Tudchentil

Les sources sur les gentilshommes bretons

Vue de Morlaix et de l'église Saint-Martin (XVIIIe-XIXe.)
Photo A. de la Pinsonnais (2009).

Armorial de Briant de Laubrière Q-S (6/7)

Vendredi 28 mai 2010, texte saisi par Bertrand Yeurc’h.

Adhérez à Tudchentil !

Notice d'adhésion 2017 à Tudchentil, à remplir et à envoyer avec votre chèque au siège de l'association.

Catégories de l'article

Source

Louis Briant de Laubrière, Armorial breton, 1844.

Citer cet article

Louis Briant de Laubrière, Armorial breton, 1844, 2010, en ligne sur Tudchentil.org, consulté le 4 août 2017,
www.tudchentil.org/spip.php?article689.

L’armorial a été entièrement normalisé, en particulier les informations relatives aux devises, origines des familles, honneurs de la cours, remarques, et cris de guerre. Les noms des terres possédées sont donnés juste après les patronymes sans les prépositions de/du/d’. Le supplément ainsi que les corrections ont été intégrés dans le corps du texte. l’ordre alphabétique des notices a été rétabli.

(voir le début de l’article)

Q

  • Quatrebarbes (de)
    la Marguillière, la Rongère, Bouillé, Juigné, Saint-Denis, Meurs, Jallais, le Maine, Saint-Sulpice, la Volue, Chânay
    de sable, à la bande d’argent, accostée (ou côtoyée) de deux filets de même
    honneur de la cours : M. le comte de Quatrebarbes le 34/03/1786
    remarque : Palliot dit : d’argent, à labande de sable, etc...
  • Québriac (de)
    le Flachet, Launay, la Cour, la Raynais
    d’azur, à trois fleurs de lys d’argent
    remarque : Jean de Québriac prit part à la septième croisade (1248) ; ses armes se voient au Musée de Versailles.
  • Quédillac (de)
    de gueules, à trois bandes d’argent
  • Queffarazre
    Runtannic
    d’argent, au greslier lié en sautoir d’azur en abîme, accompagné de trois tourteaux de même
  • Quehéon (de)
  • Quehou
    Gorepont
    de sable, à trois trèfles d’argent ; à la bordure engreslée de même
  • Quelen (de)
    le Plessix-Eon, Kerempont, les Clos, Lenivinen, Kerlabourat, Lezonnay, Quistilic, la Villechevalier, Crec’hcolen, la Villetual, la Villeglé, la Villehervé, Kerhoant, le Boutray, Chateauriec, Kertanguy, la Hache, la Biardais, Kerlan, Kerprigent
    burelé de dix pièces d’argent et de gueules
    devise : En peb amser quelen
    honneur de la cours : M. le comte de Quelen le 26/10/1770
    remarque : Eudes de Quelen, croisé en 1248, a ses armes au Musée historique de Versailles, salle des Croisades.
  • Quelennec (du)
    Kerhezrou, Kerhervé, Coatarel
    de gueules, à trois annelets d’argent
  • Quelennec (du)
    d’argent, au chêne de sinople englanté d’or
  • Quelen-Vieuxchatel (de)
    le Boutray
    d’azur, à trois feuilles de houx de sinople
  • Quellenec (de)
    Colledo, la Villeneuve, Kersollic, Lenoson, Penormin, le Pont, Rostrenen, le Faou
    d’argent, à six hermines de sable, 3, 2, 1 ; au chef de gueules, chargé de trois fleurs de lys d’or
  • Quellenec (de)
    Kerjacob, Kergo, Kerher, Lezedour
    d’argent, à sept macles de gueules, 3, 3 et 1
  • Quelo (de)
    Kerdren, Cadouezan
    d’azur, à trois taux ou croix de Saint-Antoine d’argent
  • Quémeneur ; Quéméner
    Kermoalic, le Roslan, Penfrat, le Plessis
    d’argent, à la fasce de gueules, accompagnée de trois quintefeuilles d’azur
    remarque : Cette famille est issue de la maison noble de Kermoalic, par de Ploudaniel, evêc. de Léon.
  • Quemereuc (de)
    la Villeauléon, Vaujudais
    d’argent, au pin arraché de sable, accompagné de trois macles d’azur, deux en fasce et une en pointe
  • Quemper
    Lanascol, la Rochederrien, la Garenne, la Lande-Ploumilieau, Keranroux
    d’argent, au léopard de sable, accompagné en chef de trois coquilles rangées de même
  • Quenechquivilly (de) ; Kennecquivilly (de)
    Kerborgne, Keringant, Keraudran, Kerscoadec
    de sable, à trois défenses de sanglier d’argent
  • Quengo (de)
    Crenolle, Tonquedec, le Rocher, la Marche, le Vaudequip, Molac, la Villegourio, les Cloëts, la Villemaupetit, Pontchamp, Gourmené, Cornéant, la Hardais, Penhoët, Limoëman, la Touche-du-Bois, Lescu, Kergustan, Ruellan
    d’or, au lion de sable, armé, lampassé et couronné de gueules
    honneur de la cours : M. le comte de Quengo de Crenolle le 25/10/1765, M. le vicomte de Quengo de Tonquedec, le 25/02/1782.
  • Quengof
    de gueules, à l’épée d’argent, en pal la pointe en haut
  • Quenhoat
    de vair, au croissant de gueules
  • Quenouards (de)
    Patriou, la Charpentière, Launay
    de sable, à la rencontre de cerf d’or
  • Quenquis
  • Quenquiziou
    Kerprigent, Kernoter
    de sable, fretté d’or, de six pièces
  • Quentric
    Keralbin, Kerhuel
    d’azur, à la tour d’argent, accompagnée de trois molettes de même
  • Querlogoden (de)
    la Motte, Kerfagot
  • Quermeur (de)
    de sable, fretté d’or
  • Querou
    Kerversiou
    d’argent, à deux lions affrontés de gueules, tenant une hache d’armes de sable
  • Querviche
    Larmor
    de gueules, au chevron d’argent (alias : vairé d’argent et d’azur, au chef d’or)
  • Questier
    la Villeguillaume, la Vigne, la Rochette, Follideu, la Villedavy, la Grange, le Bois, la Roullaye, la Resnaye
    de sable, au cerf passant d’argent, accompagné de trois molettes d’or
  • Quetil
    Farmento, Ponthebert, la Mothe-Saint-Vast, le Val, Basvalan, Bray, Trebedan, Indanel, Pradoit
    d’azur, à la fasce d’argent, accompagnée de trois roses de même
  • Queux (Le)
  • Quilbignon
    Lanheuc
  • Quilfistre (de)
    Tremohart, Bonaban, Frebiquet, Kerleau, Keraudren, Bavalan
    d’argent, à trois fasces d’azur (alias : de sable)
    honneur de la cours : M. le marquis de Quilfistre de Bavalan le 29/03/1788
  • Quilidien
    Porziou, Locrenan
    de gueules, à la fasce d’argent accompagnée de six macles de même, trois en chef et trois en pointe posées 2 et 1
  • Quilifuret
    de sable, à trois épées d’argent en pal, garnies d’or, les pointes en haut, accompagnées en chef d’un croissant d’or
  • Quiligouan
    d’argent, au croissant de gueules
  • Quilisfray
  • Quillien (de)
    Kergaziou, Launay, la Pibelays, Keraudy, Carnou
    de gueules, au chef endenché d’argent ; au lambel d’azur
    devise : Tevel hac ober
  • Quillyguilyau (de)
    d’argent, au chevron de gueules, accompagné de trois quintefeuilles de même
  • Quilyou
    de sable, à trois défenses de sanglier d’argent
  • Quinault
    d’azur, au chevron d’argent, accompagné de trois soucis d’or tigés et feuillés de sinople
  • Quingou
  • Quintin
    Kerscao, Keravoy, la Villeneuve, Penanrun, Kergadiou, Rochglas, le Hellin, Lescourech, Kerbasquiou, Kerandour, Kerapul
    d’argent, au lion morné de sable, accompagné de trois molettes de même
  • Quiriec (Le)
    d’azur, à la fasce d’or, accompagnée de trois trèfles d’argent
  • Quirigou
  • Quirisec
    Kerguisioné
    d’argent, à six hermines de sable, 3, 2 et 1 ; au chef cousu d’argent, chargé de deux coquilles de gueules
  • Quirisit
    d’azur, à la fasce d’or, surmontée d’une molette de même
  • Quisidic
    Kerbilsit
    de sable, à deux fasces d’or, accompagnées en chef de deux coquilles de même
  • Quistinic
    d’azur, à trois roses d’argent
  • Quistinit
    de gueules, à trois étoiles d’argent
  • Quityer
    d’azur, à l’arbre de sinople ; à la cotice de gueules brochant

