Tudchentil

Les sources sur les gentilshommes bretons

Manoir du Vaumadeuc, en Pléven, possédé à l'origine par les Madeuc, seigneurs du Gué-Madeuc (XV-XVIIe siècles).
Photo A. de la Pinsonnais (2005).

Armorial de Briant de Laubrière A-B (1/7)

Lundi 19 avril 2010, texte saisi par Bertrand Yeurc’h.

Adhérez à Tudchentil !

Notice d'adhésion 2017 à Tudchentil, à remplir et à envoyer avec votre chèque au siège de l'association.

Catégories de l'article

Source

Louis Briant de Laubrière, Armorial breton, 1844.

Citer cet article

Louis Briant de Laubrière, Armorial breton, 1844, 2010, en ligne sur Tudchentil.org, consulté le 22 juin 2017,
www.tudchentil.org/spip.php?article684.

L’armorial a été entièrement normalisé, en particulier les informations relatives aux devises, origines des familles, honneurs de la cours, remarques, et cris de guerre. Les noms des terres possédées sont donnés juste après les patronymes sans les prépositions de/du/d’. Le supplément ainsi que les corrections ont été intégrés dans le corps du texte. l’ordre alphabétique des notices a été rétabli.

(voir le début de l’article)

A

  • Aage (de L’) ; Age (L’) ; Lage
    Kergomo, Frano, Villesmier, la Châtre, Kerigomar, Kergueneven, Volude, Villeneuve, Landry, Runeufve, Beauchêne, Frémeur, Vareille, Moreac, le Rivaut, l’Aage, la Rivière
    de gueules, à l’aigle éployée d’or, becquée et membrée d’azur
    honneur de la cours : Madame la comtesse de l’Aage de Volude, le 10/01/1782 ; M. de vicomte de l’Aage de Volude, le 19/03/1782
  • Abelly (d’)
    d’argent au sanglier de sable défendu du champ ; au chef d’azur chargé d’un croissant d’argent, accosté de deux quintefeuilles d’or
    devise : A Domino factum est
  • Aboville (d’)
    de pourpre, au château flanqué de deux tours d’or, maçonnées et ajourées de sable ; la tour senextre surmontée d’un mât d’or, sur lequel est hissé un pavillon de sinople portant les trois lettres N.L.G., de sable ; franc quartier de comte sénateur de l’Empire
    remarque : le franc quartier de comte sénateur de l’Empire est : d’azur, à un miroir d’or en pal, après lesquel se tortille et se mire un serpent d’argent [1]
  • Abraham
    d’argent à trois jumelles de sable, accompagnées de dix étoiles de gueules rangées 4, 3, 2 et 1
  • Acigné
    la Lande, Fontenay, la Rochejagu, Grandbois, la Touche, Carnavalet, Kernabat, Vitré, Marcillé, Boisjoli, Fontenai, Locat, Guer, Motte-au-Vicomte, Tonquedec, Coëtmen, Tronguidy, Kemperguezenec, Launay, Villemarion, Montjean, Malestroit, Kernevoy
    d’hermines, à la fasce alésée de gueules, chargée de trois fleurs de lys d’or
  • Acres
    les Acres
  • Adam
    Toureault
    d’or à une tour crénelée de sable sommée d’un tourillon de même
  • Adam
    Kermalvezen, Goshamon
    vairé d’argent et de gueules ; à la bordure de sable besantée d’argent
  • Adhemar (d’)
    Montréal
    d’or, à trois besans d’azur
  • Advocat (L’) ; Ladvocat
    la Crochais, la Salle, la Baronnais, le Pont, l’Effandais, Espinal, Dinan, la Lande, la Provostaie, la Vieuville, Larodel
    d’azur, à la bande dentelée d’argent accostée de trois coquilles d’or
  • Agard (d’)
    la Coste
    de gueules, à une molette d’or à huit pointes ; au chef cousu d’azur
    origine : Provence
  • Aiguillon (d’)
    la Juliennais, Montlux
    de sable, à trois quintefeuilles d’argent
  • Aimé
  • Alaix
    d’azur, à trois quintefeuiles d’argent percées d’or
  • Albert
    d’or, au loup ravissant de gueules
  • Alexandre
  • Allain
    la Marre, Livonnière, Penenru, Redin, la Fosse, Rumalec, la Bertinière
    d’azur, au chevron d’argent, accompagné d’un besan d’or en pointe
  • Allaire
    Rabelais
    d’azur, à un pigeon essorant d’argent, accompagné de quatre alérions cantonnés d’or
  • Alleno
    Saint-Allouarn, le Lindreul, la Villeneuve, Kersalio, Penvern
    d’argent, à trois hures de sanglier de sable arrachées de gueules
  • Allerac (d’)
    la Pavoissière, la Fonchais, le Fresne
    d’argent, à l’aigle éployée de sable
  • Amat
    d’argent, à trois têtes de cormorans de sable arrachées et becquées de gueules
  • Ameline
    Cadeville, Trediec
    de gueules, à trois bandes d’argent ; à la fasce d’azur chargée d’un soleil d’or
  • Amphernet (d’) ; Anfernet (d’) ; Enfernet (d’)
    Pontbellanger, Kermadehoa, Amphernet, Montchauvet, Avaugour, le Quesnet, Contrebize
    de sable, à l’aigle éployée d’argent becquée et membrée d’or
    origine : Normandie
    honneur de la cours : François-Michel d’Amphernet, vicomte de Pontbellanger en 1786 ; madame la vicomtesse de Pontbellanger, le 25 janvier 1789 ; M. le marquis d’Ampgernet de Pontbellanger, le 12 novembre 1784 ; et M. le chevalier d’Amphernet de Pontbellanger, le 12 novembre 1784
    remarque : A possédé en Normandie un grand nombre de fiefs. Elle a donné plusieurs chambellans et gentilshommes de la chambre des rois de France, des chevaliers de l’ordre de Saint-Michel et des officiers distingués par leur mérite. On trouve, en 1371, un Richard d’Enfernet, servant en qualité d’écuyer dans la compagnie de Bertrand du Guesclin
  • Amproux
    Pontpretin, Manaye, Salestret, la Massays, le Chatel
    de sinople, à trois larmes d’argent
  • Amsquer
    Kermabon
    d’argent, à cinq losanges de gueules en sautoir
  • Anast
    d’or, à la croix engreslée de sable cantonée de quatre étoiles de même
  • Ancenis (d’)
    de gueules, à trois quintefeuilles d’hermines
    remarque : Chotard d’Ancenis se croisa en 1096
  • Andigné (d’)
    le Bois-de-la-Cour, la Chasse, Montbron, la Grée, la Paucqueraye, la Motte-Bois-Royer, le Sermont-des-Touches, les Riboul, Chazé, Saint-James, la Blancheraye, la Barre, Grandfontaine, la Chaluère, Chavaigne, la Favelière, Saint-Jean, Beauregard, Saint-Malon, Kermagaro, la Marche, Angries, les Essarts, la Trivelaye, l’Espine, la Motte-Serpent, la Haye, le Fauvil, Montjauger, la Millotière, la Rayrie, les Ecottais, Maubuisson, la Gresleraye, Vesins, Pordic, la Raudiere, la Tour-Landry, Rouetz, Hardaz, Fetillé, Bois-Yvon, la Jaille-Goderie, Mayneuf, l’Isle-Briant, Chanjus, Chitray, Bonamour, Eves, la Chesnaye-Laillier, le Perray, la Ville-Monsard, Grandelineuc
    d’argent, à trois aiglettes de gueules becquées et membrées d’azur
    devise : Aquila non capit muscas
    origine : Poitou
    honneur de la cours : M. le marquis d’Andigné, le 02/11/1771 ; M. d’Andigné, le 15/11/1771
    remarque : Jean d’Andigné se trouvait à la croisade de 1190.
  • Andrieux
  • Anger
    le Grand-Pré
    de vair, à trois croissants de gueules
  • Angier
    le Plessix, la Marousière, Montrelais, Lohéac, Crapado, la Rivière, la Chauvelière
    de vair, au bâton de gueules en bande sur le tout. Alias : de sable, à trois fleurs de lys d’or
  • Angoulvent
    Fremeur, la Guérinais
    de sinople, à la fasce d’hermines
  • Anodé
    le Chastelier
    écartelé, au 1 et 4 de gueules, à une fleur de lys d’argent ; aux 2 et 3 d’or plein
  • Ansquer
    Kernilis, Kereven, Parcpoullic
    d’azur, au massacre de cerf d’or
  • Antenaise (d’) ; Anthénaise (d’)
    le Parc-Joulain, la Charlotière, la Pitellerie, Villerai, le Frenai, la Boullaie
    d’argent, à trois jumelles de gueules en bande
    remarque : Hamelin et Geoffroy d’Antenaise se croisèrent en 1191. Leur blason était : d’argent, à l’aigle de gueules à deux têtes, le vol abaissé.
  • Anteville (d’)
    la Cormoraye, la Villejosse
    d’argent, à trois fasces de sable ; au sautoir de gueules sur le tout
  • Apelvoisin (d’)
    Jouinière, Fercé, la Bodinasière
    de gueules, à une herse d’or
  • Apigny (d’)
    d’argent, semé d’ancolies d’azur
  • Apuril
    la Bouexière, Trimur, Lourmage
    d’argent, au lion de sable lampassé et armé de gueules
  • Aradon (d’)
    de sable, à sept macles d’argent
  • Arcembury
    la Toustenaye
    d’argent, à la croix de gueules chargée de quatre coquilles du champ et d’un croissant d’or en cœur ; cantonnée de quatre fleurs de lys de sable
  • Archiver (L’)
    d’argent, à une ancre de sable ; au chef d’azur, chargé d’un croissant du champ, soutenu d’or, à deux fasces de gueules
  • Ardani ; Arcel
    écartelé d’argent et d’azur
    devise : l’honneur y gist
  • Argentaye (de L’)
    d’argent, à une bande vivrée de gueules accompagnée de six merlettes de même, en orle
  • Argentré (d’)
    Montorel, Bellon, Gosne, Chamballan, Orgères
    d’argent, à la croix patée d’azur
    honneur de la cours : M. d’Agrentré le 20/10/1774, madame la marquise d’Argentré le 30/04/1788
  • Argy (d’)
    d’or, à cinq burelles d’azur
    origine : Touraine
  • Armaillé (d’)
    la Contenance, le Bihan, Bourgneuf, la Gouairé, la Perrière
    d’azur à trois molettes d’or
  • Armenec
    d’or, à la fasce d’azur accompagnée de trois molettes de même
  • Arnault (d’)
    d’azur, à la bande d’or chargée de trois losanges de gueules et cotoyée vers le chef de trois étoiles d’argent
    origine : Périgord
  • Arson
    Villanne, les Portes
    d’or, à une herse de sable
  • Artur
    la Motte, Keralio, Pellart, la Gibonnais, Tréquintin, la Villearmois, la Villeamaury, le Stang, Launay, la Vieuville
    d’azur au croissant d’or surmonté de deux étoiles de même
  • Asserac
    gironné d’or et d’azur de huit pièces
  • Aubaud
    Saint-Perran, la Villecouvé, le Verger, la Cormerie, Lorme, la Morandais, la Hautière, Villehates, la Durantais, Saint-Cosme
    d’argent, à l’aigle éployée de sable, armée d’or
  • Aubert
    Savau
    d’azur à une houssette d’argent chargée d’un croissant de gueules
  • Aubert
    Vincelles, Vincelotte, la Ferrière, Pommard, Sauvegenoux, Fontenoy
  • Aubert
    Saint-Gilles
    pallé de six pièces d’argent et de gueules ; une fasce d’azur brochant sur le tout
  • Aubert (d’)
    Langron, Bourgnouveau, Resic
    de gueules, à trois maillets d’or
  • Aubigné (d’)
    la Jousselinière, la Rocheferrière, Tigny, la Touche, les Landes, Guinemer, Chaillou, Marsai, Surimeau, la Salle, Cernay
    de gueules, au lion d’hermines, armé, lampassé et couronné d’or
  • Aubin
    Kerbouchard, le Boisruault, la Fontaine, Botcouart, Grosbois, la Roue, Quercomar, la Chateigneraie, Allain
    d’azur, à la fasce d’or accompagnée de trois croix patées de même
  • Audouin ; Audouyn
    Kernars, Restinois, le Moustoir, Kergus, Keriner
    d’azur, à trois tours d’or
    origine : pays Blaisois
  • Audren
    Kerdrel, Kervinot
    de gueules, à trois tours couvertes d’or, maçonnées de sable
    remarque : Raoul Audren faisait partie de la croisade de 1248, ses armes se voient au Musée historique de Versailles
  • Audren
    Kerentour
    d’or, à une fasce crenelée d’azur
  • Audren
    d’azur, à trois têtes de lévrier d’argent
    remarque : Voy. M. Borel d’Hauterive. Annuaire de la Noblesse pour 1884
  • Auffray
    Guélambert, Villeaubrey, Lescouet, Mesquen, Robien
    bandé d’argent et d’azur de six pièces ; un lion d’or sur le tout
  • Auffret
    la Vieuville, le Cosquer
    d’azur, au chevron d’or accompagné de trois roues de Sainte-Catherine de même
  • Auffroy
    Kerbiic
    losangé d’argent et de sable ; à la fasce de gueules brochant sur le tout
  • Augeard ; Augeard (d’)
    d’azur, à trois jars (ou oies mâles) au naturel
    remarque : diverses branches de cette famille se sont établies en Picardie, en Touraine, en Guyenne, en Périgord et à Paris
  • Augustin
  • Aulnette
    le Plessix-Grenelais, le Boismelleuc
    d’azur, à trois croissants d’argent
  • Auray (d’)
    Kermadio
    losangé d’or et d’azur. Alias : échiqueté d’or et d’azur
  • Autret
    Kermabo, Missirien, Kerguialot, Tremeno
    d’or à cinq burelles ondées d’azur
    devise : Dre ar mor !
  • Auvergne (d’)
    le Coudran
    de sable, à la croix d’argent cantonnée de quatre têtes de loup arrachées de même, lampassées de gueules
  • Auvril
    la Roche, la Chaurière, Lancran, Trevengat
    d’argent, à une chêne de sinople sur une terrasse de même ; au chef cousu d’or, chargé de trois roses de gueules
  • Aux (d’)
    Bournay
  • Avaugour (d’)
    Penthièvre, le Parc, Courtallain, Kergrois, Bellouars, Saint-Laurent, le Bois-de-la-Motte
    d’argent, au chef de gueules
    honneur de la cours : M. le comte d’Avaugour de Bellouars le 02/06/1787
  • Avenel
    Villeneuve, Moinerie, la Hautecour
    de sable, au cerf passant d’or
  • Avenel
    Villeaurant
    de gueules, à trois aiglons d’argent, deux et un
    origine : Normandie
  • Averton (d’)
    burelé d’argent et de gueules
  • Avignon (d’)
    Kertanguy
    de sable, à la croix pleine d’argent, cantonnée au premier canton d’un trèfle de même
  • Avoine (d’)
    la Jaille, Galinnes, la Pommeraye, Gastines, Fougeré
    de gueules, au léopard d’argent
  • Avoine (d’)
  • Avolleuc
    d’azur, à la fasce d’hermines
  • Avrange (d’)
    Kermont
    d’azur, au chevron brisé d’or, accompagné de trois besans de même ; à la champagne cousue de gueules chargée du signe de chevalier de l’Empire
    remarque : le signe distinctif des chevaliers de l’Empire, est une croix de la Légion-d’Honneur d’argent, posée sur une pièce honorable
  • Ayrault
    la Bouchetière
    d’azur, à deux chevrons d’or
     [2]

