Tudchentil

Les sources sur les gentilshommes bretons

Le château de Suscinio, une des résidence des ducs de Bretagne (XIII-XVe siècle).
Photo A. de la Pinsonnais (2009).

Bibliographie chronologique des ouvrages imprimés

Jeudi 13 août 2009, par Bertrand Yeurc’h.

Adhérez à Tudchentil !

Notice d'adhésion 2018 à Tudchentil, à remplir et à envoyer avec votre chèque au siège de l'association.

Catégories de l'article

Citer cet article

Bertrand Yeurc'h, Bibliographie chronologique des ouvrages imprimés, 2009, en ligne sur Tudchentil.org, consulté le 18 novembre 2017,
www.tudchentil.org/spip.php?article142.

- Pierre d’Hozier, Recueil armorial de Bretagne contenant par Ordre alphabetique les Armes & Blazons de plusieurs anciennes Maisons de cette Province, 1638, Paris
Extrait (p. 203-215) de la première édition du second manuscrit de Pierre Le Baud et publié sous le titre d’Histoire de Bretagne, avec les chroniques des maisons de Vitré, et de Laval et suivi d’une liste des Duchez, Pincipautez, Marquisats & Comtez de Bretagne, p. 213-215

- Guy Le Borgne, Armorial breton, 1667, Rennes, Julien Ferré
Première édition deux parties, intitulées :
Armorial breton, contenant par ordre alphabétique et méthodique les noms, qualitez, armes et blasons des nobles, annoblis, & tenans terres & fiefs nobles ez eveschez de Treguier, & de Leon, avec plusieurs autres familles externes tant à raison de leurs parentez & alliances, que pour les terres & seigneuries qu’elles y possedent, ensemble de plusieurs grandes & illustres maisons de cette province mesme du royaume, & autres pays estrangers au frontispice de chaque lettre et de plus
un abregé de la science du blason

Réédition posthume parue à Rennes, cette fois chez Pierre Garnier, en 1681, similaire à la première.
Premier fac-similé de la première édition parue à Saint-Brieuc, chez R. Prud’homme, en 1902, 283-48 p., 6 pl. h.t. de blasons, tiré à 284 exemplaires sur Hollande, avec un avant-propos d’Édouard de Bergevin et Instruction des termes usitez au blason des armoiries selon l’ordre alphabétique avec le nombre des émaux, leurs significations, et représentations des écus & pieces plus difficiles que l’on admet ordinairement en cette science héraldique
Réédition du premier fac-similé de la première édition parue à Dinan par Serge Davy, en 1998, avec une préface de Xavier Ferrieu, [24]-293-48 p., pl., tiré à 100 exemplaires
Second fac-similé de la première édition parue à Versailles, en 2001, avec une préface d’Hubert de Langle sans la second partie, 293 p., ISBN : 2-914611-00-5

- sans nom [traditionnellement attribuée au marquis de Refuge], Armorial ou Nobiliaire de l’évêché de Saint-Pol-de-Léon, en Bretagne, sans date [entre 1674 et 1691], sans lieu [Paris], 64 p. Cet armorial est basé sur la réformation des fouages de l’évêché de Léon vers 1443.
Deuxième édition avec introduction et notes de Pol Potier de Courcy parue à Paris en 1863, XXI-129 p., tiré à 158 exemplaires, intitulée :
Armorial & nobiliaire de l’évêché de Saint-Pol-de-Léon en 1443. Pol Potier de Courcy y met en doute l’attribution de cette publication au marquis de Refuge.
Fac-similé de la deuxième édition parue à Versailles en 2003, XXI-129 p., ISBN 2-914611-09-9.