R

  • Rabasté
    la Rivière, la Besnelais, la Chapelle, Pontfilly, la Hautetouche
    d’argent, à trois chauves-souris de sable
  • Racinoux (de)
    Lorière, la Hazardière, la Giraudais, Saint-Cyr, la Croix-Quarré, les Nouettes
    d’argent, au lion de sable
  • Rado
    le Matz, Launay, Coëtmanac’h, la Porte
    d’azur, à trois étoiles d’or
  • Ragaud
    le Bois
    d’azur, au croissant d’or
  • Ragaud
    la Chataigneraye
    d’argent, à la bande d’azur chargée de trois coquilles d’or, accompagnée en chef de trois étoiles de gueules, 2 et 1, et en pointe d’une branche de chêne de sinople posée en bande
  • Ragnat (de)
  • Ragot
    de sable, à trois épées d’argent posées en bande
  • Rahier
    le Préhenry, la Fresnay, les Corniers, la Croix
    de gueules, à la croix pleine d’or, cantonnée de quatre croisettes de même
  • Raimond
    Clairambault
    origine : Dauphiné
  • Raison
    Kerlenault, le Clusiou, la Garde, Lisle, Keriou, le Plessix, Kerbic, Kergoff
    d’hermines, à trois annelets de sable
  • Raison
    Menguen, Bellevue, la Villebasse, le Kerdu, Kersenant, le Cleuziou
    d’argent, au croissant de gueules, accompagné de trois roses de même
  • Raiz (de)
    d’or, à la croix de sable
  • Rallier
    le Baty
    d’azur, à trois colombes d’argent ; au chef de même, chargé de quatre mouchetures de sable
  • Rambaudière (de la) ; Reimbaudière (de la)
    la Touche
    d’azur, à trois étoiles d’or
  • Rambert (de)
  • Ramereu ; Rameru (de)
    le Chesnay, Somsoys, Brandouille
    d’azur, à la fasce d’or, accompagnée de trois têtes de lion de même
  • Rançonnet (de)
    Noyan
  • Randrecar
    de sable, à la croix engreslée d’argent
  • Rannou
    Keribert
    losangé d’argent et de sable
  • Raoul
    la Guibourgère, la Ragotière, les Landes
    de sable, au poisson d’argent en fasce, accompagné de quatre annelets de même, trois en chef et un en pointe
  • Raoul
    Kerlan
    d’argent, au croissant d’azur, accompagné de quatre croisettes (alias : roses) de même
  • Raoul
    le Pont
    de gueules, à sept macles d’or
  • Raquet (du)
    d’azur, au croissant d’or en abîme, accompagné de trois serres d’aigle de même, 2 et 1
    origine : Franche-Comté
  • Ravard
    Tressoleil, la Noë, la Rochelle, la Calandrie
    d’azur, au soleil de douze rayons d’or
  • Ravenel
    le Boisteilleul, les Rochers, Saint-Remi, Broys, Saint-Martin, Neuville, le Perray, la Brouardière, Boisguy, Seran, Boisfaroge, Monterfil
    de gueules, à six croissants d’or, accompagnés en chef de six étoiles, et en pointe d’une autre étoile, le tout de même
    origine : Picardie
  • Ravenel
    d’argent, à trois quintefeuilles de gueules ; à l’orle de dix merlettes de même
  • Ravilly
    le Hil
    d’azur, au chevron brisé d’argent, accompagné de trois molettes de même
  • Ray (Le)
    le Fumel, le Fresnay
    d’azur, au chevron d’or, accompagné de trois cailles de même
  • Razilly
    d’azur, à trois fleurs de lys d’argent
  • Réau
    Keranguez, Kerangiez
    coupé ; au premier d’argent, au lion de sable, accompagné de six merlettes de même posées l’une sur l’autre, trois de chaque côté ; au deuxième de gueules, à une fasce d’or
  • Réau (du)
    la Villeneuve, la Pilotière
    d’azur, à un rocher mouvant d’une mer, le tout d’argent ; accompagné en chef de trois étoiles de même
  • Rebours
    Vaumadeuc, le Closneuf, la Grandmer,
    écartelé ; aux 1 et 4 d’argent, à deux chevrons de sable ; aux 2 et 3 fascé de six pièces d’argent et de gueules
  • Rechou (du)
    Penavezen
    d’argent, à trois fasces de gueules, accompagnées de dix merlettes de sable, 4, 3, 2 et 1
  • Reclames (de)
    Namille, Fond
    d’or, à trois chevrons brisés de sable, accompagnés en chef de deux croix patées de même
  • Redillac
    d’argent, à trois coqs de sable, crêtés et membrés de gueules
  • Refuge (de) ; Refuge (du)
    Couesmes, Menchay, Keruazret, Fougères, le Cartier, la Ravinière, Basme, la Pitardière, la Villette, le Four, Courcelles, Precy, Dammartin, Arcueil, Villesceau, Vilaines, Fossés, Galardon, Dannemarie, les Bordes, Bulou, Salvert, Courbat, Marolles, les Menus, Cany, Verguy, Thieulloy
    d’argent, à deux fasces de gueules ; deux bisses affrontées d’azur en pal, languées de gueules, brochant sur le tout
  • Regnard
    la Garderaison, Kerdronniou
    d’argent, à trois têtes de renard de sable, arrachées de gueules
  • Regnon
    origine : Poitou
  • Regnouard (de)
    la Villahiers, Drouges
    d’argent, à la quintefeuille de gueules
  • Rémond (de)
    le Chélas, Presle, Merlin
    d’azur, à la bande d’argent chargée de trois demi-vols de gueules, et accompagnée de deux molettes d’or, l’une en chef et l’autre en pointe
    origine : Dauphiné
  • Remungol (de)
    Tassy
    d’argent, à la fasce de gueules, chargée de trois macles d’or
  • Renaud
    Beauregard, la Barre, la Guiberdière
    d’azur, à trois trèfles d’argent ; une tête de lion de même en abîme
  • Renault
    Beauvais
    de gueules, à la croix patée d’or brochant
  • Rest (du)
    échiqueté d’argent et de sable, au lion d’or
  • Rest (du)
    Plouvenan
    d’hermines, au sautoir de gueules ; écartelé, d’argent, au pin de sinople fruité d’or
  • Revol (de)
    Beauregard, la Barre, la Guiberdière
    d’argent, à trois trèfles de sinople
     [1]
  • Rezuy (de)
    de gueules, losangé d’argent burelé d’azur
  • Rhuys
    le Cartrand, la Chenardière
    d’azur, au croissant couronné d’argent, accompagné en chef de deux croix patées d’or, et en pointe d’une étoile de même
    origine : Espagne
    remarque : Cette famille, originaire d’Espagne, obtint des lettres de naturalisation du roi François Ier, sous le règne duquel elle vint s’établir à Nantes, en 1540 ; ces lettres lui permettaient de trafiquer en France et en Espagne, sans déroger.
  • Rhuys (de) ; Ruis (de)
    de gueules, au chevron d’hermines
  • Riant
    Coëtmorhan, Kergus
    de gueules, à trois écussons d’hermines
  • Riaud
    Galisson, Saint-Canton, la Chevalerie, la Tremblais, le Boisjegu, le Plessix, Kear
    de sable, au sautoir d’argent
  • Riboulé (de)
    parti emmenché d’argent et de sable
  • Richard
    Kerriel, Ponchasteau, Kerjean
    d’azur, au rencontre de cerf d’or, surmonté d’une rose d’argent, et accosté de deux besans de même
    devise : Caret Doé, meuli Doé, énori Doé
    remarque : C’est à cette maison qu’appartient Simon Richard, l’un des écuyers du Combat des Trente.
  • Richard (de)
    écartelé ; aux 1 et 4 d’or, à deux tourteaux de gueules, qui est Montesquiou ; aux 2 et 3 de gueules, au chef d’or, chargé de trois fleurs de lys d’azur, qui est de Fontanges ; sur le tout : d’or, au chevron d’azur accompagné de trois oeuillets de gueules, tigés et feuillés de sinople, qui est Richard
    origine : Berry