B

  • Babouin
    la Barolière
  • Bachelier
    le Pinier, Bercy
    d’argent, au pin de sinople terrassé de même
  • Badereau
    Soulans
  • Bahezre (Le)
    Lanlay, Tunangouen, Launay, Mezantan
    d’argent, au lion de gueules, armé et lampassé de sable
  • Bahuno (de) ; Bahuno (du)
    Laume, Linage, Berrien, la Demiville, Allain, le Cosquer, Quirmadehoa, Kerolain, Limoges, Lié, le Saint, le Bois-de-la-Roche, la Porte, le Resto, le Liscoët, Kerliviri, Kerdisson, Penguilly, Persquennic, Lanouëdic
    de sable, au loup passant d’argent, surmonté d’un croissant de même
  • Baillif (Le)
    Saint-Martin, Portsaluden, Lesnevet, la Rivière, Lestrezec
  • Baillif (Le)
    Kersimon
    écartelé d’or et de gueules
  • Baillou (de)
    le Boisdais
    d’or, à deux fasces de gueules
  • Balavenne
    Kerlen, Kervezec, Ballach, Ruellen
    d’argent, à trois fermaux de sable, 2 et 1 ; un annelet de même en cœur
  • Ballue (La)
    d’argent, à trois chânes de sable
  • Baptiste
    Kermabian
    d’or, à trois tours couvertes et crénelées d’azur
    origine : Navarre
  • Barach
    écartelé d’or et d’azur
  • Barberé
    la Bottière, les Comptes
    de sable, à la fasce cousue de gueules chargée d’une étoile d’or, et accompagnée de trois trèfles de même
  • Barberie (de la)
    d’azur, au lion d’or tenant en sa patte dextre une épée d’argent, chargée de trois mouchetures d’hermines de sable
  • Barbier
    Lanvernen, Kerjan, Landauzan, Kerhuon, Kernaou, Kerannou, Kerohan, Kerveatoux, Kergoff, Lescoet, Tromelin, Kercoent, Lanvillers, Fontaineblanche, la Salle, Keraly, Rodalvez, Folezou, Kerbiquet, Languen, Keralet, Kerléan, Lanuzouarn, Kernigouez, Lannorgant, Kernas
    d’argent, à deux fasces de sable
    devise : sur ma vie
  • Barbot
    la Larme, Vieuxchamps, la Perinière, Flavacourt, la Tonnerie, Lorme, le Vieuxchamp
    d’azur, à une croix d’argent cantonnée de quatre lions naissans d’or
  • Barbu (Le)
    le Quiliou
    d’or, au sautoir alésé et fleuronné d’azur
  • Barchou
    Penhoen
  • Bardon
    Malleville
    d’azur, au lion d’or. Alias : de gueules, à trois coquilles d’or
  • Bardoul
    Closneuf, la Villemaillard, la Villedavy, la Reauté, la Massillaye
    d’argent, au limier de sable accompagné de trois molettes de même, 2 et 1
  • Bardoul
    de gueules, au sautoir de vair
  • Bariller
    le Laz
    d’azur, au chevron d’or accompagné de deux cœurs de même en chef, et d’un croissant d’argent en pointe
  • Bariller (Le)
    le Boiscorbin, les Bigottières
    d’argent, au chevron d’azur accompagné de trois trèfles de sinople
  • Barillière
    le Bot
    d’argent, à trois merlettes de sable
  • Barillon
    Bonnefous, le Souloir
    de gueules, à trois barillets d’or cerclés de sable
  • Baron
    le Teya
  • Baron (Le)
    la Perdrillaye, le Coudray, Kerneuf
    d’azur, à trois têtes d’aigles arrachées d’argent
  • Barre (de la)
    le Mortier, Bosseau, la Rencunelière, le Chatellier
    d’azur, à trois fasces d’argent
  • Barrère
    d’azur, à un levrier d’argent colleté et bouclé d’or, assis sur une terrasse de sinople, la patte dextre levée, regardant une étoile d’argent posée au premier canton ; au chef échiqueté d’or et de gueules de trois tires
  • Barrin
    la Galissonière, les Roulliers, Bellornière, le Boisgeffroy, les Moulins, Bassago, la Grande-Guerche, la Bidière, Avoise, Bailleul, la Ragotière, la Roche-Gautron, Vallet, la Bronardière, Mouzillon, Toussigny, les Forges, les Granges, Parcé, Pechenseul, Vincelles, le Pallet, le Clérigo, la Haye, la Pierre, la Martinière, la Lannière, le Boisrouault, la Coignardière, Besso, Fromenteau
    d’azur, à trois papillons d’or
    honneur de la cours : M. le marquis Barrin de la Galissonière, le 06/06/1787 ; madame la comtesse Barrin de la Galissonière, le 25/01/1788
  • Barscaou ; Parscaou
    Botiguery
    écartelé au 1 et 4 de sable, à trois quintefeuilles d’argent ; aux 2 et 3 de sable au cerf passant d’argent
    devise : temporiser
  • Bartage
    le Minihi, Brondusval
    d’argent, fretté d’azur de six pièces ; brisé en chef d’un croissant de gueules
  • Bartz (Le)
    d’azur, au chevron d’or accompagné de deux étoiles d’argent en chef, et d’un croissant d’or en pointe
  • Baruau
    de sable, à deux branches de palme d’argent adossées en pal
  • Basoges (de)
    d’azur, au lion burelé d’argent et de gueules
  • Basserode (de)
    d’azur, au lion d’or armé et lampassé de gueules
  • Bastard (Le)
    Mesmeur
  • Bastard (Le)
    Fontenay
    de sinople, au sautoir dentelé d’argent chargé de deux épées de gueules, passées en sautoir, et accompagné de quatre besans d’or, chargé chacun d’un sautoir de gueules
  • Bastelart (de)
    la Salle
    d’or, au chevron de sinople, accompagné de trois trèfles de sable
  • Batarel (de)
    d’argent, à deux léopards de sable couronnés de même
  • Baud (Le)
    Kerautret, Casteven, Trévegant
    d’argent, à une quintefeuille de gueules
  • Baud (Le) ; Baud (de)
    Kerverien, Breccam
    d’azur, à dix billettes d’or
  • Baudiez (du)
    la Motte, le Rest
    d’or, à trois fasces ondées d’azur (quelques uns ajoutent deux coquilles de gueules en chef) ; au premier canton un trèfle de même
  • Baudin
    écartelé, au premier d’azur plein ; au deuxième de baron tiré de l’armée ; au troisième de gueules, à la proue de vaisseau d’or surmontée de deux étoiles en fasce de même ; au quatrième d’or plein
    remarque : le franc quartier des barons de l’Empire tirés de l’armée se place à senestre ; il est de gueules à l’épée en pal d’argent
  • Baudoin
    la Villebroche
  • Baudran
    les Chatelliers, Launay, les Douets
    d’azur, à une bande d’or accompagnée en chef de trois molettes et d’un croissant de même en pointe
  • Baudré
    la Touche, le Breil, les Portes
    d’argent, à cinq billettes de sables posées en sautoir
  • Baulon
    de vair, au sautoir d’or
  • Bays ; Baye
    la Gohardière, Saint-Jean, les Aubins
    de gueules, à trois boisseaux d’argent chacun chargé de cinq mouchetures d’hermines de sable
  • Bé (du)
    la Garenne
    de gueules, à trois écussons d’argent chacun chargé de trois mouchetures d’hermines de sable
  • Beaubois (de)
    de gueules, à trois étoiles d’argent, deux et une
  • Beaucé (de)
    Sainte-Foy, Montfromery, la Forest, Chambellé, Trocé
    d’argent, à l’aigle de sable becquée membrée de gueules, au bâton d’or brochant sur le tout
  • Beauchesne (de)
    Chevallerais
  • Beaudes
    la Vieuville, Châteauneuf
  • Beaudouin
    Keraudrun
    de gueules, à dix-neuf billettes d’argent ; au canton de même, à une billette de gueules
  • Beaudouin
    la Villeaubois, le Boisollive
    de gueules, à la croix patée d’or
  • Beaufort (de)
    Dinan
    de gueules, à trois écussons d’hermines
  • Beaumanoir (de)
    Plédran, Lavardin, Besso, la Hardouinaye, Merdriniac, la Claye, la Touche-Huet, Montgerval, la Berue, Gennes, la Barre, Villaine, Cheveigné
    d’azur, à onze billettes d’argent posées 4, 3, 4
    devise : J’ayme qui m’ayme ; et depuis le combat des trente : Bois ton sang, Beaumanoir !
    remarque : dont messire Jean de Beaumanoir, chevalier, qui commanda les Bretons au fameux combat des Trente
  • Beaumez (de)
    de gueules, à la croix dentelée d’or
    origine : Picardie
  • Beaumont (de)
    le Breil-Varennes
    d’argent, à trois pieds de biche onglés d’or
  • Beaumont-Rochemure (de)
    écartelé au 1 et 4 de gueules, à la fasce d’argent chargée de trois fleurs de lys d’azur ; aux 2 et 3 d’argent au chevron d’azur
    origine : Auvergne
  • Beaupoil (de)
    Saint-Aulaire
    de gueules, à 3 accouples de chiens d’argent, liés d’azur, en pal
    origine : Périgord
    remarque : Geoffroy et Hervé de Beaupoil prirent part à la septième croisade (1248). Leurs armes se voient au Musée historique de Versailles
  • Beauregard (de)
    Blondeau
    d’argent, à trois pommes de pin de sinople
  • Beauvais
    l’Ecu
    d’azur, à six billettes d’argent ; au chef cousu d’azur chargé de trois targes d’argent
  • Beauvais (de)
    la Chesnaye, la Haye, la Villeblanche, la Gallardière
    d’argent, au lion de gueules armé, lampassé, couronné de sable
  • Beauvau (de)
    d’azur, à quatre lions cantonnés de gueules, armés et couronnés d’or ; une étoile d’azur en cœur
  • Bec (du)
    losangé d’argent et de gueules
  • Becdelièvre
    le Bouexic, Chaigné, le Boisbasset, Saint-Maur, la Brusnelay, Rinchechoux, Hoqueville, Vautiban, Quevilly, Bremare, Quilfistre, Sazilly, Cani, la Leurie, Chavagne, la Motte, le Brossé, Farceau, Fresne, Gribouville, Saint-Georges, le Hertré, le Bosc
