Tudchentil

Les sources sur les gentilshommes bretons

Manoir du Vaumadeuc, en Pléven, possédé à l'origine par les Madeuc, seigneurs du Gué-Madeuc (XV-XVIIe siècles).
Photo A. de la Pinsonnais (2005).

Penmarc’h (de) - Généalogie par Missirien

Vendredi 21 août 2009, transcription de Hervé Torchet.

Adhérez à Tudchentil !

Notice d'adhésion 2017 à Tudchentil, à remplir et à envoyer avec votre chèque au siège de l'association.

Catégories de l'article

Source

Bibliothèque Nationale, manuscrit du fond Français, 31145.

Citer cet article

Bibliothèque Nationale, manuscrit du fond Français, 31145, transcrit par Hervé Torchet, 2009, en ligne sur Tudchentil.org, consulté le 23 octobre 2017,
www.tudchentil.org/spip.php?article620.

Cabinet d’Hozier.

Portait anciennement d’azur à une tête de cheval accostée d’argent, bridée d’or, qui sont armes parlantes car Penmarc’h signifie tête de cheval, depuis les seigneurs de Penmarc’h ont pris les armes de la terre du Colombier voisine et annexée à la leur, les armes sont d’or à trois pigeons d’azur becqués et membrés de gueules, devise Pratue qui est un mot breton qui signifie Il serait temps.

La terre de Penmarc’h est très ancienne, située en la paroisse de Kersaint-Plabennec, évêché de Léon.

- Alain, sire de Penmarc’h, mentionné dans un acte de l’an 1276, fut père de :

- Henry, seigneur de Penmarc’h aux années 1303, 1320, 1335, lequel laissa

Alain et
Constance, contractée en mariage le mardi 6 juin 1368 avec Jan le Barbu, seigneur du Quilliou, et fut mère de Henri le Barbu, évêque de Vannes, et de Guy le Barbu, évêque de Léon.

- Alain II, seigneur de Penmarc’h, 1370, 1401, épousa Gueldrech du Juhc (sic pour Juch), fille de Jan, sire du Juhc, et de Clémence de Quintin.

Henri

- Henry II, sire de Penmarc’h, hérita de son père l’an 1406, épousa Janne, dame de Coetlestrémeur, et fut père de :

Alain de Penmarc’h
Constance de Penmarc’h, contractée le 4 octobre 1407 avec Maurice de Cornouaille, seigneur de Hénant.

- Alain III, seigneur de Penmarc’h et de Coetlestrémeur, 1410, 1420, épousa Aliette de Lanros, fille de Rolland, seigneur de Lanros, et d’Aliénor de Rosmadec, et issirent :

Henri de Penmarc’h
Guillaume de Penmarc’h

- Henry III, seigneur de Penmarc’h et de Coetlestrémeur, 1446, avait épousé Alix de Coetivy, fille aînée d’Alain, sire de Coetivy, et de Catherine du Chastel, et soeur de Prigent de Coetivy, amiral de France, d’Alain de Coetivy, cardinal d’Avignon, et d’Olivier de Coetivy, comte de Taillebourg, de ce mariage sortirent :

Alain de Penmarc’h
Christofle de Penmarc’h, sacré évêque de Saint-Brieuc l’an 1471, et signe le contrat de mariage de la duchesse Anne avec le roi Louis XII, et mort l’an 1505.
Louis de Penmarc’h, protonotaire du Saint-Siège, archidiacre de Marseille et chanoine de Saint-Brieuc.
Aliette de Penmarc’h, contractée le 22 novembre 1473 avec Jan de Plusquellec, seigneur de Bruillac.

- Alain, seigneur de Penmarc’h, du Colombier et de Coetlestrémeur, succéda à son père l’an 1466, épousa Anne du Juhc, sa parente, fille de Henry du Juhc, chevalier, seigneur de Pratenroux, et de Marguerite sa seconde femme, le contrat de leur mariage est du soir de la Saint-André apôtre 1482. il fut créé banneret par lettres obtenues de la reine Anne le 12 décembre 1498, confirmées par actes du roi Louis XII du 1er juin 1499.