  • Richemont
    Poulguinant
    d’argent, à la croix patée de gueules, cantonnée de quatre macles d’azur
  • Richemont (de)
    d’hermines, à la bordure de gueules
  • Richer ; Richier
    Champripault, Penanvern, la Croix, le Fresne, Cerisy, Colombières
    d’or, à trois chevrons (alias : chevrons brisés) d’azur chargés chacun de cinq besans du champ
    origine : Normandie
    remarque : Cette maison d’ancienne chevalerie est originaire de Normandie, élection de Coutance. Elle a été employée à toutes les réformations de la noblesse de cette province (Voy. Monfault), et a été maintenue d’ancienne extraction en 1666. La branche établie en Bretagne a aussi obtenu un arrêt en date du 04 juin 1669. A cette maison appartiennent Guillaume Richer, chevalier (Guillelmus Richer miles), lequel signa, en qualité de témoin, l’accord qui eut lieu en 1198 entre André de Vitré et Guillaume de la Guerche. Robert Richer, chevalier, député vers le roi de France en 1364, par le duc de Bretagne Jean IV, afin de demander un délai de l’hommage dû par ce dernier. Le même seigneur fut appelé à ratifier le traité de Guerrande le 20 avril 1381. (Voy. D. Morice, Preuves). Cette famille est alliée en Bretngne aux de Vars, Le Gouvello, Eudo de Kerdron, Le Moine de Kerderf, du Haffond de Lestrediagal, Briant de Penquelen-Laubrière, de Boisberthelot, Marigo de Kerarmel, etc.
  • Rieux (de)
    Sourdéac, Rochefort, Harcourt, Chateauneuf, Asserac, Laval, la Feillée, le Gué, l’Isle, Ouessant, le Chatelet, Largouet, l’Isle-Dieu, Donges, la Hunaudaye
    écartelé, aux 1 et 4 d’azur, à dix besans d’or ; aux 2 et 3 de Bretagne
    devise : à tout heurt Rieux
    honneur de la cours : M. le marquis de Rieux le 9/12/1769, M. le comte de Rieux le 17/01/1786
    remarque : Gilles, sire de Rieux, prit part à la septième croisade (1248) ; ses armes se voient au Musée historique de Versailles.
  • Rieux (de)
    Lesnaudais
    d’argent, à trois fasces ondées d’azur
  • Rigolé
    Keridec, Kerleret, Kerleverien
    d’argent, à la fasce de gueules accompagnée en chef d’un flanchis d’azur surmonté d’un trèfle de même, et en pointe d’une étaie aussi d’azur, soutenue d’un trèfle de même
  • Riou
    Branbuan, Caslou, le Bouchet, Kerouan, Benieuc, Glouilly, la Longrais, la Villecolas
    d’azur, à trois épis de froment d’or
  • Riou
    Kerangouez
    de sable, à trois chevrons d’argent
  • Riou
    Kersalaun
    coupé ; au premier, parti d’or, au rocher de sable, et de gueules au signe de baron préfet de l’Empire ; au deuxième, d’azur, à trois palmiers d’argent 2 et 1
    remarque : Le signe de baron préfet de l’Empire est un franc quartier senextre de gueules à la muraille crénelée d’argent, surmontée d’une branche de chêne de même.
  • Rioust
    la Villeaudren, l’Argentaye
    d’azur, au coq chantant d’argent, crêté et barbelé de gueules, la patté dextre levée, accompagné de trois étoiles du second, 2 et 1
    devise : Cantat pugnat que vicissim
  • Ripault
    la Cassinière, la Costelinière, Louinays
    de gueules, au sautoir échiqueté d’or et d’azur de deux tires, accompagné de quatre fleurs de lys du second émail
  • Riquetti
    Mirabeau
    d’azur, la bande d’or, accompagnée en chef d’une demi-fleur de lys de même, florencée d’argent, défaillant à dextre ; et en pointe de trois roses aussi d’argent posées en bande
    devise : Juvat Pietas
    origine : Provence
  • Rison (de)
    d’argent, au lion de gueules ; écartelé, d’argent à quatre fasces de gueules
  • Rivage (du)
    de gueules, à la bande d’argent
  • Rivault
    Kerisac, Nerien
    d’azur, à la fasce d’azur, surmontée d’une fleur de lys de gueules
  • Rive (de la)
    Kerraoul, Lesquifiou
    de gueules, à trois trèfles d’or ; une quintefeuille de même en abîme
  • Rivière (de la)
    la Bellonière, Boudé
    d’or, à cinq fusées accolées de gueules ; au franc quartier d’hermines brochant sur les fusées
  • Rivière (de la)
    Saint-Quiouet, Lislaval, le Plessix, Ploeuc, Saint-Germain, Kervieux, Penanrun, Rondour, Villequerfan, Kerfedan, Kernonnain, Boisguyon, Kerlabourat, Kersaudy, Kernaouen, Kernouan, Brunelo, Crapado, Kerauffret, Saint-Michel, Beauchesne, Coëtanez
    d’azur, à la croix engreslée d’or. Anciennement : d’azur, à la croix d’argent frettée de gueules ; au franc canton du second, chargé d’une fleur de lys du champ
  • Rivière (de la)
    d’argent, à trois chevrons de gueules ; à la bordure d’azur
  • Rivière (de la)
    de gueules, au chevron d’hermines
  • Rivière (de la)
    Vauguérin
    d’or, flanqué de deux rivières au naturel
  • Rivoalen (de)
    Mesléan
    d’argent, au chevron de gueules, accompagné de trois quintefeuilles de même
  • Rizou
    Saint-Eloy
  • Robelot (de)
    Quellenec, la Voltais, la Chesnay
    d’azur, à trois cœurs de gueules
  • Robert
    le Moulin-Henriet, Goazven, Kermeno
    de sable, à trois coquilles d’or. Alias : de gueules, à trois coquilles d’argent
  • Robert
    la Goupillère, le Boishello, le Rocher
    de sable, à un moineau d’or, colleté du champ
  • Robert
    Botembartz
    de gueules, à trois épées d’argent en pal, les pointes en bas
  • Robert
    Keropars, Mesauldren
    d’argent, à la croix patée d’azur
  • Robichon
    Kervizan, Trorolland, Kernevelen, Kerhars, Kergroas, la Perrière, Saint-Thelo
    d’argent, à trois rencontres de cerf de gueules ; au croissant de sable en abîme
  • Robien (de)
    Plaintel, Lanvaux, Kerambourg, Treulan, la Villemainguy, la Villehamon, le Chesnay, la Motte, Perros, Sainte-Geneviève, Coatsal, la Boullay, Gautron, Campson
    d’azur, à dix billettes d’argent, 4, 3, 2 et 1
    devise : sans vanité ni faiblesse
    honneur de la cours : M. le comte Paul de Robien le 04/01/1784
    remarque : Cette maison, d’ancienne chevalerie, porta jusqu’à la fin du XVIe soècle le nom de Gauteron (Voy. Le sup. à fin du vol.). Elle a donné des gentilshommes de la Chambre et des chevaliers des ordres du Roi, des présidents et des conseillers au Parlement de Bretagne.
    cri de guerre : Roc’h bihan !
  • Robin
    la Provostière, Lourcelière, le Boisdestréan
    de gueules, à trois fers de pique, les pointes en bas, d’argent
    origine : Poitou
  • Robin
    Kerech
  • Robinault
    le Plessix, la Budorais, la Communaye, la Haye, Mordelles, la Fontaine, l’Escotais, la Moullière, le Boisbasset, Escherdel, la Lande
    de sable, à l’aigle éployée d’argent, becquée et membrée d’or
  • Robinaye
    d’azur, au griffon d’or
  • Robineau
    d’azur, semé d’étoiles d’or ; à la cotice de même brochant
  • Robineau
    la Revolière, le Plessix, la Cantinière, la Rochequairie
    de gueules, à la croix ancrée d’argent ; au chef de même, chargé de cinq tourteaux du champ
  • Robiou