    de sable, à deux croix d’argent au pied fiché et treflé, accompagnées d’une coquille de même en pointe
    devise : Hoc tegmine tutus
  • Bechenec
    la Jametière, Bocure, les Fougerais
    de sable, à un lion d’argent, parti d’or à trois merlettes de sable, 2 et 1
  • Becmeur (de)
    Loqueltas, Kerguen, Kergat
    d’argent, au pin arraché de sinople
  • Bedeau
    Launay, l’Ecochère
    d’azur, au chevron d’or, accompagné en chef de trois molettes d’argent, celle du milieu couronnée, et en pointe, d’une massue d’or
  • Bedée
    Malaunay, le Boisbriand, le Boisriou, le Sauldraye, Molans, Belleville, Meurven, Beauchesne, la Metrie, Lebersaye, le Closrouault, les Aunays, le Moulin-Tison, Kersaint, Chefdeville, Launay
    d’argent, à trois massacres de cerf de gueules
  • Bégaignon
    le Rumain, Kergadio, Coetgourden, la Villeneuve, Keradenal
    fretté d’argent et de gueules
  • Bégasson
    la Lardais, les Métairies, la Porte, l’Hebergem, Faouet, la Combe, la Villeguéhart
    d’argent, à une bécasse de gueules
  • Bégassoux (Le)
    Couara, la Charonnière, le Boexay
    d’azur, à trois têtes de bécasse d’or
  • Bégouin
    Beauvais, le Chesnerond
    écartelé au 1 et 4 d’argent, à une fleur de lys de gueules bordée de sable ; aux 2 et 3 d’argent, au croissant de gueules bordé de sable
  • Bègues (Le)
    Vilaines
    gironné d’argent et de sable de huit pièces ; au franc canton de Castille et de Léon
  • Béhic
  • Bel (Le)
    la Clartière, la Jaillière, le Chatellier
    d’or, fretté d’azur
  • Bel (Le)
    Trelnaud, Lestien, la Motte-Rouxel, Lesmen, la Tour, France, la Marche, la Chevallerais, la Gavouyère, les Aunays, Penguily
    d’argent, à trois fleurs de lys de gueules
  • Belaudière (de la)
    Rouet, l’Isle-Rouet, Lescoat
    d’azur, à trois roues d’or
  • Bellangier (Le)
    la Villefevre, la Fontenelle
    de gueules, à une épée d’argent en pal
  • Bellefond (de)
  • Bellière (La)
    d’azur, au chef emmanché de sable
  • Bellinais (de la)
    d’argent, à trois têtes de bélier de sable
  • Bellingant
    Kerbabu
    d’argent, à trois quintefeuilles de gueules
  • Belloneau (de)
    d’argent, à une fasce de gueules
  • Bellot
    la Hunaudais, la Bridais, la Galmelière, la Rivière-Péan, Marthou, Launay, le Maril
    d’argent, à quatre pieds de vautour de sable grilletés d’or, et liés de gueules
  • Bellouant (de)
    Bellouant, la Villefré, le Val, la Minière, le Boisduloup, le Vaujouan, le Bois-de-la-Motte, Trémereuc, Vauniel
    de sable, à l’aigle éployée d’argent
  • Belot
    d’argent, à un paon rouant de sinople, cantonné de quatre mouchetures d’hermines de sable
  • Benazé (de)
    la Contentinaye, Portanger, Listoire, la Grandmaison
    d’argent, à trois croissants de sable
  • Benerven (de)
    Kerbriand, Kerguenet
    d’argent, au chêne de sinople englanté d’or ; au sanglier de gueules passant au pied
  • Benoist
    Crechebaud, Mavere, la Porte
    d’hermines, à trois chevrons de gueules semés de besans d’or
  • Bérard ; la Villeauvoyer, la Hautetouche, la Gussaye
    d’argent, à la fasce de gueules accompagnée de six tourteaux de sable, 3 et 3
  • Bérard
    le Frost, Pontpilly, le Coin, le Verger
    d’argent, à la croix engreslée de sable
  • Béraud ; Bérault
    Estanges, Beauvais, Riou, la Haye, Beaulieu, Change, Aubigny, Lauberdière
    de gueules, au lion passant (alias, loup passant) d’argent, accompagné de trois coquilles de même
  • Berclé
    d’azur, à trois lions léopardés d’or, armés et lampassés de gueules
    origine : Angleterre
  • Berezay
    Kerbriand, la Maison, Kerallan
    d’azur, à une lance d’or en pal, accostée de deux épées d’argent la pointe en haut, garnies d’or
  • Bergis
    d’argent, à deux quintefeuilles de gueules ; au franc canton de même, chargé d’un lion d’argent
  • Bergoet
    Keraliou
    d’argent, au chevron de sable accompagné de trois coquilles de gueules
  • Bernard
    Keraberio, Kerbino, Kerhamon, le Carpon, le Cosquer, Kerameur, Kerhors, Kermeno
    de gueules, à deux épées en sautoir la pointe en haut, accompagnées de deux fleurs de lys, une en pointe et l’autre en chef ; flanquées de deux molettes, le tout d’argent
  • Bernard
    le Breil, la Rivière, la Hussaudière, la Gouberie, la Fosse, Louvrinière, la Frégeolière, la Barre, la Danne, le Ronceray, le Boismarais, de Beaulieu, de Conan, de Courville, d’Estiau, du Joncherai, de Beleuil, de la Cocheray, de Pichardaye
    d’argent, à deux léopards de sable l’un sur l’autre
    origine : Angers
  • Bernard
    Lesmée, Aigrefins, Launay
    d’or, à trois têtes de Maures tortillées d’argent
  • Bernard
    Marigny, Quiperville, les Brosses, Montortou, Beaumont
    d’azur, à trois fasces ondées d’or
    origine : Normandie
  • Bernard
    le Procé, Bazoge
    d’argent, à la bande d’azur chargée d’un croissant d’argent
  • Bernard
    le Prau
    d’argent, à la tour crénelée d’azur soutenue de deux ours rampants de sable
  • Bernier (de)
    d’argent, à la fasce de gueules, accompagnée de six quintefeuilles de même
  • Berry
    Léhay
  • Bertaud
    le Hertray, le Hamel, Pontpierre, la Poissonnière
    d’or, à une bande de sable chargée de trois losanges d’argent et accompagnée de six annelets de gueules posés en orle
  • Berthelot
    Kerbiquet, Sainte-Armel, Kerdoniou, Kergrohant, Halleneau, la Coste, les Rosays, les Vergers, le Rocher, le Grand-Clos, Saint-Ylan, Brangolo, Létiivy, le Gage, la Villebuart
    d’azur, à trois têtes de léopard d’or, surmontées chacune d’une fleur de lys de même
  • Berthelot
    la Villehellio, Kerprigent, la Grosselière, Chambasson, le Brochars
    d’argent, à deux lions l’un sur l’autre de sable
  • Bertho ; Berthou
    la Villejosse, le Lez, Lescoublière, la Canilière, Tromilia, Licantouet, Lescouet, la Vigne, le Reposouer, Tremilly, la Villepierre
    d’or, à l’épervier de sable, la tête contournée, grilleté et sonneté de sable, accompagné de trois molettes de même
  • Berthou
    Kercadoret, les Fontaines, Cassaudry, Kernaudry, Keriou, la Villeaudren, Kerverzio, la Motte, Lannivion
    d’or, à l’épervier de sable, la tête contournée, tenant en sa patte dextre un rameau de sinople, accompagné de trois molettes de sable
  • Bertier
    d’azur, à un bœuf effrayé d’or
  • Bertin (de)
    Avennes
    losangé d’argent et d’azur
  • Bertrand
    la Roterie, Leuzy, la Durantais
    d’azur, à la croix d’argent cantonnée au premier canton d’une tête de léopard de même
  • Bertrand
    Launay
    d’or, au lion de sinople, armé, lampassé et couronné d’argent
    origine : Dauphiné
  • Bertrand-Geslin ; Bertrand
    Geslin
    écartelé au premier d’or à la bande d’azur, chargée de trois étoiles d’argent ; au deuxième de baron pris parmi les maires ; au troisième, d’azur, au vaisseau à trois mâts voguant sur une mer d’argent ; au quatrième, de sable, au casque taré de face d’or, traversé en bande d’une épée haute d’argent
    remarque : le franc quartier des barons maires de l’Empire est à senestre de gueules, à la muraille crénelée d’argnet
  • Beruyer (Le)
    le Tertre-Valence
    d’or, à trois pots d’argent
  • Beschais
    la Villeaubois, Garmeaux
    d’azur, au croissant de gueules, accompagné de trois étoiles de même
  • Beschart
    Saint-Baud, la Chaponnière, la Lande, le Coudray, le Boisauvicomte, la Gouzie, la Chatière, la Villeneuve
    d’azur, à trois bèches d’argent
  • Bescont (Le)
    Kerprigent
    d’azur, à un pélican d’or, en sa piété de même
  • Besnard
    Procy
  • Besné (de)
    la Haye, la Savarrière, la Grandcour
    vairé contrevairé d’or et de gueules
  • Beysit (du)
    le Bray, le Bignon, Ronceray
    d’argent, à la fasce vairée contrevairée d’or et d’azur ; au chef d’azur, chargé de quatre besans d’or ; une molette de gueules en pointe
  • Bidé
    Bidière, la Provosté, la Grandville, le Bois, la Rairie, Reusay, la Rotinière, le Plessix, Cormerais, Chavagne
    d’argent, au lion de sable, armé et lampassé de gueules, accompagné d’un croissant d’azur au premier canton, d’une étoile au deuxième, et d’une autre étoile, toutes deux de gueules, posée en pointe
  • Bien (de)
    l’Espinay
  • Bignon (de)
    Locoziern
    de gueules, à trois macles d’or
  • Bigot (Le)
    Runebezre, Keresoult
    d’argent, à deux fasces de gueules, accompagnées de six quintefeuilles de même, 3, 2 et 1
  • Bigot (Le)
    Kerjegu, Launay, Langle, Coetloury, Kercalvez, Boiglé, Coethoures, Gouescaradeuc
    d’argent, à un écureuil de pourpre couronné d’or