- Toussaint Conen de Saint-Luc, Mémoires sur l’estat de la noblesse de Bretagne, contenant un recueil alphabétique des noms et armes de plusieurs gentilshommes, suivant les arrêts tant de la Chambre roïale établie à Rennes l’an 1668 que du Conseil privé et des autres cours souveraines où les instances ont été renvoyées par le même conseil privé, 1680, Paris, veuve Prignard et Claude Prignard fils
Cet ouvrage forme les deuxième et troisième parties de l’ouvrage qui suit
Mémoires sur l’estat du Clergé et de la Noblesse de Bretagne, contenant un recueil alphabétique des noms et des armes de plusieurs gentilshommes, suivant les Arrêts tant de la Chambre Royale établie par le Roi à Rennes, l’an 1668, que du conseil privé de sa majesté et des autres cours souveraines où les instances ont été renoïées par le même conseil privé ; et l’extrait des érections de plusieurs terres de Bretagne en duchez-paries, principautez, marquisats, comtez, baronnies et vicomtez, etc., 1691, Paris, veuve Prignard, tiré à 200 exemplaires, 3 parties [(5 ff.n.ch.- 121 p.) + (3 ff.n.ch.- 125 p. & 6 pl. de blasons comprises dans la pagination) + (17 ff.n.ch.-1 pl.- 292 p. + 100 pl. de blasons)] en 2 volumes
Réédition en fac-similé, 1858, Rennes, H. Vatar, 3 vol.
L’auteur avait l’avantage qu’à son époque les archives conservant les arrêts de maintenues n’étaient pas encore détruites. Il n’a malheureusement utilisé que des copies incomplètes et fautives pour les patronymes et noms de terre.

- Jacques Chevillard, Nobiliaire de Bretagne ou Catalogue des Nobles de la province de Bretagne, suivant la dernière réformation des années 1668, 1669, 1670 finie le 21 Mars 1671 [...] Dans lequel Catalogue sont compris ceux qui ont été dans la suite maintenus par les intendants et ceux qui ont obtenu des Arrests du Conseil où ils s’étoient pourvus sur des contestations qui leur en avoyent été faites, Paris
Première édition en 1720 de 20 feuilles de planches
Seconde édition en 1758 chez P. Dubuisson
Planches contenant les noms, qualités et blasons gravés des nobles de cette province

- chevalier de Beauregard, Nobiliaire de Bretagne ; tiré littéralement des registres manuscrits originaux authentiques, tant de la réformation générale de 1668 à 1671, que de la grande réformation de 1400 et des réformations particulières qui eurent lieu dans l’intervalle, contenant toutes les familles qui ont été maintenues, leur ancienneté, leur titre et le nombre de réformations auxquelles chacune a passé depuis 1400, avec une notice historique sur l’origine de la noblesse, des titres et des armoiries, la commission du roi pour la réformation de 1668 et les maximes sur lesquelles la Chambre a rendu ses arrêts, 1840, Paris, L. Bouchart-Huzard, 367 p.
Dans un ouvrage similaire publié 4 ans après, Hippolyte-Charles du Plessis de Grenédan juge cet ouvrage "ouvrage propre à induire dans de grandes erreurs, puisque n’étant, dans la supposition la plus favorable, que la reproduction d’un des manuscrits les moins dignes confiance, il est donné comme tiré littéralement des registres manuscrits originaux authentiques".

- Hippolyte-Charles du Plessis de Grenédan, État de la noblesse bretonne déclarée d’ancienne extraction par la Chambre du Parlement de Bretagne chargée de la Réformation de 1668-71 selon chacun des trois manuscrits in-folio existant à la Bibliothèque publique de Rennes, 1844, Rennes, Molliex, 160 p.
Ne donne que le blasonnement des familles maintenues.
Réédité à Rennes en 2005, ISBN : 2-84766-315-1

- Louis-Marie-Désiré Briant de Laubrière, Armorial général de Bretagne relevé des diverses réformations de la noblesse de cette province depuis 1400 jusqu’à 1668, contenant les noms et les armes des maisons qui ont obtenu depuis cette époque des arrêts de maintenue ou des lettres d’anoblissement, les familles nobles d’origine étrangère actuellement établies dans ce pays, l’indication de celles qui ont fait des preuves de cour, et une liste exacte des chevaliers bretons inscrits dans les galeries des croisades au musée historique de Versailles, 1844, Paris, Dumoulin, [4]-XXVII, 347 p.
Pol Potier de Courcy, dans son édition de 1846 dit (p. XV, n. 1) : "de tous les ouvrages de ce genre publiés jusqu’à présent, l’Armorial de M. de Laubrière est le plus correct pour les descriptions héraldiques, et il nous a été fort utile"
Réédité à Rennes en 2005, ISBN : 2-84685-012-7