    le Treff, Quillamont, Troguindy, Kerquezenec, Keropers, la Chapelle, le Pont, Saint-Gilles, le Préron, la Perrière, Raumoulin, la Buzardière, la Godelinaye, Lupin, Mareuil
    d’argent, à trois fasces de gueules
  • Rocerf (de)
    de gueules, à six annelets d’argent
  • Roch (Le)
    Lanic, Locmaria
    d’argent, au léopard de sable, armé d’or, et lampassé de gueules
  • Rochaezre (de)
    Rolland, Lenensault, Boisglé, Pratourandour, Penfuntun, la Villeneuve, Kermel, Sainte-Marguerite, Restigouarn, Kerroland, Botcol
    d’argent, à trois croissants de gueules
  • Roche (de la)
    Cery, Goréquer, la Menardière
    d’azur, au lion d’or, accompagné en chef de deux fleurs de lys et en pointe d’une étoile, le tout de même
  • Roche (de la)
    les Noës, la Motte, Mongermont
    d’argent, au chevron de gueules ; une fasce de même brochant
  • Roche (de la)
    la Bisinaye, la Marchais, la Lehardière
    d’argent, au griffon de gueules armé, becqué et langué de sable
  • Roche (de la)
    Saint-André, la Desnerie, Lespinays, Saint-Julien, Vauvant, le Plessis
    de gueules, à trois rocs d’échiquier d’or. Alias : d’azur à trois fers de javelots d’argent
    remarque : Carbonnel et Galhard de la Roche firent partie de la septième croisade (1248) ; leurs armes se voient à Versailles.
  • Roche (de la)
    Kerbileau
    d’azur, au dextrochère ganté d’argent mouvant du côté senestre, et supportant un épervier de même, longé et grilleté d’or
  • Roche (de la)
    la Mahonnière, la Fontaine
    d’or, à la fasce d’azur
  • Roche (de la)
    Kerhurac, Launay, Toulmenou, Kervambourg, Keraudraon, Tremogon, Goréquer
    de sable, semé de billettes d’argent, la première du chef, chargée d’une hermine du champ ; au lion morné d’argent, sur le tout
  • Roche (de la)
    écartelé, d’argent et de gueules, à quatre aiglettes de l’un en l’autre
  • Roche (de la)
    Traousulien
    d’or, à deux fasces de sable
  • Roche-Bernard (de la)
    d’or, à l’aigle éployée de sable, becquée et membrée de gueules
  • Rochefort (de)
    la Millours
    d’or, au chef endenché d’azur, chargé de trois besans du champ
  • Roche-Jagu (de la)
    de gueules, à sept annelets d’or, 3, 3 et 1. Alias : de gueules à cinq annelets d’or en sautoir
  • Roc’hello (de)
    Kerlenhuen
    de gueules, à trois aigles affrontées d’argent, armées et becquées d’or, soutenues d’une grande fleur de lys de même ; chaque aigle posée sur une branche de la fleur de lys
  • Roche-Morice (de la) ; Roch’hanheron
    de sable semé de billettes d’argent, un lion de même brochant
  • Rocher (du)
    le Boisbouan
    d’argent, au greslier de sable, accompagné en chef d’une tête de léopard de même, lampassée de gueules
  • Rocher (du)
    le Quengo, le Bourgneuf, le Pargat, la Haye, le Dilly, Trevolo
    d’azur, à la bande d’argent, accostée de deux molettes de même
    remarque : La maison noble du Quengo, avec droit de basse justice, appartenait dès 1400 à Rolland du Rocher, seigneur du Quengo, du Dilly et du Pargat.
  • Rocher (du)
    la Rallais
    d’azur, à trois roses d’argent en chef et une coquille de même en pointe
  • Rocher (du)
    Beaulieu, la Provostais, le Lestier
    d’argent, à la fasce de gueules, accompagnée de deux coquilles de sable en chef, et d’une molette de même en pointe
  • Rochère (de la)
    les Mesnils, la Morinaye, Launay
    de sable, à trois corneilles d’argent
  • Rocheret (du)
    Bazoncourt, Oriocourt
    d’azur, à la fasce d’or, accompagnée de deux quintefeuilles de même, l’une en chef, et l’autre en pointe
    origine : Savoie
    remarque : Cette maison, établie ou France depuis l’an 1520, est venue en Bretagne à la fin du dernier siècle, a formé de belles alliances et a donné plusieurs officiers généraux très distingués. Elle a fait ses preuves pour l’entrée aux Etats de Bretagne, et celles de présentation à la cour sont signées par d’Hozier, généalogiste des ordres du Roi. Mais la révolution l’a privé de cet honneur.
  • Rocherousse (de la)
    Penanros, Coëtmen
    de gueules, à trois fleurs de lys d’argent ; une étoile d’or en chef
  • Roc’hongar
    d’or, au cœur de gueules, chargé d’une étoile d’argent
  • Rochou (du)
    d’argent, à trois fasces de gueules, accompagnées de dix merlettes de sable, 4, 3, 2 et 1
  • Rochuel
    Kertanguy
    fascé d’argent et de gueules de six pièces
  • Rodelec (de)
    le Porzic, Pontcarest, Meliniou, Lesnon, Pencareff
    d’argent, à deux flèches tombantes, rangées d’azur
  • Rodelée
  • Roe (de la)
    d’argent, à dix tourteaux de sable, 4, 3, 2 et 1
  • Rogave (de la)
    de gueules, à cinq besans d’or, en sautoir
  • Roger
    d’azur, à un phénix d’argent regardant un soleil d’or
    origine : Mans
  • Rogier
    la Grandville
    d’azur, à trois têtes de léopard d’or
  • Rogier
    la Lande, Cleyo, la Pérouse, Crevy, Villeneuve, la Tullaye, Callac, la Chapelle
    d’hermines, au cor de chasse de sable, enguisché, lié et virolé de gueules
  • Rogon
    la Fresnay, Boisrogon, Kermartin, Coisguel, le Parc, la Villebargouët, la Plesse, Kertanguy, Rieu, la Villehingant, la Tandourie, les Gautrais, Crossac, Beaubois, le Tertre, la Fontaine, Pesrond, la Villeroux, le Boismorin, la Villéon, Carcaradec, les Hayes
    d’azur, à trois roquets d’or
  • Rohan (de)
    Guéméné, Léon, Montauban, Rochefort, le Pouldu, Rostrenen, le Verger, le Gié, le Pont, Quintin, Chabot, Pontchateau, Candal, Montbazon, Soubise
    de gueules, à neuf macles d’or (anciennement il n’y en avait que sept)
    devise : Plaisance ! Ou : A plus ; ou bien encore : Duc ne daigne, Roi ne puis, Rohan suis !
    honneur de la cours : Madame la princesse de Léon (Rohan-Chabot) le 02/03/1787 a pris le tabouret le 29/07/1788, M. le marquis de Rohan en 1740, mademoiselle de Rohan en 1744, M. le duc de Rohan en 1757, M. le prince Camille de Rohan le 17/03/1760, M. le vicomte de Rohan-Chabot en 1745, Madame la duchesse de Rohan-Chabot le 18/01/1760, Mademoiselle de Rohan-Guémené, le 01/05/1770, Madame la princesse de Guémené le 26/05/1761, M. le prince de Rohan-Guémené le 10/12/1765, Mademoiselle de Rohan de Montauban en 1737, M. le duc de Rohan-Montbazon en 1747, Madame la duchesse de Montbazon a pris le tabouret le 10/06/1781, Madame de Rohan-Rochefort a pris le tabouret le 11/06/1780, Madame la princesse de Rohan-Rochefort a pris le tabouret le 16/07/1780, M. de Rochefort en 1747, M. le marquis de Rochefort, le 11/30/1766, Madame la princesse de Rochefort le 02/03/1766, M. de Rochefort-Rohan, le 15//05/1752.
    remarque : Alain IV, dit le jeune, vicomte de Rohan, se croisa en 1190. Ses armes se voient au Musée historique de Versailles.
  • Roi (Le)
    d’or, à deux fleurs de lys en fasce
  • Roland
    le Vieuxchatel, Kerevez, Saint-Jean, Kermenguy
  • Rolland
    la Touche, la Louays, Saint-Peran, la Haye, Kerbrezellec