  • Bigot (Le)
    Villenéant
    d’argent, au lion morné de gueules
  • Bigot (Le)
    les Fontaines, les Marais, les Genetais, la Villefrehour, Lourmel, les Salles, Neubourg, Kergariou
    de sable, à trois têtes de léopard d’or
  • Bihan (Le)
    Penélé, Rondour, Kerhalo, la Haye, le Clos, Tréouret, Launay, Kerno
    d’or, au chevron de gueules, issant d’une mer d’azur
  • Bihan (Le)
    Kerellon
    d’hermines, à une quintefeuille de gueules
  • Bihannic
    Kerguerneau, l’Isle, Guiquermeau
    de gueules, à deux dauphins d’or affrontés
  • Billarts (de)
    les Landes, Prémorel
    d’argent, à l’aigle éployée de sable, becquée et membrée d’or
  • Billeheust
    Gourgoux, le Manoir, Beaumanoir, les Loges
    d’azur, au chevron brisé d’argent, accompagné de trois roses de même
    origine : Irlande
  • Billoart ; Billouart
    Kervazegant, Kerlerec, Tremillec, Kerneven, Penamprat
    d’or, à une croix alésée d’azur, surmontée de deux molettes de même
  • Billon
    le Demaine
    d’azur, à un chevron d’or, accompagné de trois billettes de même
  • Binet
    les Tourelles, Andigny, Valmer, Nitrais, Montifray, les Champsblancs, le Plessix-Mareil, Beauvais, Beaud, Blottière, Montmortier, Meilleray, la Musse, Jasson
    de gueules, au chef d’or chargé de trois croisettes au pied fiché d’azur
  • Bino (de)
    l’Islebaussan, Quilinala, Esnoës, la Roberie
    d’argent, à trois têtes de loup arrachées de sable, lampassées de gueules
  • Binolais (de la)
    les Verdiers, la Pollinière, la Motte, la Fauconnière, la Villemalart
    d’or, à la fasce ondée de sinople, chargée d’un cigne d’argent, accompagnée de trois têtes de lion de sable, 2 et 1
  • Bintin (de)
    Bezouges
    d’or, à la croix engreslée de sable
  • Bintin (de)
    le Bodel
    parti d’argent, à trois feuilles de houx de sinople, et de sable, à trois écussons d’or
  • Bintinays (de la) ; Bintinaye (de la)
    la Grignonnaye, Beauregard, la Robetière
    d’argent, à trois bandes de gueules chargées d’une fasce de même brochant sur le tout
    honneur de la cours : M. le chevalier de la Bintinaye le 08/06/1785
  • Biré
    la Segrie, Malnoë, la Jabottière
    d’azur, à la branche de grenadier d’or en fasce, chargée de trois grenades de même ouvertes de gueules, deux en chef et une en pointe
  • Bitault
    le Plessix, le Tertre
    de sable, au chevron d’argent, accompagné d’une molette de même en pointe
  • Bizemont (de)
  • Bizien
    le Lezart, la Motte, la Salle, Kerigomar, Kerhervé, Kermartin
    écartelé au 1 et 4 d’argent, à la fasce de sable accompagnée en chef d’une étoile de gueules et en pointe de deux croissants de même ; aux 2 et 3 écartelé de gueules et de sable, à la croix pleine d’argent
  • Blanc (Le)
    Quingueret, la Motteverte, le Tertre, le Fournel
    de gueules, à trois bandes d’or
  • Blanchard
    le Boisdelamusse, Landinières, la Chapelle, le Blancverger, la Landière
    d’azur, à la fasce d’or, accompagnée de cinq besans de même, trois en chef et deux en pointe. Alias : d’azur, à la fasce d’argent, accompagnée de trois besans d’or, 2 et 1
  • Blanchard
    la Buharais, le Val, Kerpunce, Kergun, Kersit, Keraguer, Launay, Keroman, le Changez, Toulencoët, le Mousterou, la Villedurest, Trébompé, Kerprigent, Biré
    d’azur, à trois croissants d’argent
  • Blanchet
    les Fougerais, la Villanne, le Plessix, Besné, la Pichonnière
    d’argent, à trois fusées de gueules mises en fasce, surmontées d’une fasce jumelée de sable
  • Bléhédan
    d’or, à la croix de gueules cantonnée de quatre molettes de sable
  • Blevin
    Coatbruc, Penhouet
    d’azur, à trois croissants d’or
  • Blinnaye (de la)
    Moreul, la Blinnays
    d’argent, à trois rencontres de bélier de sable
  • Blois (de)
    la Calande
    d’argent, à deux fasces de gueules, chargées chacune de trois annelets d’or
    devise : agere et pati fortia
    origine : Champagne
  • Blonsart (Le)
    les Isles, Kersabiec, la Villeneuve, le Pontanouabzinen, Kervezec, Kertanguy, le Bois-de-La-Roche
    d’or, à la fasce échiquetée de trois tires d’argent et de sable
  • Blossac (de) ; Belossac (de)
    de vair, à une fasce de gueules
    remarque : Les seigneurs de cette maison étaient qualifiés grands écuyers héréditaires de Bretagne (Voy. La Roque)
  • Blouan (de)
    de sable, à l’aigle d’argent
  • Boays (du)
    Brequigny, Blosne, Beaulac, Meneuf, la Sauvagère, Saint-Gilles, Bligné, la Rouxardière
    d’argent, au lion coupé de gueules et de sable, couronné de gueules
  • Boberil (du) ; Boberil (de)
    le Molant, les Aulnays, Ust, l’Isle, la Guischardais, Cherville
    d’argent, à trois ancolies d’azur la tige en haut
    honneur de la cours : M. le vicomte de Boberil de Cherville le 21/01/1788
  • Bocenic (du)
    le Bocenic
    d’argent, à trois croissants de gueules, 2 et 1, accompagnés de sept étoiles de même, posées 3, 2 et 2
  • Bocenic (du) ; Bernard
    d’argent, à deux fasces de gueules
    remarque : anciennement Bernard
  • Bocquant ; Bocan
    les Longrais, la Hegronnière
    d’azur, à une bande d’argent chargée de trois croissants de sable, accompagnée de trois trèfles d’or mal ordonnés
  • Bod (du)
    Poulheriguen
    d’argent, à deux haches d’armes de gueules adossées en pal
  • Bodéan
    la Boullais
    d’argent, à l’aigle de sable surmontée de deux merlettes de même
  • Bodegat (de)
    de gueules, à trois besans d’hermines
  • Bodéru (du) ; Botdéru (du)
    Kerjosse, Kerdreho, Lehenven, le Plessix-au-Rebours, la Touche-Berthelot, Perrote
    d’azur, au chevron d’or accompagné de trois billettes de même
    honneur de la cours : M. le comte de Botdéru le 02/06/1787
  • Bodin
    Lermo, Durdent, Beaurepaire, Blargis, Neufchatel
    de gueules, à deux fasces d’hermines
  • Bodin
    la Pierre
  • Bodoyer
    Kerlivio, Kerveret, Kerjegu
    fascé d’argent et de gueules de six pièces
  • Bodrier
    la Marche
    d’argent, au chef de gueules
  • Bœuf (Le)
    Goasfroment
    de sable, à une rencontre de bœuf d’argent. Alias : de sable, semé de molettes d’or, à la rencontre de bœuf de même
  • Bohic ; Bochic
    Kerpelean
    fascé ondé d’or et d’azur de six pièces
  • Bohier
    Kerbohier, Kerech, le Cosquer, Belair, Coatanhay, Trébéron, Pratenlouët, Kersuria, Penchrearch
    d’or, au lion d’azur
  • Bois (du) ; Coat (An)
    Coetsaliou
    de gueules, au chêne arraché de sinople, accosté de deux croisettes d’argent
  • Bois (du)
    Cozlen
    d’or, à deux fasces ondées d’azur surmontées d’un arbre de même
  • Bois (du)
    le Dourdu, Tresséol, Bruslé
    d’argent, au lion d’azur armé lampassé de gueules
  • Bois (du)
    la Ferronnière
    de gueules à trois coutelas d’argent en pal, la pointe en bas
  • Bois (du)
    Kerhuel, Kerberiou, Keropars
    d’azur, à la cotice d’argent accostée en chef d’une étoile d’or, et en pointe d’une quintefeuille de même
  • Bois (du)
    la Provostière, la Grée-Marolle, Lintraux, la Motte, le Boistesselin
    d’azur, à trois trèfles d’argent
  • Bois (du)
    Kerlosquet, Beuzit
    d’argent, au cyprès de sinople
  • Bois (du)
    Breniguant, Goazvenou
    d’argent, à un rameau de palmier de sinople en abîme ; accompagné de trois quintefeuilles de gueules, 2 et 1
  • Bois (du)
    écartelé d’argent et d’azur, à trois têtes de lévrier de gueules l’un dans l’autre
  • Boisbaudry (du)
    Trans, la Cherbaudière, Saubois, la Plesse, Langan
    d’or, à deux fasces de sable, la première chargée de trois besans d’argent, et la deuxième de deux
    remarque : un membre de cette famille a fait ses preuves de noblesse au cabinet de l’ordre du Saint-Esprit, pour monter dans les carosses du roi. La révolution l’a empêché de jouir de cet honneur
  • Boisbéranger (du)
    la Jousserie, la Meslinière, la Salle, Beauvais, le Lierre, Boismarie, Clivey
    d’or, à la bande de gueules
  • Boisberthelot (du)
    le Boisberthelot
    écartelé d’or et de gueules
  • Boisbilly (du)
    la Villehervé, Fornebulo, Vaurido
    de gueules, à neuf étoiles d’or, 3, 3 et 3
  • Boisbilly (du)
    Bodifié, le Resto
    de gueules, à cinq molettes d’or, 3 et 2
  • Boisbintin (du)
    d’argent, à neuf fers de cheval de gueules rangés, 3, 3 et 3
  • Boisbouessel (du)
    le Fossé-Raffray, Lanuit, Lopriac, Morlen
    d’hermines, au chef de gueules chargé de trois macles d’or
    devise : Soli gestant insignia fortes
  • Boisdavid (du)
    la Botardière-Hedrieux
    d’argent, à un chêne de sinople englanté d’or, posé sur une terrasse de sinople, et auquel sont attachées deux harpes de gueules, une de chaque côté