- Alexandre-Prosper Guérin de La Grasserie, Armorial de Bretagne ; contenant les noms et prénoms des familles bretonnes qui ont obtenu des arrêts de la Chambre de réformation établie à Rennes de 1668 à 1671, la date des anciennes réformations et l’origine connue de ces familles ou le nombre de leurs générations jusqu’en 1668 ; des familles maintenues ou anoblies depuis cette époque jusqu’en 1789 ; des familles anoblies sous l’Empire et la Restauration jusqu’en 1830 ; des familles nobles qui, quoique d’une autre province, sont venues habiter la Bretagne, et y ont contracté des alliances ;les noms des terres érigées en dignité ; les devises de quelques familles avec les écussons lithographiés en couleur, 1845-1848, Rennes, Deniel, 2 vol. composés de 68 livraisons à pagination continue, 132 pl. lithogr en coul.
Il a été tiré en 1856, au t. I, une rectification pour la p. 103, et au t. II, un supplément avec 5 nouvelles pl. impr. Ces deux pièces manquent presque toujours

- 1846 est le point de départ avec la première édition à Saint-Pol-de-Léon avec le libraire Cocaign et le typographe Ch. Le Blois. L’ouvrage n’est pas encore un armorial et a pour titre complet : Nobiliaire de Bretagne ou tableau de l’aristocratie bretonne depuis l’établissement de la féodalité jusqu’à nos jours..., XV-411 p.
En 1862, une deuxième édition revue, corrigée et considérablement augmentée voit le jour avec chez les éditeurs Vincent Forest & Emile Grimaud à Nantes et Auguste Aubry à Paris. L’ouvrage a triplé de volume et prend son titre finale : Nobiliaire et Armorial de Bretagne, 3 vol. : XVIII-408 p., 495 p., VII-262 p.
En 1874, un prospectus annonce une troisième édition chez Vincent Forest et Emile Grimaud en 2 volumes.
Mais c’est en 1890, un an avant le décès de Potier, que la troisième édition du NAB revue, corrigée et augmentée paraît ; cette fois-ci chez J. Plihon et L. Hervé à Rennes, 3 t. en 2 vol., XXXVI-515 p. [a-g], 438 p. [h-p], 562 p. [q-z], tirée à 340 exemplaires numérotées et signés par l’auteur.
Cette même année (1890), chez Lafolye à Vannes, Alexandre-Marie de La Bigne de Villeneuve publie un recueil des blasons de Bretagne.
Cet ouvrage est réédité en 1893 à Rennes par J. Plihon et L. Hervé avec le sous titre évocateur formant le tome IV du nobiliaire et armorial de Bretagne de M. A. de Courcy.
En 1895, Arthur Le Moyne de La Borderie fait paraître chez J. Plihon et L. Hervé une Étude historique sur les neuf barons de Bretagne.
Cette même année (1895), J. Plihon et L. Hervé rassemblent les publications ci-dessus de Pol Potier de Courcy (1890), d’Alexandre-Marie de La Bigne de Villeneuve (1893) ainsi que celle d’Arthur Le Moyne de La Borderie (1895) pour donner l’édition la plus complète formée de 4 tomes en 6 volumes du NAB complété par un Recueil des blasons de Bretagne contenant 360 planches et 6750 blasons dessinés par Alexandre de La Bigne, complément du Nobiliaire et armorial de Bretagne de M. Pol Potier de Courcy, avec une étude historique sur les neuf barons de Bretagne, par Arthur de La Borderie (XXXVI-515 + 438 + 562 p. + C p. de pl. + CI-CCXXV p. de pl. + CCXXVI-XCVII-CCXXVI-CCCLIII p. de pl), tité à 340 exemplaires.
Au siècle suivant, Joseph Floch fera paraître à Mayenne, en 1970, 1976, 1986, 1993 et 2000, sous les noms respectifs de quatrième, cinquième, sixième, septième et huitième édition, de simples fac-similé du NAB de 1895 en plaçant les planches d’Alexandre-Marie de La Bigne de Villeneuve à travers les 2 volumes. Cela aura le mérite de démocratiser le NAB, bien que le choix d’en supprimer les listes de titulaires de charges personnelles, la bibliographie, la liste des terres titrées et les corrections est contestable