    d’argent, à trois greslier de sable, enguischés et virolés d’or
  • Rolland
    Kerloury, le Roscouet
    d’argent, à trois aiglons d’azur, membrés et becqués d’or
  • Rolland
    le Mesnil, Kerliguen, Chesnegouet, les Aulnais, Beloriant, le Rocher, la Foulais, Rengervé, Cargouet, Marlandey
    d’argent, au chevron de gueules, accompagné de trois molettes de même
  • Rolland
    le Noday, la Normandais
    écartelé aux 1 et 4 d’argent, au chevron de gueules, accompagné de trois étoiles (alias : molettes) de même ; aux 2 et 3 d’argent, à l’épervier de gueules, tenant une molette de même
  • Rolland
    la Villebasse, Beauregard, le Tertre, Kerson, Kermorvan
    d’or, au greslier lié de sable, accompagné de trois annelets de même
  • Rolland
    d’argent, à la quintefeuille de gueules
  • Rolland
    Kermarquer, Kerhuelvar, Kerison
    d’or, à trois aiglons éployés d’azur, armés et membrés de gueules
  • Rolland
    Kernisan
    écartelé aux 1 et 4 d’or, à cinq trèfles de gueules en sautoir ; aux 2 et 3 d’argent, au pin d’azur
  • Rolland
    Kergounien
    d’argent, au cyprès de sinople, le tronc accosté de deux étoiles de gueules, surmontées chacune d’une merlette de sable
  • Rollée (de)
    la Moinerie
    d’azur, à la licorne rampante d’argent
  • Rollon (de)
    la Villeneuve, Alineuf, la Châteigneraye, la Roche, la Motte, la Grandmaison
    de gueules, à trois fasces d’or, chargées chacune d’une merlette de sable, posées la première et la troisième au côté droit de la première et troisième fasce, la deuxième au côté gauche de la deuxième fasce
  • Romilley (de)
    la Chesnelaye, Ardennes, Mausson, Etremont, la Chapelle-Hamelin, la Hunaudais
    d’azur, à deux léopards d’or l’un sur l’autre, armés, lampassés et couronnés de gueules
  • Rondiers (des)
    la Croix, la Villeaumaitre, la Touche, Carlan
    d’azur, au lion d’or
  • Roque (de la)
    Estuel
    d’azur, à trois roquets d’argent
  • Roque (de la)
    d’or, à trois épis de blés rangés de sinople et terrassés de même
  • Roquefeuil (de)
    Vrezols, Gremian, Londré, la Roquette, Couverti, Gabriac
    échiqueté d’or et de gueules
    origine : Languedoc
    remarque : Maison d’ancienne chevalerie. Raymond de Roquefeuil est un des seigneurs du parti du comte de Toulouse qui furent enveloppés dans les persécutions de la guerre dite des Albigeois, au XIIIe siècle. Elle a donné nombre de chevaliers de Malte, et a des alliances avec les maisons de Clermont-du-Bosc, de Ginestous, de lauzières, de Pavée-Villevieille, de Thezan, de Pelet, de Narbonne-Faugère, de Pourcelet, d’Isarn, de Kergus-Traouffagan.
  • Roquel
    le Bourblang, Kergoleau, Goazfroment
    d’argent, à trois fasces jumelles de gueules, accompagnées de dix merlettes de sable, 4, 3, 2 et 1
  • Roscazre (de)
    Kerroland
    d’argent, à trois croissants de gueules
     [2]
  • Roscerff (de)
    Dourguy
  • Roscoet (du)
    le Méné
    d’argent, à trois roses de gueules
  • Roselle (de)
    la Motte
    d’argent, à trois roseaux de sinople ; au chef endenché de sable, chargé de trois besans d’or
  • Rosette
  • Rosily (de)
    Mesros, Tuniou
    d’argent, au chevron de sable, accompagné de trois quintefeuilles de même
    remarque : Un membre de cette famille a fait ses preuves pour monter dans les carrosses du Roi, la révolution l’a privé de cet honneur.
  • Roslan (de)
    d’azur, à la fasce d’or
    devise : Fidèle et sincère
  • Roslogot
    d’argent, à la tour de sable, accostée de deux pélicans de même pendus par le bec aux créneaux de la tour
  • Rosmadec (de)
    Tivarlen, Pontcroix, les Chapelles, Molac, le Plessix-Josso, Goulaines, Saint-Jouan, Gaël, la Hunaudais, Montafilan, Guébriand
    palé d’argent et d’azur de six pièces
    devise : En bon espoir
  • Rosmadec (de)
    Gouarlot
    d’or, à trois jumelles de gueules
    devise : Uno avulso non deficit alter
  • Rosmar (de)
    Saint-Georges, Kerdaniel, Runegoff, Coëtmohan, Rubertel, Kerlastré, Kerbizien, Runandre, Kerveden, Kervoger, Lesguern, Kerpoger, Kerven, Keradro, Keralbin, Goudelin, Kergroas, Kerouallan, Kersaffré, Kerveno, Kerhervé, Kerousi, Kergaznou, Trevenou, Lezouarn, Kernaman
    d’argent, au chevron d’azur, accompagné de trois molettes de même
  • Rosmarec (de)
    fascé ondé d’argent et de gueules de six pièces ; à la bande componée d’argent et d’azur
  • Rosnyvinen (de)
    Keranscouët, Grommelaye, le Plessix, Camaret, Piré, Tromelgon, Attilays
    d’or, à la hure de sanglier de sable, arrachée de gueules, et défendue d’argent ; à la bordure engreslée de gueules
    devise : Défend-toi !
    honneur de la cours : Madame la comtesse de Rosnyvinen du Piré le 28/11/1788, M. le comte de Rosnyvinen du Piré le 27/10/1785
  • Rospiec (de)
    Kerasbourg, Trévien, Kermabon, Kerhuon, Kerbescar, le Prat, le Méné-Clisson
    d’azur, à la croix d’or cantonnée de quatre merlettes de sable
    devise : Fidei et amoris
    remarque : Quelques auteurs chargent la croix des merlettes
  • Rossal
    d’or, au sanglier de sable, la tête traversée d’un épieu de gueules
  • Rossi (de) ; Rocci (de)
    d’or, au raisin de gueules soutenu d’un pampre de sinople ; au chef cousu du champ, chargé d’une aigle de sable
    origine : Italie
  • Rostrenen (de) ; Rostrenam (de)
    de Bretagne, à la fasce de gueules
    devise : Oultre
    remarque : Geoffroy de Rostrenen se croisa en 1270. Ses armes se voient au Musée historique de Versailles, salles des Croisades, elles sont blasonnées : d’hermines, à trois fasces de gueules.
  • Rouaud
    Treguel, Livourdran
    d’argent, à six coquilles de gueules. Alias : d’argent, au croissant de sable, accompagné de trois macles de même
  • Rouauld
    Livoudray
    d’argent, à trois macles de sable ; au croissant de même en cœur
  • Roue (de la)
    la Villehervé, Casouère, le Hautquartier, le Tertre, la Rocheclemadeuc, les Aulnais, Limoëlan, Kermorant, les Salles, la Villelouët
    d’azur, à la roue de six rayons d’or
  • Rougé (de)
    la Bellière, le Plessix, le Fay
    de gueules, à la croix patée d’argent
    remarque : Olivier de Rougé prit pari à la septième croisade (1248) ; ses armes sont peintes au Musée historique de Versailles.
  • Rouge (Le)
    Ancremel, Treffien, Mejusseaume
    d’argent, fretté de gueules de six pièces
  • Rouge (Le)
    Bourouguel
    d’or, à trois bandes de sable ; au franc canton d’argent, chargé d’une tour couverte de gueules
  • Rouge (Le)
    Guerdavid, Keradret, Kerescart, Clédor, Kervandour, Trémoguer, Kerengroas, Renteville, Kerusoret, le Closneuf, Penhenry, Kervilly, la Haye, Kerenno, la Villeneuve
    d’argent, à la fleur de lys de sable, surmontée d’une merlette de même, membrée et becquée de gueules
  • Rouge (Le)
    Penfuntennio, Rusunan