  • Boisdelassalle (du)
    Lannouedic, Kerguen, Roquedas, Kerpicart, Bougon
    vairé contrevairé d’or et d’azur ; au chef de gueules chargé de trois croissants d’or
  • Boisdulié (du)
    de sable, au chef d’argent, denché de gueules, chargé de trois coquilles de même
  • Boiséon (de)
    Lanmeur, Chefdubois, Coëtinisan, Dinan, Marcé, la Bellière, Kerandron, Kerouseré, Coatlès
    d’azur, au chevron d’argent, accompagné de trois têtes de léopard d’or
    devise : Talbia !
  • Boisfaroge (du)
    losangé d’argent et d’azur
  • Boisgardon (du)
    d’argent, au sautoir de sable cantonné d’un croissant de gueules et de trois étoiles de même ; au chef de sable, chargé de trois annelets d’or
  • Boisgleslin (de) ; Boisgeslin (du)
    Pontrivily, la Noëmain, la Toise, Meneuf, Cucé, la Villemarquer, la Villeaubert, Kerdu, le Bot, Kersac, Kerlabour, Roscoët, Kergomar, Keruram, Kervach, la Villebalin, Bellefontaine, Kerdouadan, Kerbezrade, la Longraye, le Pommet, la Villejocelin, Levenereuc, le Boisglé, la Bouexière, la Chesnaye
    écartelé au 1 et 4 de gueules, à la molette d’argent ; aux 2 et 3 d’azur plein
    honneur de la cours : M. de Boisgeslin, le 10/02/1750, M. de Boisgeslin, gentilhomme de la marche du roi, le 10/09/1760, Madame la marquise du Boisgeslin, le 27/04/1788
  • Boisguéhéneuc (du)
    Menevin, la Vallée, le Cleyo, la Babinais, Bonnefont, la Boyrie, la Villerio, la Villéon, le Bouenaye, la Cour-de-Boué, Kerminguy, Méras
    d’argent, à l’aigle impériale de sable becquée et membrée de gueules
    devise : Garantez ar guiriones
  • Boisguy
    d’azur, à une fasce d’argent chargé de trois roses de gueules
  • Boishalbran (du)
    Beauvais, Beauchêne, le Moulin
    de sable, à deux épées d’argent, passées en sautoir la pointe en bas, la garde d’or
  • Boishamon (du)
    le Plessix
    d’argent, au léopard lionné de sable, armé et lampassé de gueules
    remarque : Avant 1449, cette famille portait le nom de Grattemy
  • Boisjean
    de gueules, au chevron d’argent, chargé de trois tourteaux de sable
  • Boislebon (du) ; Boislebon (de)
    le Change, Echange
    de gueules, à un dextrochère d’argent, mouvant d’une nuée de même, tenant une épée flamboyante aussi d’argent, la garde et la poignée d’or ; au chef de sable chargé de trois étoiles d’argent
  • Boislève (de) ; Boysleve (de)
    le Plessix, Chamballan, le Planty
    d’azur, à trois sautoirs alésés d’or, deux et un
     [3]
  • Boisorhan (du)
    Noyal, la Rigaudière, le Boisjolly, la Mettrie, la Sicaudais
    de sable, au sautoir d’argent
  • Boispéan (du)
    la Seguinière
    écartelé au 1 et 4 d’argent, semé de fleurs de lys d’azur ; aux 2 et 3 d’argent, fretté de gueules de six pièces
  • Boisriou (du)
    Boisgerbault, la Brousse
    fretté d’argent et d’azur de six pièces
  • Boistravers (du)
    d’argent, chevronné de gueules
  • Boixière (de la)
    Rulazarou, Keramoal
    d’argent, à la croix patée d’azur
  • Boixlehoux (du)
    Vandel, Procé
    fretté d’argent et de sable de six pièces
  • Boju
    la Meslenière, la Joue
    d’azur, à trois quintefeuilles d’argent
  • Bollan (du)
    la Villéan
    d’argent, à trois fasces d’azur
  • Bonfils
    la Villeaufebvre, la Porseray, la Rivière
    de gueules, à six besans d’or, 3, 2 et 1
  • Bonin
    le Courpay, la Villebouquais
    d’azur, à la fasce d’or, accompagnée de trois têtes de femme d’argent
  • Bonnaire (de)
    d’or, à un lion léopardé parti de gueules et de sinople
  • Bonnefous (de)
    Kerdoual
    d’azur, à un cerf arrêté d’argent
    remarque : M. de Bonnefoux, capitaine de vaisseau, ancien préfet du 1er arrondissement maritime, officier de la Légion-d’Honneur et baron de l’Empire, porte : d’azur à trois rocs d’argent, au franc quartier de baron préfet
  • Bonnexie (de)
    Champel, la Briennaye
  • Bonnier
    la Coquerie, la Gaudinais, Champagné, la Chapelle, les Grées, la Mottais
    d’argent, à trois trèfles de sinople
  • Bonnier
    Brenolou
    d’argent, à trois merlettes de sable
  • Bonnin
    Chalucet, Morvaux, Messignac, Montaumar, la Gort, Moreneau, Bahardy, Montrevaux
    de sable, à la croix dentelée d’argent
  • Bonsens (de)
    Courcy, les Epinays
    d’argent, à une fasce de gueules chargée de trois croisettes d’argent, et accompagnée de six merlettes de sable, trois en chef, trois en pointe rangées deux et une
  • Bonté
    écartelé au 1er d’azur, aux quatre drapeaux d’or croisés en sautoir ; au 2ème de baron tiré de l’armée ; au 3è de sable au pélican en sa piété d’argent ; au 4è d’azur, au chevron d’or accompagné de trois quintefeuilles d’argent
    remarque : le franc quartier des barons de l’Empire tirés de l’armée se place à senestre ; il est de gueules à l’épée en pal d’argent
  • Borel
    Bienville, Botmont
    de gueules, à la bande d’azur chargé de quatre pièces de vair renversées ; accostée de deux lions d’or
  • Borgne (Le)
    la Villebasse, la Cholière, Languenais, Vignac, Launay, la Villebalain, Mesmeur, le Bec, Grandmesnil, Anguignac, les Rivières, la Bouexière, Quilialan, le Colombier, les Jardins, Villeneuve, les Bignons, Crecheren, Liffrat, Saint-Hillac, Kerven, la Maisonneuve, le Tertre, Coatenevez, Kersalais
    d’argent, au chef endenché de gueules
  • Borgne (Le)
    Lesquiffiou, Kermorvan, Coatluzec, Kervidiou, la Motte, Keraliou, Kerlezerei, Villette, Gouesven, Treuscoët, Lorville, la Marre, Trevalot, Trevidi, Kerneguez, Treville, Tregouret, la Villeguérin, le Carpont, Kerusoret, la Tour, le Boisbrun, Mesprigent, Kernidouez
    d’azur, à trois huchets d’or liés et virolés de même
  • Bosc (du)
    Quemby, Saint-Tudy, le Boistiden
    d’argent, au loup passant de sable armé et lampassé de gueules
  • Boschet (du)
    le Quesnil, le Quinet, le Quiel, le Couëdic
    d’azur, à deux levrettes d’argent colletées de gueules bouclées d’or
  • Boschier
    Ourxigné, la Villehalé, la Villechupelé
    d’azur, à la fleur de lys d’or au pied nourri ; deux lys au naturel sortant d’entre ses branches
  • Bosquen ; Bosquien
    la Villebalenger, la Villebelot, Bourgneuf, Coulombier, le Pont, Lanoë, la Cloture, la Villeneuve
    d’or, au lion de gueules armé, lampassé et couronné de sable
  • Bossart
    la Fresnaye, la Rossignolière, le Clos, les Verrières
    d’argent, à trois croissants de sable, accompagnés en chef d’un fresne arraché de sinople
  • Bot (du)
    d’argent, à deux haches d’armes adossées de sable
  • Bot (du)
    Runaudren
    d’argent, à la fasce de sable accompagnée de trois merlettes de même
  • Bot (du)
    le Lochan, le Keranfao
    d’argent, à la fasce de gueules
  • Bot (du)
    Kerbot, le Grego, l’Isle, Rhuys, Keralvé
    d’azur, au chevron d’or accompagné de trois quintefeuilles d’argent
  • Bot (du)
    la Villepelote, Talhouet, la Grignonnaie, Cran, Pluherlin
    d’azur, à trois quintefeuilles d’argent
  • Boterel
    Montelou, la Provotaye, Boisgeffroy, Ficte, le Chesnay, la Villaudon, la Marche, Bedée, les Couroyers, le Plessix, le Coudray, la Prioulaye, la Pinelaye, la Bretonnière
    d’azur, au chevron d’argent accompagné de trois croix patées de même
  • Boterel
    Mouillemuse
    d’argent, au lion morné de sinople
  • Botguenal
    d’argent, à deux chevrons de sable
  • Botherel
    la Villegeffroy, Kerbern, le Perran, Quenguinon, Beauvais, le Verrin, Saint-Denis, la Chesnaye, Kervenal, le Tertrelet
    de gueules, à la croix d’or patée, vidée et pommetée de même
    honneur de la cours : M. le vicomte Botherel de Quintin le 07/11/1785
  • Botherel
    Apigné
    d’argent, à dix ancolies d’azur soutenues de gueules, les tiges en haut, posées 3, 2, 3, 2
  • Bothon
    le Stangier
    d’argent, à la branche de sinople posée en bande
  • Botigneau
    d’azur, à l’aigle éployée d’or
    devise : A l’adventure !
  • Botlavan
    d’argent, à l’aigle de sable, accompagnée en chef de trois cœurs d’azur
  • Botloré
    Kervallanec
    de gueules, à un dextrochère d’argent mouvant du côté senextre de l’écu et tenant un rameau de sinople
  • Botloy
    le Val, Kerguistin, le Billo, Kervenio, Kercoat
    écartelé d’or et d’azur
  • Botmeur (de)
    Rosmeur, Kerynaire, le Quellenec, Kerguelen, Kerobisan
    écartelé au 1 et 4 d’or, au lion de gueules armé d’azur ; aux 2 et 3 d’argent, au lion de gueules
    remarque : les Botmeur étaient voyers héréditaires de la ville de Quimper
  • Botmiliau (de)
    Kermedec, Kerhors, Kerveno, Villeneuve
    d’azur à trois cloches d’argent bataillées de sable
  • Botteuc (Le)
    Coessal, Kergonnant, Hautbois, la Chateigneraye, Lissac, la Cruaudière, Freurs, Belleau