- Père du Perré, Abrégé du nobiliaire de la province de Bretagne, par ordre alphabétique, contenant environ dix-huit cents familles nobles, avec les ennoblissements connus et le nombre des générations prouvées soit à la réformation, soit au conseil, au parlement, à la cour des aydes ou à l’intendance (1769). Imprimé pour la première fois, 1853, Rennes, Mlle V. Frout, 48 p.
Beaucoup d’erreurs, surtout quant à l’orthographe des noms de lieux et de personnes.

- Pol Potier de Courcy, Dictionnaire héraldique de Bretagne ; complément de tous les nobiliaires et armoriaux de cette province, pour reconnaître les familles par les armoiries peintes, sculptées, émaillées ou gravées sur les monuments de toute nature, et pour justifier de la date de ces monuments, 1855, Saint-Brieuc ; Prud’homme, 388 p. [2] pl.
réédité à Rennes en 200 ?, ISBN : 2-84685-012-7
Seconde édition revue, corrigée et augmentée d’un vocabulaire des termes du blason par Édouard de Bergevin avec figures héraldiques par Alexandre de La Bigne, 1895, Rennes, J. Plihon & L. Hervé, 378 p. - 2 p. dépl.
Fac-similé de la seconde édition, 2000, Mayenne, 378 p.-[5] f. de pl. ISBN : 2-85554-095-X (br. sous couv. 2 coul.) et 2-85554-096-8 (rel. dos argent)

- Stéphane de La Nicollière, Armorial des évêques de Nantes, 1868, Nantes, impr. Charpentier, 116 p., 3 pl. d’armoiries h.t.

- Paul du Breil de Pontbriand, Un armorial breton du XVIIe siècle, 1885-1889, Extrait de la Revue Historique de l’Ouest : vol. 1, notices et mémoires, 1885, p. 433-445 ; vol. 4, documents, 1888, p. 20-33 (A-B), 53-59 (C-D-E), 88-97 (F-G-H-J), 205-214 (K-L) et vol. 5, documents, 1889, p. 27-51 (M-Z).
Deuxième édition sans l’apparat critique et sans l’introduction avec une préface d’Hubert de Langle, 2004, Versailles, 74, p., ISBN : 2-914611-24-2

- Régis-Marie-Joseph de L’Estourbeillon de La Garnache, La noblesse de Bretagne ; notices historiques et généalogiques ; précédées d’une introduction de Pitre de Lisle du Dréneuc, 1892-1895, Vannes, Lafolye, 2 vol. XXVIII-337 p., 386 p.
Il en a été tiré un extrait de 12 p. en 1898, toujours chez Lafolye à Vannes

- E. Priour de Boceret, Devisaire de Bretagne, 1894, Vannes, Lafolye, 223 p. Extrait de la Revue Historique de l’Ouest : vol. 6 documents, 1890, p. 177-203, 267-274, 291-298, vol. 7 documents, 1891, p. 18-25, 229-251, 289-319, vol. 8 documents, 1892, p. 12-24, 78-86, 167-174, 225-237 et vol. 9 documents, 1893, p. 5-11, 83-93, 148-168, 201-224, 326-350

- Paul du Breil de Pontbriand, Encore un ancien Armorial Breton, 1894-1895, Extrait de la Revue Historique de l’Ouest : Vol. 10, notices et mémoires, 1894, p. 5-16, 333-351, 543-554, 799-812 et vol. 11, notices et mémoires, 1895, p. 78-84, 117-148. Aussi connu sous le nom d’Armorial du Vaumeloysel.

