Tudchentil

Les sources sur les gentilshommes bretons

Tromelin et Suffren

Un conflit entre marins

Par Claude-Youenn Roussel et Claude Forrer. Préface du contre-amiral Caron.

Au milieu de la guerre d'Amérique, dans l'océan Indien, des officiers aux bons états de service sont jetés à la porte de la Marine sur une appréciation colérique et dépréciative de Suffren, leur chef.

Parmi eux se trouve un Breton de Morlaix, Bernard Marie Boudin de Tromelin. Condamné sans jugement suite aux lettres venimeuses de son chef, il fait imprimer pour se défendre un Mémoire justificatif que personne n'accepte de lire dans les hautes sphères, l'empêchant ainsi de s'expliquer.

C'est ce texte rarissime qui est produit ici, empli d'une infinité de renseignements historiques, maritimes et militaires, commenté, annoté et analysé, accompagné de multiples autres documents dont les lettres officielles et privées de Suffren.

Claude-Youenn Roussel (membre de Tudchentil), spécialiste reconnu de la Bretagne et de la marine du XVIIIe siècle, a publié de nombreux livres (deux prix du Patrimoine maritime en 1992, prix de l'Académie de Marine en 2011, prix national de la Marine ACORAM en 2012). Le commandant Claude Forrer, capitaine au long cours en retraite, s'est passionné pour l'Histoire maritime ancienne et moderne. Il est l'auteur de diverses publications spécialisées.

En vente sur Amazon.fr au format broché (29€) ou au format Kindle (22,99€).

Joyeux Noël !

Tudchentil et toute son équipe vous souhaitent un joyeux Noël et une belle année 2020 !


Soutenez Tudchentil, en 2020, adhérez à notre association !

La Nativité tirée d'un livre d'heures à l'usage de Saint-Malo, © Bibliothèque Rennes Métropole, ms. 1510, f. 37, détail.

Manoir du Vaumadeuc, en Pléven, possédé à l'origine par les Madeuc, seigneurs du Gué-Madeuc (XV-XVIIe siècles).
Photo A. de la Pinsonnais (2005).

Drouault - Arrêt de débouttement de noblesse (1669)

Lundi 2 septembre 2019, transcription de Armand Chateaugiron.

Adhérez à Tudchentil !

Notice d'adhésion 2018 à Tudchentil, à remplir et à envoyer avec votre chèque au siège de l'association.

Catégories de l'article

Source

Archives départementales d’Ille-et-Vilaine, 1BI8.

Citer cet article

Archives départementales d’Ille-et-Vilaine, 1BI8, transcrit par Armand Chateaugiron, 2019, en ligne sur Tudchentil.org, consulté le 15 novembre 2019,
www.tudchentil.org/spip.php?article1279.

Drouault - Arrêt de débouttement de noblesse (1669)

Télécharger et imprimer cet article
275.9 ko.

Idées de lecture

Messieurs de Saint-Malo

Par André Lespagnol. Préface de Jean Delumeau.

Noblesse et pauvreté

Par Michel Nassiet, préface de Jean Meyer.

Noblesses de Bretagne

Sous la direction de Jean Kerhervé.

Châteaux et modes de vie au temps des ducs de Bretagne

Sous la direction d’Alain Salamagne, Jean Kerhervé et Gérard Danet.

Les Premiers Bretons d’Armorique

Sous la direction de Pierre-Roland Giot, Philippe Guigon et Bernard Merdrignac.

>> Voir toutes nos idées de lecture.

15 febvrier 1669, Drouault, X

 

Monsieur d’Argouges, premier president

Monsieur de Larlan, rapporteur

 

Veu par la Chambre establie par le roy pour la refformation de la noblesse du païs et duché de Bretaigne, 2e deffault obtenu au greffe d’icelle le 31e janvier dernier par le procureur general du roy, demandeur en assignation donnée à sa requeste par Palasne, huissier en la cour, le 27e decembre aussi dernier, requerant le proffilt dudit deffault, à l’encontre de François Drouault, sieur d’Antrain, demeurant à Antrain, paroisse de Piré, evesché de Rennes, deffendeur et deffaillant, faulte à luy de s’estre presenté au greffe de la dite Chambre dans le temps de l’ordonnance, pour reputer et communiquer audit procureur general du roy les actes et tiltres en vertu desquels ledit Drouault a pris la qualité d’escuier, ladite assignation luy donnée par ledit Palasne, huissier, ledit jour 27e decembre dernier [1].

Extraict des noms des particuliers qui ont pris la qualité d’escuier au raport de Mellet, notaire, et Pace, greffier, parlequel il conste que ledit Drouault a pris qualité d’escuier par acte des 21e may 1665 et 5 septembre 1652, demande de proffilt de deffault mis au greffe le 4e de ce mois.

Le tout consideré.

 

Il sera dict que la Chambre a declaré et declare ledit deffault bien et deubment obtenu par ledit procureur general du roy, et par le proffilt dudit deffault, a ordonné que la qualité d’escuier prinse par ledit Drouault, sera rayée des actes ausquels elle se trouvera emploiée, luy faict deffences de continuer à l’advenir l’usurpation qu’il a cy devant faicte de ladite qualité, armes, preminances, franchises et privileges de noblesse, sur les peines portées par la Coustume, et en consequence de ladite usurpation, l’a condemné en quatre cens livres d’amande au roy et aux deux sols pour livre de ladite somme, et ordonne qu’à raison de ses terres et heritages roturiers, il sera imposé au rolle des fouages et tailles, comme les aultres contribuables de la province.

Faict en ladite Chambre à Rennes, le 15e fevrier 1669.

[Signé] d’Argouges, Julien de Larlan


[1En marge : Pour chiffrature, de Lantivy, Aumont, Angenard.