Tudchentil

Les sources sur les gentilshommes bretons

Tromelin et Suffren

Un conflit entre marins

Par Claude-Youenn Roussel et Claude Forrer. Préface du contre-amiral Caron.

Au milieu de la guerre d'Amérique, dans l'océan Indien, des officiers aux bons états de service sont jetés à la porte de la Marine sur une appréciation colérique et dépréciative de Suffren, leur chef.

Parmi eux se trouve un Breton de Morlaix, Bernard Marie Boudin de Tromelin. Condamné sans jugement suite aux lettres venimeuses de son chef, il fait imprimer pour se défendre un Mémoire justificatif que personne n'accepte de lire dans les hautes sphères, l'empêchant ainsi de s'expliquer.

C'est ce texte rarissime qui est produit ici, empli d'une infinité de renseignements historiques, maritimes et militaires, commenté, annoté et analysé, accompagné de multiples autres documents dont les lettres officielles et privées de Suffren.

Claude-Youenn Roussel (membre de Tudchentil), spécialiste reconnu de la Bretagne et de la marine du XVIIIe siècle, a publié de nombreux livres (deux prix du Patrimoine maritime en 1992, prix de l'Académie de Marine en 2011, prix national de la Marine ACORAM en 2012). Le commandant Claude Forrer, capitaine au long cours en retraite, s'est passionné pour l'Histoire maritime ancienne et moderne. Il est l'auteur de diverses publications spécialisées.

En vente sur Amazon.fr au format broché (29€) ou au format Kindle (22,99€).

Bonne année !

Soutenez Tudchentil, en 2020, adhérez à notre association !

La Nativité tirée d'un livre d'heures à l'usage de Saint-Malo, © Bibliothèque Rennes Métropole, ms. 1510, f. 37, détail.

Chapelle de Kerfons (Ploubezre), peut-être fondée par les Coatarel, jubé datant de 1480 environ.
Photo A. de la Pinsonnais (2007).

Testament de René de Guengat (1564)

Mercredi 13 mai 2020, transcription de Armand Chateaugiron.

Adhérez à Tudchentil !

Notice d'adhésion 2020 à Tudchentil, à remplir et à envoyer avec votre chèque au siège de l'association.

Catégories de l'article

Source

Archives départementales des Côtes d’Armor, 85J, fonds Kerouartz.

Citer cet article

Archives départementales des Côtes d’Armor, 85J, fonds Kerouartz, transcrit par Armand Chateaugiron, 2020, en ligne sur Tudchentil.org, consulté le 11 juillet 2020,
www.tudchentil.org/spip.php?article1349.

Testament de René de Guengat (1564)

Télécharger ou imprimer cet article
408 ko.

Au nom du Pere, du Fils et du Sainct Esprit, Amen. [1]

 

En droict a esté present devant nous notaires royaulx Thepault Couvet et Pierre Le Stagues soubzsignants jurés et receuz es courtz et jurisdictions de Concq, Foennant et Rospreden, et celle de Gouorem, nobles home Renné de Guengat, seigneur de Lyvynault, de Botbadarn et du Leignou et ects., estant au lict malade audict lieu et manoir de Lyvynault, et neanltmoigns sain et en bonne disposition de son entendement,

Saichant la mort estre certaine à un checun, et l’heure d’ycelle incertaine, desirant terminer de ses affaires et negoces et en faire testemant, codicille et derniere volunté, se soubzmectant à tous et checuns ses biens et par son serment aux pouvoir des troictz seigneuries et obeissances de nosdictes courtz, et checune en les prorogeantz sur luy et sesdicts biens, pour tout le contenu en cestes ... [2] gréer et tenir.

Amprès avoir en premier lieu recomandé son ame à Dieu, luy recquerant pardon et misericorde de tous ses pechés, ordonne son corps estre envoyé, enterrer et inhumer en l’eglise cathredalle de Cornouaille en la chapelle de Guengat, et après recommandé ses enffentz à monsieur et à madamoyselle du Tivarlen, et à madamoyselle de Moullac, et à madamoyselle de la Portenneuffve.