    écartelé, aux 1 et 4 d’argent, au lion morné, coupé de sable et de gueules ; aux 2 et 3 burelé de dix pièces de gueules et d’argent
  • Rouge (Le)
    Penarun, Lisle, Marc’hallay
    de gueules, au sautoir d’argent
  • Rougeart (Le)
    Loquéran, le Bourbonnier
    d’argent, au pin arraché de sinople, le fût chargé d’un greslier de sable, lié de même
  • Rougemont (de)
    la Morandière
    écartelé, aux 1 et 4 d’azur, au dextrochère d’or tenant une poignée de flèches de même ; aux 2 et 3 d’argent, à une montagne enflammée de gueules
  • Rougeul
    Launay-Ruault, la Bourbonnière
    d’azur, au saumon (alias : rouget) d’argent, cantonné de quatre fleurs de lys de même
  • Rouleret (de)
    d’or, à la quintefeuille d’azur
  • Rousseau (Le) ; Rouxeau (Le)
    le Perron, la Ramée, la Houssaye, le Plessix, la Mazure, la Jarie, Livinières, Fontenelle
    fascé de six pièces d’or et de sinople, au lion brochant d’azur, couronné et lampassé de gueules
  • Rousseau (Le) ; Rouxeau (Le)
    Saint-Aignan
    d’azur, à la fasce d’or accompagnée en chef de deux têtes de lion arrachées, et en pointe de trois besans le tout de même
  • Rousseau (Le) ; Rouxeau (Le)
    Diernelez, Keroullé
    d’argent, à trois fasces de gueules
    remarque : Guy Le Borgne donne pour armoiries au Rousseau de Diernelez : de gueules, au croissant d’argent, surmonté d’une fleur de lys de même. Celles que nous avons indiquées plus haut, sont inscrites au manuscrit de la réformalion et au grand Armoriai de 1696.
  • Rousseau (Le) ; Rouxeau (Le)
    Saint-Dridan, la Villepierre, Kerguelen, Bossulan, Rosancoët
    d’azur, à trois soleils d’or ; un croissant de même en abîme
  • Roussel
    les Noës
  • Rousselet (de)
    la Poissonnière
    d’or, au chêne arraché de sinople, englanté du champ
  • Rouvray (du)
    la Voirie, le Bois
    d’azur, à trois merlettes d’or
    remarque : Cette famille portait anciennement le nom de Morel ; en 1516, Auffray Morel le changea pour prendre celui de Rouvray.
  • Rouvré (de)
    d’argent, au sautoir de gueules, accompagné de quatre merlettes de sable
  • Roux (Le)
    le Portzlan, Launay, Trégaric, Penanforest, Kerdaniel, Kerloas, Keropars, Buhart, la Garde, Saint-Rulan, Callouan, Kerleguer, Kerninon, Ruslan, Brescanvel, Kerjan
    écartelé d’argent et de gueules
  • Roux (Le)
    Coëtandoch, Kermedren
    de gueules, à deux molettes d’or en chef, et un croissant de même en pointe
  • Roux (Le)
    Kerbernard, Kerguiomarc’h, Kermadec, Kerasbihan, Mesmeur
    d’azur, fretté d’argent de six pièces ; au chef d’or, chargé d’une quintefeuille d’azur
  • Roux (Le)
    les Aubiers, la Roche, Soulaine
    gironné de huit pièces d’argent et de sable
  • Roux (Le)
    Troabert, le Runiou, Keranroux, Keryvon, Penquer
    parti d’argent et de gueules ; au croissant surmonté de deux étoiles de l’un en l’autre
  • Roux (Le)
    Kerbrezellec, Kervenniou, Kervegant, Kerloazre
    vairé d’argent et de gueules
  • Roux (Le)
    Plumental
    d’argent, au houx de sinople, feuillé de trois pièces
  • Roux (Le)
    d’argent, à trois coquilles de sable
  • Roux (Le)
    Lastille
  • Rouxel
    la Croix, la Ville-Malherbe, Prémorel
    d’azur, à trois molettes d’argent
  • Rouxel
    Ranléon, Perouze, la Morinais, la Grange, la Lande, la Barre, Lescouët, la Vallée, Lanrivan, Quéféran
    d’azur, à trois roussettes d’argent
    remarque : Rousette : poisson du genre squale, vulgairement appelé sur nos côtes chien de mer.
  • Rouxel
    Calhoueix, le Préron, la Maloure, la Fosse
    de sable, à trois coquilles d’argent
  • Rouxel
    la Villehamonnet
    parti, au premier d’argent, au croissant de gueules, accompagné de trois roses de même ; au deuxième d’argent, à trois fasces de gueules, accompagnées de onze étoiles de même, posées, 4, 4, 2 et 1
  • Rouxel
    le Crano
    d’argent, au chef de sable, chargé de trois quintefeuilles du champ
  • Rouxelot ; Rouxelet
    Limoëlan
    d’argent, à trois haches d’armes en pal de sable, 2 et 1
  • Roy (Le)
    la Potherie, Hacqueville, Maussy, la Motte, Bourmont, Neuville, Prouiller, la Chesnay
    d’azur, au chevron d’or, accompagné de trois ombres de soleil, à cinq rayons de même
    origine : Berry
  • Roy (Le)
    la Brosse, Bergerac, la Cordonnaye, la Villegeffroy, Vauxhérault
    d’azur, à l’épervier contourné d’or, surmonté d’une fleur de lys de même
  • Roy (Le)
    Keralno, Mirou
    d’azur, à l’épée d’argent en pal, la pointe en bas
  • Roy (Le)
    le Chatelier
    d’argent, à trois roses de gueules boutonnées d’or
  • Roy (Le)
    Mauperthuis
    d’or, à deux fleurs de lys rangées d’azur
  • Roy (Le)
    de gueules, à la bande engreslée d’argent
  • Royer
    la Poignardière, la Planche, la Motte
  • Royer (Le) ; Rouyer (Le)
    la Louvinière, Tallis
    écartelé, aux 1 et 4 d’argent, à trois pigeons de sable ; au 2 de gueules, à trois gerbes d’or ; au 3 de sable, à trois fusées d’argent en fasce
  • Roz (Le)
    losangé d’argent et de sable, à la fasce de gueules
  • Roz (Le)
    de gueules, à l’épée d’argent en barre, la pointe en haut
  • Rozou
    de gueules plein, au lambel d’or
  • Rozquorel
    d’or, à une quintefeuille d’azur, traversée en bande d’une flèche, le fer en bas de même
  • Ruays (de)
    le Préau, Lesraudière, la Noë, la Martre, la Flandouère, la Guerche, la Vaërie, le Plessix, le Verger
    d’azur, à trois têtes d’aigle arrachées d’or, languées et couronnées de gueules
  • Rucat
  • Ruée (de la)
    Saint-Marcel, la Villemarie, Pontbilly, la Vallière, Beauregard, la Neufville, le Préclos, la Motte, la Houssaye, Héricourt, Kerauvillers, Gournay
    d’argent, à trois branches ou feuilles de rüe de sinople
  • Ruel (du)
    Cesy, Omonville, le Fontenil, la Boissière
    d’or, au lion naissant de gueules
    origine : Normandie
  • Ruellan (de)
    le Rocher, le Portal, Tiercent, la Ballue, Montlouis
    d’argent, au lion de sable armé, lampassé et couronné d’or
  • Ruelle (de la)
  • Ruffault
    Kerhuel, Boisriou, Kermadoret
    d’argent, au sanglier passant de sable
  • Ruffé
  • Ruffier
    Vauruffier
    d’azur, semé de billettes d’argent, au lion de même brochant
  • Ruffy (de)
  • Ruflay (du)
    la Cornilière, le Plessix
    d’argent, au chevron de gueules, accompagné de trois quintefeuilles de même
  • Rullau ; Rullaud
    d’argent, à la croix dentelée de gueules, chargée de cinq étoiles d’or
  • Rumont
    Riplemont
    d’or, à trois têtes de loup arrachées de sable
  • Runiou-Oriot (du)
    d’azur, au chevron d’or chargé de trois étoiles de gueules, accompagné de trois molettes du second
  • Rusquet (du)
    d’azur, au chef d’or chargé de trois pommes de pin de gueules
  • Rye (de la)
    écartelé en sautoir, d’argent et d’azur
  • Ryo
    Quistilic, Kerlast
    d’argent, au sautoir d’azur chargé de cinq annelets d’argent

