Tudchentil

Les sources sur les gentilshommes bretons

Tromelin et Suffren

Un conflit entre marins

Par Claude-Youenn Roussel et Claude Forrer. Préface du contre-amiral Caron.

Au milieu de la guerre d'Amérique, dans l'océan Indien, des officiers aux bons états de service sont jetés à la porte de la Marine sur une appréciation colérique et dépréciative de Suffren, leur chef.

Parmi eux se trouve un Breton de Morlaix, Bernard Marie Boudin de Tromelin. Condamné sans jugement suite aux lettres venimeuses de son chef, il fait imprimer pour se défendre un Mémoire justificatif que personne n'accepte de lire dans les hautes sphères, l'empêchant ainsi de s'expliquer.

C'est ce texte rarissime qui est produit ici, empli d'une infinité de renseignements historiques, maritimes et militaires, commenté, annoté et analysé, accompagné de multiples autres documents dont les lettres officielles et privées de Suffren.

Claude-Youenn Roussel (membre de Tudchentil), spécialiste reconnu de la Bretagne et de la marine du XVIIIe siècle, a publié de nombreux livres (deux prix du Patrimoine maritime en 1992, prix de l'Académie de Marine en 2011, prix national de la Marine ACORAM en 2012). Le commandant Claude Forrer, capitaine au long cours en retraite, s'est passionné pour l'Histoire maritime ancienne et moderne. Il est l'auteur de diverses publications spécialisées.

En vente sur Amazon.fr au format broché (29€) ou au format Kindle (22,99€).

Joyeux Noël !

Tudchentil et toute son équipe vous souhaitent un joyeux Noël et une belle année 2020 !


Soutenez Tudchentil, en 2020, adhérez à notre association !

La Nativité tirée d'un livre d'heures à l'usage de Saint-Malo, © Bibliothèque Rennes Métropole, ms. 1510, f. 37, détail.

Manoir de Crénan, Le Feuil, bâti par les familles Le Nepvou (XIVe s.) et Perrien (XVIIe s.).
Photo A. de la Pinsonnais (2008).

Courrier-type pour la recherche d’usurpateurs de noblesse

Mardi 22 octobre 2019, texte saisi par Armand Chateaugiron.

Adhérez à Tudchentil !

Notice d'adhésion 2018 à Tudchentil, à remplir et à envoyer avec votre chèque au siège de l'association.

Catégories de l'article

Source

Bibliothèque nationale de France, département des manuscrits, Clairambault 1106, fol. 37.

Citer cet article

Bibliothèque nationale de France, département des manuscrits, Clairambault 1106, fol. 37, 2019, en ligne sur Tudchentil.org, consulté le 25 octobre 2019,
www.tudchentil.org/spip.php?article1289.

Courrier-type pour la recherche d’usurpateurs de noblesse

Télécharger et imprimer cet article
356.3 ko.

Idées de lecture

Tromelin et Suffren

Par Claude-Youenn Roussel et Claude Forrer. Préface du contre-amiral Caron.

Messieurs de Saint-Malo

Par André Lespagnol. Préface de Jean Delumeau.

Noblesse et pauvreté

Par Michel Nassiet, préface de Jean Meyer.

Noblesses de Bretagne

Sous la direction de Jean Kerhervé.

>> Voir toutes nos idées de lecture.

A .......... [1] le ..........

 

Monsieur,

Quoy qu’on ait apporté tous les soins possibles pour engager chacun des notaires, greffiers et gardiataires des minutes desdits notaires et greffiers, tant royaux que subalternes, et toutes autres personnes publiques, à délivrer des cahiers d’extraits des actes qu’ils ont reçus depuis le premier janvier 1668, où les parties contractantes de quelque sexe et qualité qu’elles soient, ont pris la qualité d’escuyer, de messire et de chevalier, et qui ont signé lesdits actes ou fait signer à leur requeste ou par procureurs specialement fondez, je crains cependant qu’un chacun n’ait pas fait toute l’attention necessaire aux termes de l’arrest du Conseil, qui les oblige à fournir leursdits extraits dans la quinzaine, à peine de 500 livres d’amende, qui ne peut estre remise ny moderée, et comme je ne pourrois me dispenser suivant les ordres que je reçois, de faire contraindre les desobeissans au payement de cette amende, en consequence des rapports des huissiers des significations et publications qui ont esté faites dudit arrest, j’ay cru que vous voudriez bien concourrir avec moy pour prévenir ces sortes de contraintes, en avertissant ceux de vostre paroisse qui sont en demeure de fournir leursdits extraits, d’y satisfaire incessamment, et de les envoyer au bureau de ……….

 

Vous leurs rendrez un bon office en leur donnant promptement avis, afin qu’ils profitent de la bonne volonté et de l’indulgence qu’on a pour eux, il est important qu’ils soient

 

[folio 1v]

avertis qu’on va envoyer des huissiers en campagne pour les contraindre au payement de l’amende de 500 livres contr’eux encourrue, dont ils ne pourront estre déchargez sous quelque pretexte que ce puisse estre, s’ils ne fournissent au plutost leursdits extraits. Après ce dernier avis, si dans la suite je suis obligé d’envoyer des huissiers dans vostre paroisse, je n’auray rien à me reprocher de la rigueur des contraintes qui seront exercées contr’eux. Je vous exhorte aussi, monsieur, de m’envoyer vostre cahier d’extraits des baptêmes, mariages et actes mortuaires, où les parties ont signé et pris les qualitez d’escuyer, de messire et de chevalier, depuis le premier janvier. Vous trouverez cy-joint un memoire et modele imprimé pour faire régulièrement votre cahier d’extraits, comme aussi vostre certificat de publication de la declaration du roy et des arrests du Conseil, si elle a esté faite dans votre paroisse. Quand vostre cahier d’extraits sera fait, vous donnerez s’il vous plaist communication de ce memoire et modele aux notaires, greffiers et autres de vostre paroisse, afin qu’ils s’y conforment aussi. Je suis,

Monsieur,

Votre très humble et très obeissant serviteur


[1Ainsi en blanc.