Henri de Penmarc’h
Alain de Penmarc’h, chanoine de Saint-Brieuc et vicaire général sous Jan de Rieux, évêque titulaire, l’an 1526.
Charles de Penmarc’h, seigneur de Coetmestrémeur, donna commencement à la branche des seigneurs de Coetenez qui subsiste encore.
Marie de Penmarc’h, contractée en mariage le 17 février 1515 avec Tangui, seigneur de Kerlehc (sic pour Kerlec’h).

- Henri IV, seigneur de Penmarc’h, du Colombier, de Kerenleau, de Coetmestrémeur, époux premièrement de Jacquette le Forestier, dame héritière de Viledoré près Saint-Brieuc (?) par contrat l’an 1515, et il se remaria avec Guillemette de Kerloaguen, fille de Pierre de Kerloaguen, seigneur de Rosenpoul, et de Louise le Saux, dame de Pratenros.

Alain de Penmarc’h
Moricete de Penmarc’h, héritière du premier lit, dame de la Viledoré, contractée en mariage le 15 juillet 1521 avec Messire Robert Eder, seigneur de Beaumanoir.

Alain V, sire de Penmarc’h, du Colombier et Coetlestrémeur, né l’an 1525, succéda à son père l’an 1528 à l’âge de 3 ans et fut sous la tutelle de Guillemette Kerloaguen, sa mère, qui le maria en l’âge de 14 ans par double alliance avec Françoise du Parc, fille de Messire Jacques du Parc, seigneur dudit lieu et de Locmaria, et de Perronnelle de Leserzaut, et lors ledit Jacques du Parc veuf de ladite Leserzaut épousa ladite Kerloaguen, mère dudit de Penmarc’h.

Claude de Penmarc’h
Guillemette de Penmarc’h, contractée le 7 janvier 1566 avec François Barbier, seigneur de Kercoent, fils de Louis Barbier, seigneur de Kerrom, et de Françoise de Morisur.

- Claude, seigneur de Penmarc’h, du Colombier et de Coetlestrémeur, 1578, épousa Marie Tromelin, fille et héritière d’Olivier Tromelin, seigneur du Bourrouguel, ladite Tromelin épousa en secondes noces Anne de Sanzay, comte de la Maignane, maréchal de camp aux armées du roi.

René de Penmarc’h
Janne de Penmarc’h, femme de Maurice Caldebreil (?), comte de Brulon, baron de la Muce et de Beaumont, ambassadeur du roi vers les électeurs de l’empire et introducteur des ambassadeurs.
Claude de Penmarc’h, seconde fille, épousa Messire Louis Gouriou, seigneur de Lesireur.

- René, baron de Penmarc’h, succéda à son père l’an 1587, épousa Janne de Sanzay, fille de René, comte de Sanzay, et de Charlote du Thacz, fille de Messire Jan de Thacz, grand maître de l’artillerie de France.

René, baron de Penmarc’h, décédé sans mariage l’an 1638
Vincent, à présent baron de Penmarc’h
Marie de Penmarc’h, femme de Messire Rolland de Boiséon, seigneur de Kerouzéré, frère du comte de Boiséon et fils de Pierre, comte de Boiséon, baron de Coetinisan, et de Janne de Rieux, et a laissé une fille qui est dame du Gresquer (sic pour Groesquer).

- Vincent, à présent baron de Penmarc’h, seigneur du Colombier, de Coetlestrémeur et de Bourrouguel, contracta mariage le 8 août 1638 avec Anne Gillette Rivoalen, fille aînée de Jan Rivoalen, seigneur de Mesléan et de Lanusouarn, et de Marguerite Barbier, de la maison de Kerjan, et ont des enfants.