Tudchentil

Les sources sur les gentilshommes bretons

Château de Bogard, Quessoy, bâti par Guillaume-François de la Nouë (fin XVIIIe).
Photo A. de la Pinsonnais (2007).

Nos derniers articles

  • Kernezne (de) - Décharge et maintenue de noblesse (1701)

    par Amaury de la Pinsonnais, le 3 décembre 2016.

    Décharge et maintenue de noblesse de Guillaume de Kernezne, sieur de Penanech, René et autre Guillaume de Kernezne, sieur de Lesmelet, par Louis Bechameil de Nointel, intendant de Bretagne, le 12 avril 1701.

  • Rivière (de la) - Preuves pour la grande Ecurie (1713)

    par Armand Chateaugiron, le 27 novembre 2016.

    Charles d’Hozier, généalogiste du roi, dresse le procès-verbal des preuves de noblesse de Charles-François-Maurice de la Rivière, fils de Charles de la Rivière, seigneur de Saint Germain, en vue de son admission comme page de la Grande Écurie, le 22 mars 1713.

  • Le Mintier - Décharge et maintenue de noblesse (1699)

    par Amaury de la Pinsonnais, le 21 novembre 2016.

    Décharge et maintenue de noblesse de Maurice Le Mintier, sieur du Perret, par Louis Bechameil de Nointel, intendant de Bretagne, le 1er juillet 1699.

  • Keranflec’h - Condamnation pour usurpation de noblesse (1699)

    par Amaury de la Pinsonnais, le 18 novembre 2016.

    Condamnation d’Henri (de) Keranflec’h pour usurpation de noblesse, par Louis Bechameil de Nointel, intendant de Bretagne, le 2 janvier 1699.

  • Cosnoal (de) - Maintenue au parlement de Paris (1674)

    par Amaury de la Pinsonnais, le 15 novembre 2016.

    Jugement du parlement de Paris du 23 juillet 1674 sur le différent opposant Hyacinthe de Cosnoal, sieur de Saint-Georges, et Anne de Cosnoal, sa sœur, sur la noblesse de Hyacinthe de Cosnoal et de leur parents. Le Parlement maintient Hyacinthe dans sa noblesse, contre l’avis de sa sœur, et l’autorise à procéder au partage noble.