    de gueules, à la croix d’argent cantonnée de quatre étoiles de même
  • Bottey (Le)
    Montgautier, Montorin, Vauhias
    de sable, à trois aiglons d’argent
  • Bottily
    d’or, à trois bandes de gueules
  • Bouan
    la Grignardais, l’Escoublère, Noyal, Eancé, la Hauteville, les Hayes, la Villemain, Chefdubois, la Villetrechen, la Villehervé, le Plessix-Pillet, Montmorel, Chateaubourg, le Chalonge, le Coudray, Tizé, Lorigissière, la Landelle, Bréfeillac, la Bernardais
    d’argent, au chevron de sable, accompagné de trois têtes de loup de même, armées et lampassées de gueules 2 et 1
  • Bouays (du)
    Puymauguer, Couaybouc, le Mottay, la Martinière, la Chaigne, Langouet, Saint-Gondran, la Prevostaye, la Brosse
    de sable, à la fasce d’argent bordée de gueules
  • Bouays (du)
    le Boichesnel, le Boisrobert, la Bégassière
    de gueules, à la croix d’argent cantonnée de quatre croissants de même
  • Bouays (du)
    Langottière, les Chapelles, Valessays, le Tertre-Costardais
    d’argent, semé de pointes de sable ; à la branche de chêne d’azur, chargée de six glands de sinople
  • Bouchart
    Menival, la Grandville
    de gueules, au lion d’or
  • Bouchaud
    d’argent, au chevron d’azur accompagné en pointe d’une moucheture d’hermine de sable ; au chef cousu d’or chargé de deux roses de gueules
  • Boucher (Le)
    l’Espinay
    d’argent, à trois palmes de sinople 2 et 1, les deux du chef adossées
  • Bouchet (du)
    de sable, à une croix engreslée d’argent
  • Bouchet (du)
  • Bouczo
    Kercaradec
    d’azur, à trois besans d’or en bande, côtoyés de deux cotices de même
    origine : Bourgogne
  • Boudin
    Longpré
    d’or, à une fasce de sinople accompagnée de trois trèfles de même 2 et 1
  • Boudin
    Tromelin, Lanuguy
    de sable, à l’épée en pal d’argent la pointe en haut, surmontée de deux étoiles d’or
  • Boudoul (Le)
    Perros, Kerfedon, Créannic, Bodory, Kerizec
    d’or, à deux jumelles de gueules accompagnées de six molettes de sable, 3 en chef et 3 en pointe (alias, rangées, 2, 2 et 2)
  • Bouedrier (du)
    d’argent, au chevron de sable, accompagné de trois tourteaux de gueules
  • Bouessel
    la Villebouchart
    d’argent, à trois boisseaux de sable
  • Bouetiez (du)
    Kerorguen, Kerlan, Kersené, Quellenec, Saint-Nudec, Kerauclauf
    d’azur, à deux fasces d’argent, accompagnées de six besans d’or, 3, 2, 1
  • Bouetoux (Le)
    Lambaudais, Bergerac
    d’argent, à l’aigle impériale de sable
  • Bouexic (du)
    la Chapelle, le Pinieuc, la Villefrégond, la Feronnaye, Campel, le Val, la Heslardière, Launay, Brémont, la Touche, la Driennais, Châteaublanc, Guichen, les Forges, la Roche
    d’argent, à trois pins de sinople
  • Bouexic (du)
    la Jouardais
  • Bouexière (de la)
    la Villejouan, le Pontaumarais, le Tertre, le Clos, la Noë, la Rivière, la Villetanet, la Villeneuve, la Vlleboterel, Pomais, la Villeferé, Saint-Laurent, la Mettrie
    d’argent, à deux fasces nouées doublement de gueules
    remarque : Ce nom s’écrit de plusieurs autres manières. Nous avons cru devoir conserver l’orthographe employée à la réformation de 1668
  • Bouexière (de la) ; Boessière (de la)
    Lannuit, Kerazlouant, Kerguizien, Kerlevaret, Kernivinem, Trehalant, le Relais, Cressalles, Rosveguen, le Bot, Kervené, la Longueville, Kerret, le Cosquer, Troileur, Chambors, Kergozou
    de sable, au sautoir d’or
  • Bouexière (de la)
    la Fontaineplate, Restolles, Bonabry, Mettrie
    de gueules, à 7 macles (alias : merlettes) d’or, 3, 3 et 1
    devise : Tout en paix
  • Bouexière (de la)
    Brantonnet, la Motte
    d’azur, à trois bandes de gueules
  • Bouexière (de la)
    la Fosse-au-Loup, Montfort, Chalopinaye, la Ballue, la Villeclerc, la Mettrie-au-Louet, la Motte-l’Abbé, la Rogerais, Hautmanoir, la Vegessays
    d’argent, au buys arraché de sinople
  • Bougrenet
    la Rouaudière, le Boisrouauld, Tocquenay
    d’or, au lion de gueules chargé de macles d’or
    remarque : un membre de cette famille a fait ses preuves de noblesse devont les généalogistes du roi, pour monter dans ses carrosses, mais la révolution la privé de cet honneur
  • Bouillant
    la Vallée, les Antes, Brambiller
    d’argent, à l’aigle impériale de sable
  • Bouiller
    Rochglass
  • Bouilly (du)
    les Portes, la Morandais, la Provostais, Treby, Resnou, la Villemorin, Saint-Saudien
    d’azur, à la bande d’argent accompagnée de deux croissants de même
  • Bouin ; Bouyn
    Rains, Cassé
    d’azur, au lion morné d’or accompagné en chef de deux canettes de même
  • Boulans
    d’argent, à trois croissants adossés de gueules
  • Boulaye (La)
    Kerlivio, Kerveret, Kerjegu
    de sable, à trois têtes de lévrier d’argent, colletées de gueules, garnies d’un anneau d’or
  • Boulaye (La)
    Guernauchanay
    de sable, au cygne d’argent, becqué et membré de gueules
  • Boullanger
    la Chatillonaye
  • Boullanger
    la Villeaubois
    d’azur, à une fasce d’or accompagnée en chef de deux étoiles et en pointe d’une rose de même
  • Boullay (du)
    la Sénéchallais, la Chevallerays, les Barres
    d’argent, à la croix dentelée de sable, cantonnée de 4 croissants de gueules
  • Boullays
    Kerdréhan
    de gueules, à la croix pleine d’argent, accompagnée de trois quintefeuilles de même, 2 et 1
  • Boullays
    Saint-Sauveur, Rusverec, Runelec
    d’azur, à trois croissants adossés d’or
  • Boullé
    écartelé au 1 d’or à l’œil ouvert au naturel, radié d’azur ; au 2, de baron préfet ; au 3, de pourpre à la balance d’or ; au 4, d’hermines plein
    remarque : le franc quartier de baron préfet de l’Empire est : de gueules à la muraille crénelée d’argent, surmontée d’une branche de chêne de même
  • Boullleuc
    Saint-Grégoire, la Villeblanche, le Chesne
    d’azur, à l’épée en bande d’argent, surmontée d’un poignard de même en pal
  • Boulloing (Le)
    Villeneuve, Crégariou, Pratenvern, Troïra, Kermarquer, Kerbellec, Kerfou, Pontamy
    d’or, à neuf billettes de sable, 3, 3, 2, 1, accompagnées d’une coquille de gueules, au premier canton
  • Bourayne (de)
    d’argent, au chevron de gueules, accompagné de 3 croissants d’azur, 2 et 1 ; au chef d’or chargé d’une ancre en pal de sable
  • Bourdais
    Bourdais, la Marière
    d’azur, à une bande d’or accompagnée en chef d’une étoile d’argent, et en pointe d’un buste humain de carnation
  • Bourdin (Le)
    Lessarts, la Guerrivière, Leshors, Branday, Tournetonneau, le Fief, la Poulfrière
    d’argent, à l’aigle de sable
  • Bourdon
    le Plessix
    de sable, à trois bourdons d’or
  • Bourdonnaye (de la)
    Valmarquer, Coëttion, Kerosset, Brats, la Salle, Boishullain, Rengervé, Coëssal, la Hunelaye, la Boirie, Beaulieu, Liré, la Tourmelière, Gassily, Trefalégan, Coëtéon, Renléon, Cordemaye, les Bouëxières, la Motte-Jaquelot
    de gueules, à trois bourdons en pal d’argent
    honneur de la cours : M. de la Bourdonnaye de Liré, le 17/08/1756 ; M. de la Bourdonnaye, le 21/01/1769 ; Madame la marquise de la Bourdonnaye, le 23/12/1781 ; Madame la vicomtesse de la Bourdonnaye, le 11/01/1786 ; Madame la marquise de la Bourdonnaye, le 14/03/1786
  • Bourgblanc (du)
    la Mance, Pennanrun, Keranroux, Larmanec, Grandpré, Kerlosquay, Clérin, Beaurepaire, Kervabasq, la Villenizan, Kermel, Apreville, le Poulfan
    de gueules, au château d’or
  • Bourgeois
    d’argent, à trois étoiles de gueules, 2 et 1, accompagnées de trois feuilles de laurier de sinople, mal ordonnées
  • Bourgneuf (de)
    Cussé
    d’argent, à un sautoir de sable ; au franc quartier de gueules, chargé de deux poissons, rangés en fasces d’argent
  • Bourgneuf (de) ; Bourgneuf (du)
    le Bignon, Chantournemine, Grandclos, Closneuf
    d’azur, à quatre fusées d’or en pal
  • Bourgoin ; Bourgoing
    Villecourt
    coupé d’or et d’argent, au fermail d’azur percé de 6 clous de même, accompagné de quatre roses de même, deux en chef et deux en pointe
  • Bourgoin
    Villers
  • Bourgon (de)
    la Motte-Tatoux
    de gueules, à trois écussons d’or, chargés chacun d’une bande d’azur
  • Bourgonnière
    le Coulombier
    de gueules, au chevron d’or, accompagné de trois croissants d’argent
  • Bourke
    Burgk
    d’or, coupé d’hermines, à la croix de gueules cantonnée de 4 croissants d’or sur le tout
    devise : A cruce salus
    origine : Irlande