S

  • Sablons (de)
  • Saffré (de)
    la Jarerie, la Villelambert, la Guerrière
    d’azur, à trois croix fleurdelysées d’or ; au chef de même
  • Sage (Le)
    le Boishulin
    d’argent, au lion de gueules, armé, lampassé et couronné d’or
  • Saguier
    Luigné
    écartelé aux 1 et 4 d’argent, à la tête de Maure de sable tortillée du champ ; aux 2 et 3 d’argent, à l’écureuil de gueules
  • Saige (Le) ; Sage (Le)
    Boisrobert, la Mettrie, la Villebrune, Lourmel, Bourbansais
    d’or, à trois fusées rangées d’azur, accompagnées en pointe d’un croissant de même
  • Saint (Le)
    Kerlechant, Coëtansant, Kerambellec, Longuevel, Trouaz, Kergrist
    d’argent, au lion de sable, accompagné de quatre merlettes de même, trois en chef et une en pointe
    devise : Et sanctum nomen ejus
  • Saint-Amadour (de)
    Guignen, Lisé, Toiré, la Ragotière
    de gueules, à trois têtes de loup coupées d’argent
    remarque : Dont Guillaume de Saint-Amadour, seigneur de Lisé, grand veneur, chambellan et grand maître des eaux et forêts de Bretagne, qui fut fait chevalier par le roi Charles VIII, à la bataille de Fornoue, en 1495. La terre noble de Guignen fut érigée en vicomté, en 1519, en faveur de ce seigneur.
  • Saint-Aubin (de)
    Boquehant, le Seric, la Morandais, les Noyers, la Chateignerais, la Chaussée, le Pineau
    de gueules, à la bande d’argent
  • Saint-Brice (de)
    palé de six pièces d’or et de gueules
  • Saint-Brieuc (de)
    le Guern, la Vallée, Penbulso
    d’azur, au dextrochère mouvant du côté senestre, tenant une fleur de lys d’or
  • Saint-Denis (de)
    Brignen
    d’azur, à la croix d’argent
  • Saint-Denoual (de)
    de gueules, à dix billettes d’or, 4, 2 et 4
  • Saint-Didier (de)
    d’azur, au lion d’argent ; à la bordure de gueules chargée de huit fleurs de lys d’or
  • Saint-Eesn (de)
    d’argent, semé de merlettes d’azur, sans nombre
  • Saint-Eve (de)
    fascé d’argent et de gueules de six pièces
  • Saint-Fussien (de)
  • Saint-Genis (de)
    les Hourmeaux
    d’azur, au chevron d’or, accompagné en chef de deux étoiles d’argent, et en pointe d’un chêne de même
  • Saint-Georges (de)
    d’azur, à trois chevrons d’or
  • Saint-Germain (de)
    Annebec, Saint-Georges, Fontenay, Refunel
    de gueules, au chevron d’argent, accompagné de trois besans de même
  • Saint-Germain (de)
    Larchat
    d’argent, à une bande ondée de sable
  • Saint-Gilles (de)
    Perronnay, le Gage, Romillay, Buat, la Fosse-au-Loup, la Ville-es-Clercs, Beaumanoir, la Durantais, le Plessix, Balunzac, Kersaingilly
    d’azur, semé de fleurs de lys d’argent
    remarque : Hervé de Saint-Gilles prit part à la septième croisade (1248) ; ses armes sont au Musée historique de Versailles.
  • Saint-Gouesnou (de)
    Kervedel, Kerunou
    de gueules, à la fasce d’or, accompagnée de six besans de même
  • Saint-Guédas (de)
    Denoual
    de sable, à douze étoiles d’or, 4, 4 et 4
  • Saint-Hugeon (de)
    d’argent, à la croix de sable ; à la cotice de gueules brochant
  • Saint-Jean (de)
    la Villegoudalan, les Portes
    d’azur, à trois bandes d’argent
  • Saint-Jean (de)
    Sévigné, la Pinelaye, le Clos, le Breil, la Ruchetais, Lablaire, le Chanot, la Villehélie, le Hamotforestier
    d’argent, à la fasce vivrée d’azur ; au lambel de quatre pendants de même
  • Saint-Malon (de)
    le Fresne
    d’argent, à trois écureuils rampants de gueules
  • Saint-Marc (de)
    de gueules, au léopard d’argent, lampassé, armé et couronné d’or
  • Saint-Méen (de) ; Saint-Main (de)
    le Pressouer, le Chastel, la Cordonnaye, le Gué, le Verger, Loraigne
    d’argent, à trois cannes de sable, membrées et becquées de gueules
  • Saint-Meleuc (de)
    Saint-Marinel
    de gueules, à dix roses d’or, 4, 3, 2 et 1
  • Saint-Meloir (de)
    la Coulombière, la Villerobert, Lantillac
    de gueules, à dix molettes d’or
  • Saint-Nouay (de)
    Kergorant, Kerineuf, la Villeneuve
    d’argent, au sanglier passant de sable
  • Saint-Offange (de)
    d’azur, au chevron d’argent, accompagné de trois molettes de même
  • Saint-Pair (de)
    la Jugaudière, Leslay, le Plessix, Saint-Brice, la Landelle, Carlac, Veaujour
    d’argent, à trois losanges de gueules ; au chef de même chargé d’un lion léopardé d’or
  • Saint-Per (de) ; Saint-Pere (de)
    d’argent, à deux bandes de gueules. Alias : de gueules à dix macles d’or rangées, 4, 3 et 3 ; une cotice d’argent brochant sur le tout
  • Saint-Pern (de)
    le Latay, Ligonnier, Champalaun, la Tour, Cohan, le Plessix, le Loup, Brondineuf, Merdrignac, Galpié, Kerguern
    d’azur, à dix billettes percées d’argent
    honneur de la cours : M. le comte de Saint-Pern de Ligonnier le 12/05/1787
    remarque : Hervé de Saint-Pern fit partie de la septième croisade (1248) ; ses armes se voient au Musée historique de Versailles. [3]
  • Saint-Perran (de) ; Saint-Pezran (de)
    Rosangat, Kermault
    de sable, à la croix patée d’argent
  • Saint-Prix (de)
  • Saint-Simon (de)
  • Saisy (de)
    Kerampuil
    d’argent, à trois pigeons (alias : merlettes) de sable
    devise : Qui est Saisy est fort
  • Sajot
    le Plessis
    échiqueté d’argent et d’azur
  • Salarin
    de gueules, à une bande d’argent, chargée de quatre mouchetures de sable
  • Salaun
    Lesquen, Kerjan, Kermoal, Morguen, Kerouandon, la Roche, Keromnes, Kerlas, Gouazvalez
    d’argent, à la hure de sanglier arrachée de sable, défendue d’argent et couronnée d’or
  • Salaun
    Rochlouarn, le Mesquéau
    d’argent ; à l’épée d’azur en pal la pointe en bas, accostée de deux croissants couchés et adossés de gueules
  • Salles (des)
    les Rosais, la Ville-à-l’Asne, la Villethomas, la Ville-au-Hutin, le Bois, la Galonnais, le Coudray
    d’azur, à trois roses d’argent ; au chef cousu de gueules, chargé de trois bandes d’or
  • Sallet
  • Salliou
    Chefdubois
    d’argent, au chevron de gueules, accompagné de trois quintefeuilles de même
  • Salmon
    Kerblois
    d’azur, au chevron d’or, accompagné de trois têtes de lion de même
  • Salomon
    Beaufort, Livernière, les Mortiers
    d’argent, à la bande de gueules, chargée de trois macles du champ, et accostée, vers le chef, d’un lion du second
  • Salou
    Keroulin, Toulgoët
    d’argent, à trois hures de sanglier arrachées de sable
  • Saludem (de)
    Kerosen, Tremaria
    d’or, à trois fleurs de lys de gueules ; une étoile de même en abîme
  • Saludou
    Rosampont
    d’azur, au chevron d’or, accompagné de trois molettes de même
  • Salyou
    Lesmays
    d’argent, au greslier lié en sautoir de sable, accompagné de trois merlettes de même
  • Salyou
    Chefdubois
    d’argent, au chevron de gueules, accompagné de trois quintefeuilles de même
  • Samson
    d’argent, au lévrier rampant d’azur ; à la bordure componée d’argent et de gueules
  • Sandey (de)
    parti d’argent et de gueules, à trois annelets de l’un en l’autre
  • Sané
    de sable, au lion d’argent, accompagné de trois coquilles de même
  • Sanglier (Le)
    d’or, au sanglier en furie de sable
  • Sanguin
    Livry, Santeny, Vegron, le Pont, Chateauderec, Rocquencourt, Montdegris, Villeneuve, Courberon, Fontenay-le-Bel, Volasseaux, Verneuil, Somericourt, Sechelles
    d’azur, à la bande d’argent, accostée en chef de trois glands d’or, et en pointe de deux pattes de griffon de même
  • Sansay (de)
    Lisleboin, Doulay, Saint-Marsault, Keribert, Glaro, Pratmeur, Baudin, la Maignane
    d’or, à trois bandes d’azur, à la bordure de gueules ; à l’écusson en abîme, échiqueté d’or et de gueules
    remarque : Cette maison descend de Gérard, duc de Bourgogne, comte de Ponthieu et de Roussillon. Ses premiers chefs furent comtes de Poitou. C’est par l’alliance de Guillaume, comte de Poitou, avec Agnès, dame de Sansay, que ce nom devint celui de leurs descendants.
  • Santo-Domingue (de)
    la Provostière, Bouverais, Villeneuve, le Bois, Saint-Lazare
    d’azur, à la bande d’or, engoulée de deux têtes de dauphin de même
    origine : Burgos
  • Sarans (de)
    Soulaine
  • Sarsfield (de)
