Tudchentil

Les sources sur les gentilshommes bretons

Tromelin et Suffren

Un conflit entre marins

Par Claude-Youenn Roussel et Claude Forrer. Préface du contre-amiral Caron.

Au milieu de la guerre d'Amérique, dans l'océan Indien, des officiers aux bons états de service sont jetés à la porte de la Marine sur une appréciation colérique et dépréciative de Suffren, leur chef.

Parmi eux se trouve un Breton de Morlaix, Bernard Marie Boudin de Tromelin. Condamné sans jugement suite aux lettres venimeuses de son chef, il fait imprimer pour se défendre un Mémoire justificatif que personne n'accepte de lire dans les hautes sphères, l'empêchant ainsi de s'expliquer.

C'est ce texte rarissime qui est produit ici, empli d'une infinité de renseignements historiques, maritimes et militaires, commenté, annoté et analysé, accompagné de multiples autres documents dont les lettres officielles et privées de Suffren.

Claude-Youenn Roussel (membre de Tudchentil), spécialiste reconnu de la Bretagne et de la marine du XVIIIe siècle, a publié de nombreux livres (deux prix du Patrimoine maritime en 1992, prix de l'Académie de Marine en 2011, prix national de la Marine ACORAM en 2012). Le commandant Claude Forrer, capitaine au long cours en retraite, s'est passionné pour l'Histoire maritime ancienne et moderne. Il est l'auteur de diverses publications spécialisées.

En vente sur Amazon.fr au format broché (29€) ou au format Kindle (22,99€).

Joyeux Noël !

Tudchentil et toute son équipe vous souhaitent un joyeux Noël et une belle année 2020 !


Soutenez Tudchentil, en 2020, adhérez à notre association !

La Nativité tirée d'un livre d'heures à l'usage de Saint-Malo, © Bibliothèque Rennes Métropole, ms. 1510, f. 37, détail.

Château de la Moglais, bâti par la famille du Bouilly, près de Lamballe (XVIIIe siècle).
Photo A. de la Pinsonnais (2005).

Extrait des registres du Greffe des États de Bretagne tenus à Rennes 1770

Vendredi 24 janvier 2003, texte saisi par Bertrand Yeurc’h.

Adhérez à Tudchentil !

Notice d'adhésion 2020 à Tudchentil, à remplir et à envoyer avec votre chèque au siège de l'association.

Catégories de l'article

Source

Pol Potier de Courcy, Nobiliaire et Armorial de Bretagne, 2000, p. CXXX-CXXXI.

Citer cet article

Pol Potier de Courcy, Nobiliaire et Armorial de Bretagne, 2000, p. CXXX-CXXXI, 2003, en ligne sur Tudchentil.org, consulté le 15 décembre 2019,
www.tudchentil.org/spip.php?article62.

Idées de lecture

L’opération généalogique

Sous la direction d’Olivier Rouchon.

Le siècle de Louis XIV

Sous la direction de Jean-Christian Petitfils.

>> Voir toutes nos idées de lecture.

Du jeudi 13 Décembre 1770.

Monseigneur l’évêque de Rennes, président en l’ordre de l’Église.
Monseigneur le marquis de Piré de Rosnyvinen, président en l’ordre de la Noblesse.
Monsieur le sénéchal de Vannes, président en l’ordre du Tiers.

Les États ont arrêté et déclarent en forme d’acte de notoriété, qu’en Bretagne, toute famille noble prouvant par une filiation suivie, que ses ancêtres se trouvent compris dans la réformation de 1423 ou années suivantes du siècle, et dans celle de 1668, est et doit être réputée faisant partie de l’ancienne noblesse bretonne et comme telle doit être tenue
noble d’ancienne extraction, quand même l’arrêt de maintenue à la réformation de 1668 n’en énoncerait pas la qualification expresse, à condition néanmoins que le principe de noblesse ne puisse être aperçu.

La minutes signée de MM. les présidents des ordres.

Pour expédition conforme à la minute déposée au greffe

Signé : de la Bintinaye greffer des états.