- Georges Le Gentil de Rosmorduc, La Noblesse de Bretagne devant la Chambre de la Réformation (1668-1671). Arrêts de maintenue de noblesse, 1896-1905, Saint-Brieuc, l’auteur, 4 vol., tiré à 59 exemplaires non distribués dans le commerce
une référence en la matière

- Eugène Le Gall de Kerlinou, Blasons bretons ou Recueil d’armoiries de familles originaires du duché et pays de Bretagne, l’ayant habité ou y ayant pris alliance, 1907, Vannes, Galles, 175 p.

- Louis Esquieu, Devisaire breton, 1911-1914, Brest, impr. de la Dépêche, 2 vol., 85p., 178 p. Extrait du Bulletin de la Société Académique de Brest : année 1910-1911, t. XXXV, p. 81-163 et année 1912-1913, t. XXXVII, p. 19-110

- Charles d’Hozier, Armorial général de France : Bretagne : édit de novembre 1696, publié d’après le manuscrit de la bibliothèque nationale par René Chassin du Guerny ; préf. d’Henri Bourde de La Rogerie, 1930, Rennes, Larcher, 2 vol. (XXIV-471, 527 p.), tiré à 350 ex.
Réédition en fac-similé en 1977, Quimper, ISBN : 2-902564-01-5
une référence bien que certains blasonnements ont été créé pour l’occasion et ne sont pas ceux qui furent précédemment portés par les familles

- René Chassin du Guerny, Blasons bretons inscrits à l’armorial général de Paris et de Versailles en 1696, 1931, Rennes, 39 p. avec un supplément tenant sur une feuille volante
pratique et utile

- Jean-Jacques Lartigue, Répertoire héraldique de Bretagne, 1987, Le Havre, non paginé [180 p.]
compilation de blasonnements sans aucune traçabilité

- Jérôme Floury & Éric Lorant, Catalogue généalogique de la Noblesse bretonne, d’après la réformation de la noblesse 1668-1672 et les arrêts de l’Intendance du Conseil et du Parlement, 2000, Rennes, 3 vol. [28]-1817 p., ISBN : 2-84685-000-3
utile à titre indicatif pour des recherches de parenté, l’orthographe transcrite est celle des manuscrits qui ont servis de sources, elle est donc très souvent fautive

- Hubert de Langle, État des déboutés lors des réformations de la noblesse de Bretagne (1668-1671), 2002, Versailles, 99 p., ISBN : 2-914611-04-8
Utilise comme trame :
sans nom, Estat des noms de ceux qui ont estés déboutez de la qualité de noble et d’escuyer par arrest de la chambre établie pour la réformation de la noblesse en Bretagne, 1671, Rennes, Vatar, 76 p., que Hubert de Langle donne pour "très imparfaite, voire inexploitable"
pratique et utile, recoupe plusieurs sources

- Jérôme Floury & Éric Lorant, Montres générales & réformations des fouages de Bretagne aux XVe & XVIe siècles ; tome I, évêché de Saint-Brieuc, 2003, Rennes, XXXII-911 p., ISBN : 2-84685-008-9
une référence en la matière

- Jean de Saint-Houardon, Noblesse de Bretagne, préface de Hubert de Langle et 24 pl. de blasons en couleur dessinés par Ségolène de Pas. Première édition avec comme sous titre hier et aujourd’hui, historique et catalogue des familles, 2005, Versailles, 354 p., ISBN : 2-914611-39-0.
Seconde édition, dénommée édition augmentée avec comme sous-titre Historique et catalogue des familles de la noblesse bretonne subsistante, 2007, Versailles, 452 p., ISBN : 978-2-914611-52-7.
Une compilation non sourcée qui apporte peu de nouveautés, si ce n’est une liste des familles subsistantes. La seconde édition donne une famille subsistante de plus ainsi qu’un nouveau recueil de familles qui se sont fondues dans les familles subsistantes.

- Eric Lorant, La noblesse Bretonne d’Ancien Régime, tome I, XVIII-482 p.
premier tirage en 2006, Rennes, ISBN : 2-84685-016-X, tiré à 15 d’exemplaires
second tirage en 2007 corrigeant quelques coquilles, Paris, ISBN : 978-2-917026-00-7, tiré à 50 d’exemplaires
Etude sérieuse, future référence.