    remarque : Cette famille est, sans contredit, l’une des plus anciennes de toute la chrétienté. Si l’on en croit Lodge, auteur anglais, dans son livre de la Pairie en Irlande, elle descend en ligue directe de Charlemagne, roi de France en 800. La maison de Bourke (alias Burk, Burke, Burgh, Bourk, Bourg ou Burgo) a eu des représentants en Irlande. Angleterre, Normandie, Bourgogne, Dauphiné, Nivernois. Champagne, Vivarais, Gascogne, Languedoc, Bretagne, etc. Les de Bourgh d’Irlande sont qualifiés premiers pairs du pays. Les armoiries des diverses branches de cette illustre maison ont varié, ainsi que leurs devises, dont voici les principales : virtute duce, pour les de Bourg de Ternay ; une Foi, une Loi, un Roi, pour les de Bourg, premiers pairs d’Irlande, les seigneurs de Saint-Albans et les de Bourg du Languedoc ; Lilium inter spinas, pour ceux établis en Champagne et Nivernais ; A cruce salus, devise de la branche élablie en Bretagne, était aussi celle de Jean de Bourke, chevalier, lord, vicomte de Mayno et baronnet d’Irlande.
  • Bourné (du)
    Lannedec
    d’argent, au chef d’azur chargé de trois macles d’or
  • Bourseul (de)
    Saint-Trial
    d’argent, à la fasce de gueules, accompagnée de six molettes de même, 3 et 3
  • Boussineau
    la Paticière
    d’azur, à trois mondes croisés d’or, chargés chacun d’une fasce de sable
  • Bouteiller (Le)
    Maupertuis, les Landes, la Giraudais, les Blerons, le Chastenay, Lanville
    d’argent, à la bande fuselée de sable
  • Bouteiller (Le)
    la Gautraye, Lessart
    d’argent, à dix-sept coquilles de sable rangées, 6, 5, 4, 2
  • Bouteville (de)
    le Faouet
    d’argent, à cinq fusées de gueules posées en fasce
  • Boutier
    Châteaudacy, la Haye-Boutier, Launay-Blot, Seven, Giff, Lagrinaudaie, Tourneville, Chateaufort, Fontaine, Lambouré, la Hirlaye, Boihamon, le Driors
    gironné d’hermines et de gueules de six pièces
  • Boutouiller (Le)
    Keremez, Kerouan, Mescanton, Rochglas, Kerochiou
    losangé d’argent et de sable ; une coupe couverte d’or en abîme
  • Boutouillic (de)
    la Porte, Kerbrezel, Castelgal, Castello, Kergatouarn, la Villegonnant, Guergelin, Palevart, Kerlan, Keroman
    d’argent, à trois feuilles de houx de sinople
    remarque : Cette maison jouissait dès le XIVe siècle de tous les privilèges de la noblesse. Jean de Boutouillic est inscrit au rôle des nobles de l’évéché de Vannes, paroisse de Lignol, territoire d’Hennebon. Jean II, son fils, comparut aux réformations de 1426, 1443, 1448, et à la monstre des gentilshommes de l’évèché de Vannes, qui eut lieu en 1477. Son fils, Constantin de Boutouillic, fut employé à la réformation de 1513. Depuis cette époque les de Boutouillic ont obtenu deux arrêts de maintenue, le premier en 1730 et le second en 1742. Ils sont alliés aux Le Texier, de Kervenozael, de Kerambris, Le Livec, Eudo, Briant de Kervagat, etc.
  • Bouvans (de)
    Cirié, Curdafray, Chastenay, Saint-Julien, le Val, Rougemont, Chastillon, Saint-Pierre, Michaille, Boisruffier, le Boisdelaroche, Keradenec, Lesians
    de gueules, à la croix dentelée d’argent
    devise : Plus n’est possible
    origine : Savoie
  • Bouverel
    de gueules, à trois molettes d’argent, 2 et 1
  • Bouvet-Hamon
    d’argent, à la fasce d’azur, accompagnée de trois macles de gueules
  • Bouvier
    d’argent, à trois têtes de chèvre de sable, vues de face, arrachées de gueules
  • Boux
    le Teil, la Gaudinière, Varennes, les Aulnaux, les Barres, Louvardière, Saint-Mars, Bougon, les Canières
    d’or, au sautoir de gueules, accompagné de 4 merlettes de sable
  • Bozec (Le)
    Languénan
    de sable, à l’aigle éployée d’argent ; au bâton de gueules brochant à dextre sur le tout
  • Bozec (Le)
    Tredillac
    d’argent, à la tour de gueules
  • Brandin
    Belestre, le Tallus, les Isles, Belair, Allerac
    d’argent, au lion de sable la queue nouée, armé, lampassé, couronné de gueules
  • Brandonnier (Le)
    Kergiguel, Saint-Jean, Villeneuve, Quellenec
    de sinople, à trois pommes de pin d’or
  • Brangays
    Launays, la Villejuhel
    de sable, au sautoir d’argent, accompagné de 4 fermaux de même
  • Brasdasne
    les Bignons, la Cottinais
    gironné de dix pièces d’argent et de gueules
  • Bréal
    le Perray, le Plessix, Bintin, le Chesnay, l’Estang, la Bretesche
    d’argent, à trois colombes de sable, becquées et membrées de gueules
  • Bréart
    Queblen, Boisanger
    d’azur, au lion d’argent
  • Brebant
  • Brecey (de)
    de gueules, à deux badelaires d’argent passés en sautoir
    origine : Normandie
  • Bréfeillac (de)
    d’argent, au lion de gueules, armé, lampassé et couronné d’or
  • Bréhant (de) ; Bréhan (de)
    Belleissue, Galinée, la Sorais, la Lande, Mauron, la Vigne, Plels, la Roche, le Chastellier, le Chesnay, Lourme, la Marche, la Villehute, la Villeaudry, le Pellen
    de gueules, au léopard d’argent
    honneur de la cours : M. le marquis de Bréhan en 1731, M. de Bréhan le 25/05/1768
    remarque : Deux branches de cette ancienne et illustre maison portent pour armoiries : de gueules à 7 macles d’or ; ce sont les seigneurs de Glécoët et de l’Isle
  • Bréhier
    Servande
    d’argent, à trois olives de sinople
  • Bréhonic
    Kergoual
    d’hermines, à une quintefeuille de gueules
  • Breignon (de)
    Goeznou
    de gueules, à la fasce d’or, accompagné de six besans de même
  • Breil (du)
    le Rays, le Chalonge, la Mounaudière, Pontbriand, Aiguillon, la Touche, Chatelain, la Garde, le Puys, Belleville, Plumaugat, le Plessix-Chemel, la Gibonnais, la Motte-Olivet, Boisruffier, l’Hotellerie, Saint-Even, la Carbonnais, la Roche-Colombier, les Hommeaux, Guillon, Balisson, la Grandville, Palvar, le Pin, la Villebonnette, la Sevenne, la Bourbansays, Gerbège, Pénélan, la Corbonnaye, Letz, le Rocher
    d’azur, au lion morné d’argent
  • Breil (du)
    le Demaine, Champcartier, la Savonnière
    d’azur, au lion d’argent, armé, lampassé et couronné de gueules
  • Breil (du)
    le Closneuf
    d’argent, au lion de gueules armé, lampassé et courronné d’or
  • Brendegué
    losangé d’argent et de sable ; au chef de gueules
  • Bretagne (de)
    la Houssinière
    d’argent, à trois croissants renversés d’azur, 2 et 1 ; une hermine de sable en abîme
  • Bretineau
    le Plessix-Gautran
    d’argent, au chef de sinople, soutenu d’un croissant d’azur et accosté de deux étoiles de gueules
  • Breton (Le)
    d’argent, à cinq fusées de sable accolées en fasce, accompagnées de trois tourteaux de même, 2 et 1
  • Breton (Le)
    d’azur, à un cor de chasse d’argent, enguiché de même en sautoir
  • Breton (Le)
    d’argent, au lion léopardé de sable, chargé en l’épaule d’une molette d’or
  • Breton (Le)
    Villers-le-Bel, la Villeaudry, le Pordo, les Colombiers, Montdoucet, la Motteparnon
    d’azur, au chevron d’argent ; au chef cousu de gueules chargé de 3 besans d’or
  • Breton (Le)
    Blottereau
    d’argent, à l’ollivier de sinople accosté à droite d’une croix patée de gueules, et à gauche, d’une hermine de sable
  • Breton (Le)
    Coutance
    d’azur, à trois bandes d’argent chargées chacune de trois coquilles de gueules
  • Breton (Le)
    la Hingandrais, la Roche, le Bois, Champchapel, la Villegon
    d’argent, à la croix dentelée de sable, cantonnée de 4 molettes de même
  • Breul (du)
    la Réauté
    d’argent, à la fasce d’azur, accompagnée de six molettes de sable, 3 et 3
    origine : Normandie
  • Brezal (de)
    Rosnivinen, Coëtalan, Belisal, Trefili, Rosily, Trebit
    de gueules, à six besans d’or, posés 3, 2 et 1
  • Briant ; Briand
    le Bodel, le Rossiou, Boismelin, Rosbo, Lannorgard, le Stang, Briant, Kerharo, le Lescoët, Kerhoant, Bothuelen, Kervagat, la Villeneuve, Penquélen, Peinquélein, Laubrière
    d’argent, au sautoir d’azur, accompagné de quatre roses de gueules
    devise : Sans détour !
    remarque : Cette famille, que la tradition fait descendre d’une ancienne maison d’Irlande, existe en Bretagne depuis plusieurs siècles. En effet, lors de la réformation de 1427, Jehan Briant fut inscrit au rang des nobles de la ville de Quimperlé. Les Briant ne l’ont pas quittée depuis cette époque, et l’on voyait encore en 1789 leurs armoiries peintes sur les vitraux de l’église Saint-Colomban, où ils avaient leur sépulture, et dans celle des Dominicains, où ils jouissaient de privilèges honorifiques.
    Néanmoins, un des chefs de cette famille, Jacques Briant de Bothuélen, se désista lors de la réformation de 2668, n’ayant pu, par suite des guerres civiles, rassembler les titres exigés, et la preuve militaire, partout ailleurs jugée suffisante, n’ayant pas été admise à cette réformation. Le sieur de Bothuelen n’ignorait pas, en agissant ainsi, que, par un privilège particulier à la Bretagne, le désistement n’entrainait pas négation de noblesse, mais seulement ajournement dans la production des titres.
