Tudchentil

Les sources sur les gentilshommes bretons

Le donjon du Grand-Fougeray (ou tour du Guesclin), seul vestige du château-fort du XIIIe siècle.
Photo A. de la Pinsonnais (2008).

Nos derniers articles

  • 1697 - Mémoire pour le retirement des estats et certificats

    par Armand Chateaugiron, le 22 septembre 2016.

    Mémoire imprimé afin d’avertir à nouveau les recteurs, curés, notaires, veuves, héritiers ou détenteurs de minute publique qu’ils doivent lever et communiquer les extraits des actes où les qualités d’écuyer, messire et chevalier ont été prises depuis le 1er janvier 1668.

  • Grandière (de la) - Preuves pour le Collège royal de la Flèche (1775)

    par Amaury de la Pinsonnais, le 15 septembre 2016.

    Procès-verbal des preuves de la noblesse de Claude-Marie-Dominique de la Grandière, agréé par le Roi pour être admis au nombre des gentilshommes que Sa Majesté fait élever dans le Collège royal de la Flèche.

  • Bouëxière (de la) - Preuves pour les Ecoles royales militaires (1782)

    par Armand Chateaugiron, le 8 septembre 2016.

    Antoine-Marie d’Hozier, généalogiste du roi, dresse le procès-verbal des preuves de noblesse de Pierre-Mathurin-Jérôme, fils de Jean-Louis de la Bouëxière, en vue de son admission dans les Écoles royales militaires, le 28 janvier 1782.

  • Breil (du) - Preuves pour la Grande Ecurie (1732)

    par Jean-Luc Deuffic, le 1er septembre 2016.

    Procès-verbal des preuves de la noblesse de Jean-Baptiste-Tanguy du Breil de Pontbriand, dressées par Louis-Pierre d’Hozier, pour entrer comme page de la Grande Écurie du roi, le 22 décembre 1732.

  • Bouëxic (du) - Enregistrement de lettres de noblesse (1672)

    par Amaury de la Pinsonnais, le 26 août 2016.

    Enregistrement au parlement de Bretagne des lettres de noblesse obtenues par Louis du Bouëxic, sieur du Val, et Louis, sieur de la Rochejouardays, le 13 juillet 1672.