chérubins de gueules. Famille représentée à Paris.

[73De Ronde. Paris : d’argent, à la rose de gueules posée en coeur et trois merlettes de sable 2 et 1.

[74De Loucelles. Election de Bayeux : de gueules, à une quintefeuille d’argent au chef d’hermine. Eteints.

[75De Ronnay. Election de Falaise : coupé de gueules et d’argent, à trois losanges de l’un en l’autre.

[76De Mehereuc. Famille originaire de Danemark, portant : D’argent au chef d’azur à la bordure de gueules. - Devise : Fais honneur. - représentée de nos jours par M. le Mis de Mehereuc de Saint-Pierre et sa famille, à Lanvollon (C.-du-N.), et la branche de la Groudière dans le Calvados.

[77De Creuilly. Election de Bayeux : d’argent, à trois lionceaux de gueules. Éteints.

[78NDT : Peut-être originaire du pays de Guérande.

[79De Corday. Quatre familles de ce nom en Normandie, en 1668, trois dans l’élection d’Argentan et une dans celle de Pont l’Evèque. Cette dernière est aujourd’hui représentée dans l’Eure et porte : d’argent, au lion de gueules.

[80De Lisle. Election de Pont-Audemer : de gueules, à la fasce d’argent, accompagnée de sept merlettes de même, quatre en chef, trois en pointe, au lambel aussi d’argent. Éteints.

[81Berruyer. D’azur, à trois coupes couvertes d’or, au lion de même en abîme. Nom représenté actuellement à Rouen.

[82De la Roque. Plusieurs familles de ce nom existaient en Normandie ou en Bretagne, en 1668. Une d’elles est encore représentée aujourd’hui dans le département de l’Orne.

[83Du Breuilly. Election de Valognes : d’azur, au chef cousu de gueules, au lion rampant d’or, couronné et lampassé, brochant sur le tout. Cette famille réside à Paris et en Normandie.

[84Le Breton. Généralité de Caen : d’argent, au chevron de sable, accompagné de trois mouchetures de trois mouchetures de même.

[85De la Luzerne. Election de Carentan : d’azur, à la croix ancrée d’or, chargée de cinq coquilles de sable. Éteints.

[86De Glatigny. Deux familles de ce nom existaient en Normandie en 1668, l’une dans l’élection de Valognes, portant : d’azur, au dédale d’argent ; l’autre dans la généralité de Rouen, portant : d’or, au mur pignonné d’aur. Elles paraissent représentées actuellement à Évreux et à Rennes.