    Ce désistement ne saurait donc faire suspecter la qualité de la famille Briant, surtout lorsque l’on en voit les membres occuper successivement, depuis celle époque, des charges emportant la justification de la noblesse ; ainsi, l’on trouve de cette maison un conseiller chevalier-d’honneur au Présidial de Vannes (1692), un gentilhomme servant dans l’arrière-ban de Cornouaille (1694), un membre de l’ordre hospitalier de Saint-Lazare (1721), un mousquetaire dans la 2° compagnie, de la garde du roi (1723), un lieutenanl des maréchaux de France à Ploërmel (1766), et plusieurs officiers dans les armées du roi, dont quatre chevaliers de l’ordre royal et militaire de Saint-Louis.
    Les alliances que cette maison a données ou reçues à une époque où leur importance était si bien sentie, sont un dernier témoignage en faveur de la famille Briant. Nous citerons donc, entre autres familles aussi anciennes qu’honorables, les noms de Boulouillic de Guergelin, Gouyquel du Plessix-Bocozel, Richer de Penanvern, de Mauduit du Plessix, de Feydeau de Vaugien, du Bouëtiez de Kerorguen, dont une fille, née d’une demoiselle Briant, fut nommée abbesse commandataire de l’abbaye de la Joie, près Hennebon, en 1759.
    (L’on peut consulter sur cette maison les histoires de Bretagne, les anciennes reformations de la noblesse, l’ancien Armorial de Bretagne imprimé, qui se trouve à la Bibliothèque du Roi (collection de Danjeaud), l’Armoriai manuscrit de France dressé en vertu de l’ordonnance de 1696, l’indicateur nobiliaire du président d’Hozier, les rôles du ban et arriére-ban de Cornouaille, etc).
  • Briçonnet
    d’azur, à la bande componnée d’or et de gueules ; le premier compon de gueules brisé d’une étoile d’or
  • Bricqueville (de)
    Coulombières
    d’argent, à trois hermines de sable
    origine : Normandie
  • Bridon
    le Cartron, Lauberdière
    tranché d’or et de gueules ; à un lion de l’un en l’autre
  • Brieuc (du)
    Brieuc
    d’azur, à trois faces ondées d’argent ; une croix de gueules sur le tout
  • Brieux (des)
    d’argent, à trois tourteaux de sable
  • Brignon
    les Brosses, Lehen
    d’azur, à une tête de léopard d’or, accompagnée de trois merlettes de même, 2 et 1
  • Brilhac (de)
    Nouzières, Gençay
    d’azur, au chevron d’argent, chargé de cinq roses de gueules, et accompagné de trois molettes d’or
  • Brillaut
    la Fardelais, Beaumont, la Gromelais, les Longrais, la Grandville, les Martinais, la Denislay
    d’argent, à la rencontre de cerf de sable
  • Brillet
    Loiré, Monthorin, le Plessix, Laubinière, les Hayes, la Ferté, Launay, le Mesnil, la Grée, la Suzonnière, la Villatte, Villemorge
    d’argent, à trois têtes de loup arrachées de gueules
  • Brindejonc
    Birmingham, Louth, Artery, la Maisonneuve, la Marre, Tréglodé, Launay, le Plessix
    d’argent, à une souche de jonc arrachée de sinople, accompagnée de trois canettes de sable, 2 et 1
  • Britonneau
  • Brizegaud (de)
    d’or, fretté d’hermines
  • Broc (de)
    la Siennerie, la Meillerais, la Jumelière, les Moulins, Verneuil, Parnay, la Tuvelière
    d’azur, au chevron d’or, accompagné de trois croissants de même, 2 et 1
    honneur de la cours : M. de Broc le 24/03/1751
  • Broel (de)
    la Nigré, Kerloaret
    de gueules, au léopard d’hermines
  • Broon
    Brondineuc
    écartelé aux 1 et 4 d’azur, à une croix d’argent frettée de gueules ; aux 2 et 3 d’argent, à l’aigle éployée de sable, becquée et membrée de gueules
  • Brossart
    Launay, la Rossignolière, Verrière, la Fresnaye, le Clos
    d’argent, au fresne arraché de sinople, accompagné de trois croissants de sable, deux en fasce et un en pointe
  • Brossart
    le Chesne, la Trocardière, les Verrières
    de sable, à trois fusées d’argent posées en face, surmontées d’une étoile de même
  • Brosse (de la)
    burelé d’argent et de sable de dix pièces ; au bâton de sable brochant à dextre sur le tout
  • Brosse (de)
    écartelé aux 1 et 4 d’hermines ; aux 2 et 3 d’azur, à trois gerbes d’or liées de gueules
  • Brouel (de)
    vairé d’or et d’azur ; au chef de gueules chargé de trois besans d’or
  • Broustal
    Kerozern, Modest
    de gueules, à une croix d’argent chargée de cinq merlettes de sable
  • Broutay (du)
    d’azur, à l’aigle d’or membrée et becquées de gueules
  • Bruc (de)
    Bougon, la Guerche, la Chesnais, la Grée, Montplaisir, Viellecour, Querbras, Broons, Cleray, la Motte
    d’argent, à la rose de gueules boutonnée d’or
  • Brullon
    la Corbière, Launay, la Motte, Tissue, la Musse, Beaumont, le Plessix
    d’argent, au griffon de sable
  • Brun (Le)
    la Traquehaire, Kerprat
    d’argent, à un lion de gueules accompagné de trois étoiles de même, rangées en chef, et d’un croissant aussi de gueules en pointe
  • Brun (Le)
    Kermorven
    d’azur, au château d’argent maçonné de sable
  • Brun (Le)
    Kerfeuillen
    d’argent, à la quintefeuille de sinople
  • Brun (Le)
    la Franquerie
    d’azur, au lion d’or, accompagné en chef d’un croissant d’argent entre deux étoiles du second
  • Bruneleau
    la Grimaudière, les Champsblancs, la Brumelière, la Forestrie
    d’argent, au lion de sable armé et lampassé de gueules
  • Brunet
    la Pironnais, le Moulintison, la Ville, la Villemorin, Guillers, le Hac, la Villeaubert
    d’azur, à trois molettes d’argent ; au chef cousu de sable, chargé de trois têtes de loup d’argent arrachées et lampassées de gueules
  • Brunnes (de)
    Montlouet, Montlouail
    d’azur, au cor de chasse d’or lié d’argent, accompagné de trois besans de même
  • Bruslé
    écartelé au 1 et 4 d’azur, à l’épervier d’argent grilleté d’or ; aux 2 et 3 d’argent, au lion de gueules
  • Budes
    Uzel, le Plessix-Budes, le Hirel, le Tertre-Jouan, le Garech, Villadais, le Couëdic, Sacé, Blanchelande, le Plessix-au-Noir, Quatrevaux, Guébriant, Courvaudon, le Tertre
    d’argent, au pin de sinople fruité d’or, chargé d’un épervier de même ; accosté de deux fleurs de lys de gueules
    remarque : dont Jean Budes, comte de Guébriant, maréchal de France
  • Bueil (du)
    d’azur, semé de fleurs de lys d’argent ; au lion de gueules brochant sur le tout
  • Buet
    Sizun, Roselin
    d’azur, à trois châteaux d’or, 2 et 1 ; une étoile de même en abîme
    origine : Languedoc
    remarque : dont François Buet, chevalier de Saint-Jean de Jérusalem en 1522 et Me Simon Buet, conseiller au parlement de Toulouse en 1556
  • Buisson
    d’argent, à une fasce de gueules chargée de trois étoiles d’argent
  • Bureau
    Epargné, la Hasterie, la Noë, le Pargé
    d’azur, au chevron potencé et contrepotencé d’or, rempli d’argent, accompagné de trois pots du second
  • Burin
    Riquebourg, la Neufville, Valfayeux, Bellecourt
    d’azur, à la bande d’argent accostée de deux fleurs de souci avec leur tige d’or
    origine : Paris
  • Burons (des)
    la Chevronnière
    d’argent, parti d’azur ; au croissant de l’un en l’autre
  • Busnel
    la Mauviais, la Morinière, la Guilleminière, Monterfil, la Retardais, Boisparis, la Chevalerie, la Touche
    d’argent, à l’épervier au naturel longé, grilleté et becqué d’or, perché sur un écot de sable
  • Bussière (de la)
    Kermelven
    d’argent, à une aigle de sable
  • Busson
    la Villejegu
    d’argent, au lion de sable armé, lampassé et couronné d’or
  • Butault
    Penhouët, la Chateigneraie, Marsan, le Plessix-Quétier
    d’argent, à la fasce de gueules, accompagnée de trois trèfles de sinople, 2 et 1
  • Butet
    la Paretière
    d’or, au pin arraché de gueules, chargé de fruits de même
  • Butler
    d’or, au chef d’azur emmanché de deux pièces et deux demies ; écartelé de gueules, à trois coupes couvertes d’or
    origine : Irlande
  • Buys
    de gueules, au chevron d’or chargé de trois tourteaux d’azur, accompagné de trois besans du second
    origine : Autriche
  • Buzic
    Kerdoulas
    écartelé aux 1 et 4 d’or, au léopard de gueules ; aux 2 et 3 de gueules, à six annelets d’argent
  • Buzic
    Porziezegou
    d’or, à un château d’azur maçonné de sable

(à suivre...)


[1NdT : Il s’agit ici des armes personnelles de François-Marie d’Aboville (1730-1817). Les armes portées par les d’Aboville sont en fait « de sinople au château d’argent ajouré et maçonné de sable, flanqué de deux tours couvertes et girouettées d’argent ».

[2NdT : Originaire d’Anjou

[3NdT : Originaire d’Anjou