    parti de gueules et d’argent, à la fleur de lys de l’un en l’autre, chargée sur le haut d’une étoile d’azur ; au canton d’argent, chargé d’une main dextre de carnation, en pal
  • Sassier
    d’azur, à trois quintefeuilles d’or
  • Saudrais (de la)
    Mesaubouin
    de gueules, à trois fasces d’or, chargées de trois haches d’armes de sable
  • Saudrais (de la)
    Kergoniou, Kerjiquel, Keroman
    d’argent, au chef de sable, chargé d’un lambel d’or
  • Saussois (de)
    le Jonc
    de sable, à la fasce faillie d’argent, accompagnée en pointe de trois roses de même, tigées et feuillées de sinople
  • Sauvage
    de gueules, à l’aigle éployée d’argent, becquée et membrée d’azur
  • Sauvaget
    les Clos, la Vallée, le Dresnay, la Touche, les Courtillons, la Chapelle, la Hauteville
    de gueules, à la croix patée d’argent
  • Saux (Le)
    Toulancoët
    d’azur, à la croix dentelée d’or
  • Savonnières (de)
    la Bretesche, la Troche
    de gueules, à la croix patée d’or
  • Scaff (de)
    Kergoët
    de gueules, à la croix d’or frettée d’azur
    remarque : Cette maison a donné un grand sénéchal du Léon, au XVIe siècle
  • Scanf (Le)
    Kervelguen
    d’azur, à trois glands d’or, aux coques d’argent
  • Sceaux (de)
    Frontigné, la Rigaudière, la Boverie
    d’or, à trois bandes d’azur, une channe ou grand pot antique d’argent, sur le tout
  • Scelles (de)
    Lestanville, le Clouay, les Saux, Criqueville, Chamballan
    d’argent, au chevron de gueules ; accompagné de trois lionceaux de sable, armés et lampassés du second émail
  • Scot
    Salbery, les Pigrais, Sorieux, Pigornio, Martinville
    d’or, à trois têtes de lion arrachées de gueules, lampassées d’azur
    origine : Ecosse
  • Sculteur (Le)
    d’azur, à trois écus d’argent
  • Sec (Le)
    écartelé en sautoir : aux 1 et 4 d’or, à l’arbre de sinople ; aux 2 et 3 de gueules, à deux têtes d’aigle arrachées d’argent
  • Secillon (de)
    le Cosquer, la Maillassière, le Blanc, Kerfas, la Rochebernard, Beaulieu, la Villeneuve
    d’azur, à trois fusées d’or
  • Segaller (Le)
    la Villeneuve, Mezcouez, Kergomar
    d’azur, au sautoir d’argent accompagné en chef et en flancs de trois quintefeuilles d’or
  • Segur (Le)
  • Sénéchal (Le)
    Kercado, le Bot, Saint-Caradec, Tredunay, Kerguizec, Chateauneuf-en-Goëllo, Maugremieu, Saint-Mauden, la Rivière, les Clos, Pacé, Bonnepart, Broheix, Acigné, Quelen, le Gué, Lisle, Molac, Kergoual, Bizot, Brevalay, Saint-Jean, Pontcroix
    d’azur, à neuf macles d’or, 3, 3 et 3
    honneur de la cours : M. le Sénéchal de Kercado le 22/03/1751 et le 29/03/1777, madame la comtesse de Kercado le 08/02/1784 et le 07/03/1787, M. le comte Alexandre de Kercado, le 16/03/1789, M. le marquis de Molac en 1739, M. le comte de Molac de Kercado, le 10/04/1782, madame la marquise de Molac le 17/12/1786
  • Sénéchal (Le)
    Lezerazien, Rosiliez, Penvern
    de sable, à cinq fusées d’argent accolées en bande, accostées de six besans de même, trois de chaque côté
  • Serazin (Le) ; Sarazin (Le)
    Tremelen, Boterf
    de gueules, à la croix ancrée d’argent
  • Séré ; Sezé
    les Landes
    de gueules, à la sirenne d’argent
  • Serent (de)
    la Rivière, Kerfily, Brambert, Tridiou
    d’or, à trois quintefeuilles de sable
  • Serizay (de)
    les Islaux
    d’azur, à trois croissants d’argent
  • Serré (Le)
    la Porte-Hammonet, Pratelan, Ruault
    d’azur, à six billettes d’argent ; au canton de gueules, chargé d’un croissant d’or
  • Servaude (de)
    la Ville-ès-Cerfs, la Gidonnière, le Boisdurant, la Pierre, Lesmée, la Villeorée
    de sable, à quatre fusées d’or, accolées en fasce
  • Servon (de)
    les Arcis
    d’azur, au cerf sautant d’or
  • Sesmaisons (de)
    la Solcinière, Kermainguy, la Berrière, Tréambert, Trevaly, Malleville, Portechac, la Caillère, Anet
    de gueules, à trois maisons d’or, ouvertes, ajourées chacune de six croisées, et maçonnées de sable
    honneur de la cours : M. le comte de Sesmaisons, le 28/03/1767, M. le vicomte de Sesmaisons le 04/11/1776, Madame la comtesse de Sesmaisons le 01/04/1781.
    remarque : Hervé de Sesmaisons fit partie de la septième croisade (1248), ses armes se voient au Musée de Versailles.
  • Severac (de)
    de gueules, à trois grues d’argent, membrées de sable
  • Sévigné (de)
    le Chastelet, les Rochers, Olivet, le Plessix, Saint-Didier, Bodegat, le Buron, Montmoron, Monmorency, Chemeray
    écartelé de sable et d’argent
  • Sgarric
  • Silguy (de)
    Kerbringal, Keraldanet, Coëthisbescond, Poulhesquen
    d’argent, à deux lévriers de sable, accolés d’argent, l’un sur l’autre (alias : d’argent, au lion de sable, armé et lampassé de gueules, couronné d’or ; accompagné de trois molettes du second)
  • Silvestre
    Kerdidreu
    d’argent, à l’écu de gueules en abîme, chargé d’un croissant d’argent ; à l’orle de six croix recroisettées d’azur
  • Simon
    la Villemoisan
    d’azur, à trois cygnes d’argent
  • Simon ; Symon
    le Creil, Kervion, Kerbringal, Trouillé, Tromenec, Kergounouarn, Kerannot, Kergadiou, la Pallue, Kerouant, Pemez, Poultalec, Keropartz, Bigodou, la Villeneuve, la Bretaignerie, Souchet, Loric, la Chambre, Mauchère, la Cartière, Kermarquer
    de sable, au lion d’argent, armé et lampassé de gueules
  • Simonet
    la Brossinière
    d’argent, au chevron d’azur, accompagné de trois grenades de sinople
  • Siochan
    Trequintin, la Pallue, Prateron, Troguerot, Kerigoual, Saint-Jouan, Keradennec, Kersabiec
    de gueules, au cercle d’or, traversé de deux javelots de même, en sautoir
    remarque : Hervé Siochan fit partie de la septième croisade (1248) ; ses armes sont au Musée historique de Versailles.
  • Slangier (du) ; Stangier (du)
    Kerastin, Chefdubois, Pennanec
    d’argent, à l’anneau de sable environné et touché par cinq fers de lance de même
  • Sohier
    Vaucouleurs
    d’or, au chêne de sinople
  • Sol (de)
    Grisosoles
    origine : Languedoc
  • Solminihac (de)
    Chaune, Laborion
    origine : Gascogne
  • Sorel
    la Gelinaye, Lournon, le Bois-de-la-Salle, Salaun, Latec, Kergroas, la Villeon, la Gestinais
    d’argent, à l’aigle de sable, membrée et becquée de gueules
  • Sorel
    de gueules, à deux léopards d’argent
  • Sorin
    la Ferrière, la Hilière
    d’argent, à quatre mouchetures de sable
  • Soualais (de la)
    Cavaro
    d’argent, au rencontre de cerf de gueules percé au mufle d’une flèche d’or
  • Soulaye (de la)
    Cavaro
    d’argent, au rencontre de cerf de gueules, ayant le mufle traversé d’une flèche d’or en barre, la pointe en bas
  • Soussais (de) ; Soussay (de)
    la Guischardière
    de gueules, à trois coquilles d’or
  • Sparler (Le)
    Coëtgaric
    de gueules, à l’épée d’argent en bande, garnie d’or, la pointe en haut
  • Speaux (de)
    écartelé aux 1 et 4, vairé d’argent et de gueules ; aux 2 et 3 pallé d’or et de gueules
  • Spernot ; Espernot (L’)
  • Splan (Le)
    Leslec’h
    d’azur, à la colombe d’argent, armée et membrée de gueules
    devise : Plaid me déplaist
  • Squiriou (Le)
    d’argent, à deux bandes fuselées de gueules
  • Stanhingant (de)
    Restinois, Escouhel, la Grandville, Souche, Montbrun
    de gueules, au sautoir d’argent
  • Stephnou
    Kerbridou
    d’or, au pin de sinople fruité du champ, aux branches duquel est suspendu un greslier de sable ; le tronc du dit pin accosté de deux merlettes de même
  • Suasse (de)
    Kervegan, Pohon
    d’argent, au chevron d’azur, accompagné en chef de deux pommes de pin de sinople et en pointe d’un loup passant de sable
  • Subovault
    d’argent, au chevron de sable bordé de gueules, accompagné en pointe d’une merlette du second
  • Sugarde (Le) ; Sugarde (de)
    Rosveno, le Moguerou, Boisnat
    d’argent, à la fleur de lys de sable, surmontée d’une merlette de même
  • Sugeres
    de gueules, fretté de vair de six pièces
  • Sumont (de)
  • Surville (de)
    Cillart, Celsmeur
  • Sylvestre
    Kerdidreux
    d’argent, à l’orle de six croix recroisettées d’azur ; à l’écu en abîme de gueules, chargé d’un croissant d’argent

(à suivre...)


[1NdT : Voir Renaud ci-dessus.

[2NdT : Voir Rochaezre

[3NdT : Lire Ligouyer au lieu de Ligonnier