Plus a [folio 1v] ordonné et institué par sondict testemant et derniere volunté à tuteurs et gardes pour ses enfentz, sçavoir nobles gens Tanguy de la Palue, sieur de Lanros, oncle maternel desdits enffentz, Thomas de K/vennozal, sieur dudict lieu, Jehan de Coetgorn, sieur dudict lieu, et Michel Le Bync, seneschal de Concq, Foennant et Rospreden, sieur de K/guennou, laissant la principalle charge et conduicte de sesdicts enfens auditct sieur de Lanros.

Et du cas que debcès advienne de l’ungn et chacun desdicts gardes, ordonne et suplie que les parantz desdicts enffans quy tiendront la foy catholicque et romaine s’asemblent pour en eslire d’aultre de mesme foy et religion que ledict testateur tient, declairant ne vouloir que sesdictz enffans soint nourrys ne endoctrinés d’aultre religion que d’icelle.

Plus ordonne que lesdicts gardes baillent estat raysonnable à messire Alain Coefforn pour cueillir et recevoir les biens de sesdicts enffans et en tenir compte ausdictz gardes.

Item teste et ordonne estre payé et baillé à Gueguen la somme de trante deux livres monoye.

Item ordonne que la lettre de convenant par luy faicte Pierre Le Turc par laquelle ne debvoict ledict Turc que bastir jusques à une moictié, soict rejectée.

Item quant au Penluz luy cognoict ledict testateur ses edeffices et le quicte de la commission.

Item quicte le gendre de Hervé K/you tant de la commission que de la croissance.

Item teste et ordonne estre payé et baillé à Moricze Le No sept livres.

Item ordonne estre paié à Charles Lorgol pour une chevffre la somme de vingt et cinq solz.

Item à un gentilhomme nomé le sieur de K/anel quy fist marché avecques luy, ordonne luy estre baillé cent pistoletz et soixante dix escuz.

Item ordonne [folio 2] estre payé vingn escus au sieur de Rogan.

Davantaige ordonne que s’il y a homme quy se pleigne qu’il luy auroict faict rigueur, que l’on luy facze gracze sy on voict qu’il soict ainsin.

Item veult ledict testateur ceulx de K/ivalan Bihan soinct receuz au racquict de ce que feue madame de Guengat sa mere baille à Charles Le Liaisec et ses consorts, et pareillement sur ce que ledict testateur a baillé sur terres et heritaiges audict villaige, reservant cent soulz quy sont ordonné estre employés pour prier Dieu à Baznalec recours au contract.

Aussy ont esté presents devant nous en personnes lesdictz Tanguy de la Palue, Thomas K/vennozal, Jehan de Coetgorn et Michel Le Bync, et chacun lesquels et chacun o pareille soubzmission et prorogation de jurisdiction que devant ont, à la priere et recqueste dudict testateur, prins et accepté ladicte chairge, avecques ont promys et faict serment de bien et loyaulment se y requestre.

Oubliant ledict testateur aux officiers et chacun de la court de K/emperllé et tous aultres à quy la cognoissance apartiendra de faire sortir à effect et entheriner la presente ordonance, et pour ce que ledict testateur et lesdicts tuteurs que devant només ont ainsin que dessus promis greé juré tenir fournir et accomplir sur l’obligation de tous et chacun leurs biens et par leurs sermentz ont esté par nous de leurs assentements et les jugementz de nosdictes courtz et chacune condempnes et les y condempnons. Donne thesmoin de ce les seaulx establys aux contractz de nosdictes courts à cestes mys.

Ce fuct faict et gréé en laddicte maison dudict lieu et manoir de Lyvynault en la petite chambre de la petite gallerye en la parroisse de Baznnalec, le vingt et cincquiesme jour d’avprill puix Pasques, l’an mil cinq centz soixante quatre, ainsy signé par Stagues et T. Couvet notaires.

Par coppye.


[1D’après des photographies de M. Jérome Caouën.

[2Une tâche rend ce mot illisible.